75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Harry Potter et le prince de sang-mêlé >

Critique du Roman : Harry Potter et le prince de sang-mêlé

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 23 octobre 2005 à 02:50

Un livre en demi-teinte

"Il était près de minuit et le Premier Ministre, assis seul dans son bureau, lisait un long rapport dont les mots lui traversaient l'esprit sans qu'il parvienne à en saisir le moindre sens. Il attendait un coup de téléphone du président d'un pays lointain en se demandant à quel moment ce satané personnage allait enfin l'appeler; si on ajoutait à cela la longue semaine, épuisante et difficile, qu'il venait de passer, il ne restait plus guère de place dans sa tête pour songer à autre chose..."
Harry Potter adolescent. Apparemment, Harry Potter a les hormones qui le titillent. Le jeune garçon timoré est un ado de 16 ans, et comme tout ado qui se respecte, l'une des préoccupations reste la gente féminine, une fille en particulier. D'autres histoires prennent forme aussi.
L'ordre du Phénix. Autant j'avais du plaisir à lire la coupe de feu (volet 4) et l'ordre du Phénix (volet 5), autant je suis particulièrement déçu par ce roman. Je m'explique: les aventures de Harry Potter racontent les années du jeune sorcier pendant sa scolarité à Poudlard. Or il se trouve que le pouvoir de harry se renforce et prend de la puissance tout au long de ses années de magie. Le sorcier prend de l'envergure à mesure de ses confrontations avec Voldemort, il a su affronter avec succès des sorciers puissants, les gardiens de prison d'Azkaban. Le précédent volet était empreint de cette tension: se cacher puis découvrir la prophétie. Du coup, la confrontation finale était grandiose, à la hauteur de la révélation de ce roman. Un beau combat de magie qui arrivait au point culminant de roman de 975 pages! C'est en effet un livre un peu plus noir que les précédents qui se lit très vite, finalement. Car il était temps que les méchants soient vraiment méchants et que la magie noire le soit vraiment! Et puis, voilà ce roman, qui est sensé remettre un peu de noirceur au tableau, et qui finalement, est bien vide. Personnellement, je me suis ennuyé pendant les quelques 600 premières pages. Beaucoup de répétitions, à mon humble avis, 300 pages auraient pu passer à la trappe. On nous parle du passé de Voldemort, mais les révélations n'ont pas d'utilité pour le dénouement. La révélation de l'identité du prince de sang mêlé est elle intéressante en soi?
Le dénouement. Ahh le dénouement! Heureusement que Rowling nous a concocté une fin qui donne tout intérêt au roman. Encore une fois, la fin est dramatique, les épreuves du jeune sorcier seront encore plus nombreuses, désormais. Personnellement, je trouve que cette fin rattrape le roman.

55

Je lis avec plaisir Harry Potter depuis le début et ce livre est une déception. Ce roman est en partie sans grand intérêt. N'oublions pas qu'on arrive à la fin du cycle et que la tension est sensée monter. Dommage.
A moins que ce ne soit un acte délibéré de l'auteur: nous écrire un roman moins tendu, moins intéressant pour préparer son dernier volet ? Dans ce cas, l'effet est bien rendu.

Critique de publiée le 23 octobre 2005.

Acheter Harry Potter et le prince de sang-mêlé en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harry Potter et le prince de sang-mêlé sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Harry Potter