75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : La Malédiction du Black Pearl #1 [2003], par Halpheus

Avis critique rédigé par Halpheus le samedi 5 juin 2004 à 12h00

Un blockbuster familial sans grand intérêt


Johnny Depp, Orlando Bloom, une héroïne à la plastique de rêve, des méchants rigolos, de l'action non-violente et un "happy end" très conformiste (les gentils et les méchants font la paix et le clochard épouse la Belle), prenez tous ces éléments, mélangez bien et vous obtenez Pirates des Caraïbes.
Bien sûr, le résultat (?) se regarde facilement si on ne s'attend pas à un chef-d'oeuvre (dans le cas contraire, restez chez vous), vous n'avez pas à laisser les enfants à la baby-sitter (économies à la clé), mais force est de constater que tout cela reste léger. Gore Verbinsky était plus à l'aise dans l'ambiance oppressante et imprégnée de paranoïa du remake de Ringu.

La conclusion de à propos du Film : La Malédiction du Black Pearl #1 [2003]

Halpheus
32

Pirates des Caraïbes est donc fidèle aux dernières productions animées de chez Disney, c'est à dire qu'il s'agit d'un divertissement (très) moyen et sans grande prétention. On a tendance à lui pardonner devant son manque affiché et flagrant d'ambition. Dommage, il y avait matière à faire beaucoup mieux.

Acheter le Film La Malédiction du Black Pearl en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Malédiction du Black Pearl sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Pirates des Caraïbes