75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Star Trek
Star Trek >

Critique du Film : Star Trek

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 14 mai 2009 à 1446

Star Trek

Critiquer ce film est très difficile. Car, selon que l'on soit Trekker ou néophyte dans l'univers de Kirk et des autres, l'impression générale sera très différente, de la grande déception - voire le sentiment de trahison - à l'enthousiasme pur.

Je ne suis pas néophyte, mais pas Trekker non plus. De Star Trek, je ne connais que les films (enfin, ni le 9 ni le 10), vus il y a déjà longtemps, mais que j'avais bien appréciés. Du coup, je suis familière avec l'univers, mais sans en savoir trop non plus. Ce qui me permet de reconnaître les personnages, quelques lieux, des répliques et des évènements, mais sans plus.

Et il faut croire que c'est exactement pour ce genre de public que ce film a été fait : on a un sentiment de familiarité, on reconnait certaines choses (et on est tout contents alors d'avoir saisi les allusions et les clins d'oeil), mais on n'est pas trop critiques, on ne relève pas les diverses impossibilités... enfin bref, on prend son pied.

Car, en temps que spectatrice lambda, je dois avouer, j'ai beaucoup aimé. Il y a de l'humour, de l'action, de bons effets spéciaux, des références, de l'émotion... Que demander de plus ? Bien sûr, on peut regretter que les méchants soient toujours vêtus de noirs, tatoués, prévisibles (voir à ce sujet l'excellent billet du 8 mai 2009 sur le blog de Boulet). Bien sûr, le scénario est un peu léger, un peu gros. On peut également rajouter une musique pas top - on aurait apprécié un thème bien reconnaissable - et une caméra un peu brouillonne, bougeant beaucoup trop. Mais à part ça, je suis sortie du cinéma avec une très bonne impression.

Mais... il y a un mais. Certaines choses m'ont quand même choquée. Je ne parle pas de toutes ces incohérences avec tout l'univers "Star Trek", qui peuvent être très opportunément expliquées par cette "trame temporelle alternative", une belle astuce qui nous laisse malgré tout sur notre faim : tant qu'à expliquer la jeunesse de Kirk et Spock, autant expliquer "la vraie", et non celle-là.
Non, ce qui m'a principalement choquée, ce sont plusieurs incohérences scénaristiques "pures" :
- un cadet promu capitaine en second alors qu'il s'est introduit illégalement à bord (je n'ai jamais fait l'armée mais ce genre de promotion me parait assez improbable... surtout dans un système aussi hiérarchisé que StarFleet)
- un capitaine qui abandonne le navire en pleine bataille pour aller chercher ses parents (même s'ils sont dépositaires de la conscience collective d'un peuple)
-  un capitaine qui abandonne à une mort certaine sur une planète hostile un de ses hommes coupable d'insubordination (on se croirait dans un film de pirates, or la civilisation de Star Trek est sensée être extrêmement civilisée et utopique)
- un vieux Spock débarqué sur une planète pour assister en direct à la mort de sa propre planète : il sait qu'il y a un avant-poste de Starfleet à quelques kilomètres - lequel avant-poste n'a pas détecté le vaisseau ennemi qui a débarqué Spock, autre incohérence - mais il ne va pas les prévenir, pour essayer d'empêcher la catastrophe !
Ce sont les plus flagrantes dont je me souvienne, mais ça fait quand même beaucoup. Je ne parle pas de la crédulité à apporter à un trou noir qui parfois détruit les vaisseaux, parfois les fait voyager dans le temps, et qui est suffisamment puissant pour aspirer une planète mais pas le vaisseau des gentils ?

Pour la plupart des Trekkers (et non Trekkies, qui est une insulte), ce film fourmille tellement d'incohérences - même en tenant compte de la si commode deuxième trame temporelle - qu'il ne mérite pas de faire partie de l'univers Star Trek. Non pas au niveau des lieux, des personnes ou des détails (là, il sera toujours difficile de contenter les puristes qui diront que telle lune n'est pas à la bonne place), mais au niveau de l'ambiance et surtout de l'esprit et du message de la série originelle : l'humanisme, l'utopisme et le non-manichéisme de la série ne sont pas respectés, rabaissant le film à un space opera banal. Un bon space-op, certes, mais sans rien de l'esprit Star Trek, mis à part les références les plus évidentes, destinées aux peu connaisseurs (les spectateurs des précédents films), qui, eux, seront ravis parce que le Kobayashi Maru leur évoque vaguement quelque chose.

La conclusion de

Voici donc un film que j'ai beaucoup aimé, car c'est un bon space-opera, malgré ses incohérences scénaristiques grossières. On est contents de retrouver des personnages connus, les acteurs sont convainquants et très ressemblants, les effets spéciaux sont bien faits, l'humour bien présent, enfin, bref, on ne s'ennuie pas, on est transportés, on sort de la salle "dynamisés". Par contre, les vrais fans, eux, risquent de crier au scandale et à la récupération "mercantile" de leur univers fétiche... A vous donc de voir dans quelle catégorie vous vous rangez !

Que faut-il en retenir ?

  • ambiance
  • design
  • humour

Que faut-il oublier ?

  • incohérences scénaristiques
  • l'appréciation dépend de si on est trekker ou non

Acheter Star Trek en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Trek sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Trek

En savoir plus sur l'oeuvre Star Trek