75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Guerre des mondes >

Critique du Film : La Guerre des mondes

Avis critique rédigé par Mokuren le mardi 12 juillet 2005 à 07:31

Un film d'anthologie ou bien...

Quand j'entends les mots "guerre des mondes", trois choses me viennent à l'esprit. Un nom tout d'abord, H.G.Wells, grand écrivain de son temps à qui nous devons la merveilleuse "Time machine", Un canular ensuite, celui d'Orson Welles qui à la fin des années 30 a, selon certains, voulu montrer l'influence des médias sur les masses populaires, une image enfin, tirée du film de Byron Haskin, celle des vaisseaux à la forme si particulière attaquant les états-unis d'Amérique (encore eux) et accessoirement le monde entier. Je ne sais pas trop si d'ici quelques années, le film de Steven Spielberg aura la même place, mais pour le moment il est bien parti pour. Tout commence gentiment avec un pauvre père de famille divorcé et dépassé par la situation, qui, comme de par hasard, va se retrouver propulsé dans le rôle de défenseur de sa petite famille (un adolescent rebelle et sa petite soeur "névrotique") Et là, nous ne sommes pas déçus ! Si l'on met de côté l'image qui colle à la peau de notre cher petit Thomas Cruiser Mapother (IV), il est franchement excellent dans un rôle où il ne tient pas la super vedette du play boy de base au cheveu gominé et à la musculature d'éphèbe. Quant à la réalisation, je la trouve sobre (si tant est qu'on puisse parler de sobriété pour un film hollywoodien) et soignée. Concernant les effets spéciaux, il y'a juste ce qu'il faut par endroits, le reste du temps laissant la place au talent du metteur en scène pour l'exploitation de l'atmosphère. "La guerre des mondes" est un des rares film à m'avoir scotchée sur mon fauteuil, non pas par les effets spéciaux, mais par l'ambiance planant sur le film. On angoisse avec la petite dakota Fanning (même si elle hurle un peu trop pour nos oreilles), on sursaute à la moindre ombre traversant l'écran, et Tim Robbins nous donne un apperçu tellement réaliste de son personnage, que j'ai bien cru avoir affaire à un psychopathe violeur d'enfants. Bref, tout est là pour faire un film excellent, prenant, poignant, en clair, une référence du genre, si ce ne sont les 10 dernières minutes... Là, tout s'effondre et on se demande ce qu'il s'est passé.. et de se poser les questions les plus farfelues: "Ils ont utilisé tout l'argent de la production, et il n'en restait plus pour acheter des bandes", "Steven était un peu pressé du fait de son nouveau tournage en cours, donc il a baclé la fin", "Mais c'est quoi ce b*****!!"... Un happy end incompréhensible, une fin à la va-vite, bref, une déception quand les lumières s'allument... comme quoi, tant que le générique de fin n'est pas lancé, tout peut arriver.

65

Un film excellent à noter dans son agenda.. A voir absolument sur une grande toile pour s'imprégner de l'atmosphère. Le tout, hélas, gâché par une fin bâclée.

Critique de publiée le 12 juillet 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • les pointes d'humour
  • l'atmosphère pesante
  • l'absence de lourdeur patriotique

Que faut-il oublier ?

  • les 10 dernieres minutes
  • le happy end.

Acheter La Guerre des mondes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Guerre des mondes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de La Guerre des mondes