75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Spock - Réflexions
Spock - Réflexions >

Critique de la Bande Dessinée : Spock - Réflexions

Avis critique rédigé par Richard B. le jeudi 18 mars 2010 à 0709

Voyage à travers la mémoire.

Après le très bon « Star Trek - Compte à rebours » Delcourt renouvelle l'expérience d’éditer la bande dessinée de la célèbre franchise avec « Spock - Réflexions ».

Date stellaire 49632.7, à la sortie de la zone neutre. Un cargo spatial fait route jusqu'à la station spatiale E-5, station qui se situe à mi-chemin entre le secteur 001 et la zone neutre Romulienne. Ce vaisseau a pour passager l'ancien ambassadeur Spock, qui vit désormais à Romulus. Durant ce voyage une conversation engagée avec un Orion lui rappelle divers souvenirs.

Alors que « Compte à rebours » complétait les vides du remake cinématographique de Star Trek et affinait la liaison entre l'ancien univers et le nouveau, ce second tome est consacré à conter la vie de Spock. Il vient aussi à argumenter certains événements que les fans ont pu voir à travers les films et séries. Les scénaristes Scott Tippon et David Tippon nous permettent donc de retrouver le lieutenant Saavik - qui choisit ici de reprendre les traits de Kirstie Alley plutôt que ceux de Robin Curtis -, de découvrir comment Spock a appris la mort du capitaine Kirk ou encore d'étoffer les rapports entre Jean-Luc Picard et Spock, qui s'étaient rencontrés dans l'épisode « Unification » de la cinquième saison de la série Next generation.


Si cette bande dessinée se montre passionnante pour les fans de l'univers de Gene Roddenberry et qu’elle illustre parfaitement l’intention des auteurs de coller le plus fidèlement possible à l'esprit « Star Trek », il n'est pas sûr que le lecteur néophyte puisse facilement être embarqué dans cette aventure. En effet, « Spock - Réflexions » n'est pas une histoire à proprement parler. L’œuvre ne propose pas d'ennemies redoutables, ni de conquêtes spatiales. Le  titre est d’ailleurs très représentatif de ce qu’il y a à lire : une « réflexion » autour de la vie de Spock.

Visuellement, les dessins de David Messina et Federica Manfredi permettent de reconnaître très facilement les visages des acteurs des séries télévisées et retranscrivent à merveille les divers décors que nous avons en mémoire. On regrette cependant, parfois, le manque de détails et un trop grand nombre de gros plans, donnant peut-être un côté trop statique à l'ensemble. De même, on pourra peut-être reprocher aux couleurs d’Ilaria Traversi de jouer un peu trop avec les filtres couleur de photoshop.

La conclusion de

Une belle « réflexion » autour de Spock, capable certainement d'émouvoir toutes les personnes ayant suivi les aventures de l'Enterprise. Cependant du fait qu'il ne s'agit pas ici d'une histoire à part entière, cette aventure pourrait déconcerter tout lecteur cherchant à voir Spock confronté à un redoutable ennemi.

Acheter Spock - Réflexions en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Spock - Réflexions sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Trek

En savoir plus sur l'oeuvre Star Trek