75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Dar l'invincible
Dar l'invincible >

Critique du Film : Dar l'invincible

Avis critique rédigé par Lucie M. le mardi 12 juillet 2005 à 1537

Dar l’Invincible ou plutôt Dar l’In-regardable !

Il y a des films qu’il vaut mieux ne garder qu’en souvenir. Tel est le cas de Dar l'Invincible qui conte l’histoire d’un jeune homme marqué par le sceau des Dieux d’Ar et détenteur d’un don singulier qui est celui de communiquer avec les animaux par la pensée.
Un rien nanar ce film Dar l'Invincible ne doit surtout pas se regarder avec en tête le sublime long métrage de John Milius, Conan le Barbare. Même si certains points nous font facilement rappeler Conan le Barbare, il faut très vite oublier toutes comparaisons. Premièrement car le film de Milius est unique de part son intensité et sa subtilité visuelle et deuxièmement car Dar l'Invincible est tout simplement une pale copie.
Maintenant que notre esprit est au calme et serein, revenons donc sur ce Dar l' Invincible qui n’est autre qu’un film de seconde zone. Au gré de notre visionnage, et cela bien malgré nous, un sourire sardonique nous effleure les lèvres. On roule régulièrement des yeux et on va jusqu’à bailler aux corneilles. Pourtant quelques passages nous font redresser la tête et nous sommes quelques secondes captivé par le film, comme par exemple pour les apparitions du corps huilé de Marc Singer (héros de la série V) qui manie avec opulence son sabre ou les apparitions des méchantes sorcières aux horribles visages (caoutchouteux) pourvues de corps de rêves. Mais fort heureusement ce peu scrupuleux stratagème du réalisateur, Don Coscarelli, ne fonctionne qu’un temps et notre attention quitte l’écran vers des pensées plus impassibles.
Toutefois l’utilisation des animaux dans ce film est assez intéressante. Marc Dar Singer l’Invincible peut aisément communiquer avec des fouines, un aigle et une pseudo panthère (qui est en faite un tigre coloré en noir ^_^) et cela donne une autre dimension au personnage. Une dimension plus touchante et plus convaincante. Enfin un tant soit peut !

La conclusion de

Dar l’Invincible est un film qui doit perdurer mais rien que dans nos souvenirs enfantins. Pour ceux qui ont la possibilité et l’envie de voir ce film à notre époque, je leur souhaite bien du courage et qu’ils se munissent d’une bonne grosse dose d'humour.

Que faut-il en retenir ?

  • L'attachement et le lien de Dar avec les animaux.
  • Marc Singer en tenue de Rahan.

Que faut-il oublier ?

  • Une pale copie du sublime Conan le Barbare.
  • Des moyens peu convaincants.

Acheter Dar l'invincible en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dar l'invincible sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+