75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Scarlet Traces
Scarlet Traces >

Critique de la Bande Dessinée : Scarlet Traces

Avis critique rédigé par Lucie M. le dimanche 2 avril 2006 à 1050

Une très bonne suite à la Guerre des Mondes !

"Dix ans après l’invasion martienne destructrice, La Grande-Bretagne s’est amplement remise de celle-ci et elle en est même grandi. Grandi puisqu’elle utilise la technologie martienne en l’intégrant à la vie quotidienne de ses habitants. Néanmoins, ce calme précaire ne va pas durer notamment quand les corps exsangues, de plusieurs jeunes filles, sont découverts sur les berges de la Tamise. Fait divers amplement caché aux yeux de la population Londonienne ! Mais qui ne passe pas inaperçu au major Robert Autumn et à son fidèle acolyte le sergent Archibald Currie. Effectivement, ces derniers mêlés malgré eux à cette terrible histoire vont tous faire pour découvrir ce que cachent véritablement ses ignobles meurtres."
Scarlet Traces peut se qualifier de digne suite à la Guerre des Mondes d’H.G. Wells. Une suite intéressante et pleine d’esprit réalisée par les deux compères Ian Edginton et D’Israeli. Scarlet Traces, nous entrainant dans un Londres où plane une atmosphère ténébreuse et où les conflits sociaux pointent le bout de leurs nez à chaque page que l’on tourne. Des conflits qui nous rappellent fortement ceux que rencontrent l’Angleterre et l’Irlande du nord. Tous cela bien sûr saupoudré d’un univers Steampunk que l’on avait pu déceler dans l’univers graphique de la Guerre des Mondes. Un univers fort à propos puisque la trame principale de l’histoire est quand même centrée autour de l’essor technologique défavorisant grandement la population humaine et l’engouement morbide d’une nation vers la colonisation de l’espace.
Le scénario d’Ian Edginton est totalement captivant. Englobant très bien les problèmes sociaux que je citais plus haut et un univers tirant vers le Steampunk, il se dégage de celui-ci une ambiance très Sherlock Holmes et nous pouvons également déceler en début d’album une référence aux crimes de Jack L’éventreur qui se sont déroulés pendant la même période historique. Cette référence n’est pas explicitement révélée mais quand on assiste à la découverte des corps des pauvres jeunes filles on ne peut qu’y penser. Ensuite, toujours très fort avec l’élaboration de ses dialogues, Ian Edginton réussit à donner une forte personnalité à ses personnages dont on s’attache grandement et les faits horribles qui leur arrivent nous émeuvent totalement. Parce que dans Scarlet Traces rien n’est rose !
Bien sûr le tout est relevé de manière excellente par le coup de crayon D’Israeli toujours aussi réaliste et par moment caricaturale. La mise en couleur reste toujours exceptionnelle et donne un pep à son coup de crayon qui nous enchante les mirettes. D’Israeli s’amuse de manière excellente à inventer le graphique des différentes machines qui peuplent les rues de Londres. Elles sont toutes un côté arachnéens grâce à leur pattes motrices. C’est très réussi et d’ailleurs en fin d’album nous pouvons en apprendre plus sur l’élaboration de ces derniers avec un Sketchbook où l’on peut également voir les scènes coupées agrémentés par les commentaires du dessinateur. On rencontrera également deux personnages forts connus de la bande dessinée franco/Belge dont je tairais, ici, le nom pour que votre surprise soit encore plus surprenante !

La conclusion de

Une suite forte à propos de leur adaptation de La Guerre des Mondes d’ H.G. Wells qui nous conduit dans une enquête so british avec en fond de trame des conflits sociaux. Tout cela relevé de manière novatrice par une ambiance Steampunk des plus délectables grâce à l’élaboration des machines arachnéennes sorties toutes droites de l’imagination D’Israeli. Une lecture géniale a ne pas manqué !

Acheter Scarlet Traces en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Scarlet Traces sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Guerre des mondes

En savoir plus sur l'oeuvre La Guerre des mondes