75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Matrix Reloaded
Matrix Reloaded >

Critique du Film : Matrix Reloaded

Avis critique rédigé par Gil P. le samedi 24 mai 2003 à 1045

Qui a dit Star Wars ?

Cyber Punk époustouflant, l'humanité contre les machines
Si les instants de reflexions ne sont pas très nombreux pendant le film, les concepts eux s'enchaînent à une vitesse folle. Le film a la qualité de maintenir un rythme qui porte le spectateur en éveil et marque les images dans son imaginaire.
Les décors des salles servant aux militaires continuent, comme dans le vaisseau que nous connaissions, de s'inspirer de Jules Verne (utile et métallique, de ce métal de la fin du 19ème siècle dont les histoires de Verne sont remplies)
Vous vouliez voir Zion ? Vous voilà ravi car la Zion de Matrix surprend par bien des manières et pourtant c'est simplement l'expression la plus évidente d'un monde en opposition à la technologie que nous connaissons : suffisamment équipée pour accueillir 250 000 personnes mais tribale et instinctive. La ville est un bon personnage en soit et la scène dans le lieu de prière, en immense salle de fête, est un concept de plus à l'actif de Matrix.
Il y a un résumé de certaines actions menées par une équipe parrallèle (celle de Niobe) qui aide l'Elu à acomplir sa mission qui aurait gagné à être plus développé... Mais comme c'est justement les aventures racontées dans le jeu vidéo Enter the Matrix, l'action ne pouvait être qu'évoquée sans en présenter les points précis. Pour ceux qui ne joueront pas au jeu, une partie intéressante de l'action est un peu passée sous silence, et c'est dommage.
Pour le reste, le déroulement de Matrix Reloaded est plus classique que celui de son prédecesseur, il s'inspire plus des films de guerre, teinté de mystiscisme et suit l'humanité entière plutôt qu'une équipe de guerrilleros.
L'opposition aux machines et la découverte que le code en lui-même n'est pas spécifiquement uniforme est un bon point de base pour un 3 qui s'annonce en apothéose.
Ne lire ci-dessous qu'après avoir vu le film (ou si vous ne comptez pas le voir) : La scène que j'ai le plus apprécié, hors de toute l'action visuellement parfaite, c'est la rencontre avec l'architecte, le créateur de la Matrice. Car cela prouve une nouvelle fois que les Wachowski ont compris qu'il n'est pas nécessaire de faire compliqué et novateur pour faire bien. Reprendre la logique de leurs personnages et pousser jusqu'au bout le bouchon est suffisant. Car les machines comptent simplement sur le fait que l'Elu choisira la survie de son espèce, c'est ainsi que les machines gèrent tranquillement une situation dont dépend leur propre survie: le système se doit d'être imparfait sinon il n'est pas viable.

La conclusion de

Si les références des Wachowski ne sont pas celles d'un certain Lucas, le principe est le même : mixer harmonieusement une série de concepts et en faire une oeuvre visuellement et auditivement parfaite, on adhère ou pas.

Acheter Matrix Reloaded en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Matrix Reloaded sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Matrix

En savoir plus sur l'oeuvre Matrix