75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Matrix
Matrix >

Critique du Film : Matrix

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 20 décembre 2005 à 0351

Subculture !

Matrix: Carrie Ann Moss Trinity
Matrix: Carrie Ann Moss dans la peau de Trinity

Subculture. Ce qui m'a beaucoup intéressé dans ce film à sa sortie a été cette inspiration puisée dans la contre-culture, le cyberpunk. Beaucoup d'éléments ont inspiré les décors et les costumes, notamment de Neo et de Trinity lors de leur première rencontre dans ce dance-club gothico-futuriste.
Matrix: welcome to the real world
Matrix: bienvenue dans le vrai monde

Cyberpunk ou pas cyberpunk ? Vaste débat. Evidemment on parle de réalité virtuelle, on parle câblage au réseau et d'entité IA, des hackers qui s'introduisent dans le réseau pour craquer le système, ces éléments confèrent une appartenance manifeste au mouvement cyberpunk, mais il reste une différence importante qui se situe au niveau politique. Il n'y a, dans ce film, pas de megalopoles qui dirigent le pays, et poussent les gens des bas niveaux dans la misère, pas de hackers pour craquer la glace pour une question d'argent. Pas de hackers pour se révolter contre l'injustice de groupes financiers. Ici, il s'agit d'un combat entre la survie des hommes contre les IA. Là est toute la différence. C'est en ceci que je ne place donc pas ce film (cette trilogie) dans le cyberpunk, mais inspiré fortement de la culture cyberpunk, (notamment Neuromancien du génialissime William Gibson, dont je rappelle que Matrix n'est pas une adaptation) pour l'ambiance générale.
Matrix: Red or blue pill ?
Matrix: pillule rouge ou bleue ?

L'idée. La révélation de la vérité, dépendant du choix de Neo lors de la prise de la pilule bleu ou de la pilule rouge a été véritablement une grosse claque pour moi lors de la projection dans les salles. Le scénario a été manifestement bien ficelé pour nous amener petit à petit vers ce moment, point culminant du film. Le reste est un peu plus conventionnel, scénaristiquement parlant.
Matrix: martial arts yoko geri
Matrix: yoko geri

L'action et les effets spéciaux. Grosse innovation à l'époque, la première scène de Trinity est culte et a été, depuis, reprise dans de nombreuses parodies (son decollage et la rotation de la caméra à 360° a fait le tour du monde). Les combats où le kung-fu, le karaté sont magnifiquement orchestrés, (et je suis bien placé pour en juger), les scènes de combat aux armes à feu, sont tout aussi impressionnants, notamment celle du sauvetage de Morpheous.
Matrix: Carrie Ann Moss Laurence Fishburne
Matrix: Trinity et Morpheus

Le début d'un mythe. Si Matrix avait pu être un film sans suite, il en aurait été génial. Ses suites sont sujettes à débat, à polémique même. Personnellement une suite englobant les 2 derniers films auraient suffi, mais le commercial a fini par prendre le pas sur le scenario. Ceci étant dit, le mythe deviendra mystique, avec l'avenement de l'élu; Neo est le nouveau messie de la race humaine où il va devoir se battre. Mais ce côté mystique va se développer de manière intéressante dans Matrix reloaded...
Matrix: Hugo Weaving program agent smith
Matrix: Hugo Weaving est le programme indépendant agent smith

La conclusion de

Enfin un film innovant depuis bien longtemps !

Acheter Matrix en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Matrix sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Matrix

En savoir plus sur l'oeuvre Matrix