75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du musique : La Guerre des mondes - La Bo 2005 [2005], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 5 février 2006 à 10h01

Quelques facilités gâchent une composition bien originale

Williams-Spielberg. C'est une affaire qui roule, c'est un duo depuis un petit bout de temps. Première collaboration fructueuse: Jaws. En tout, une vingtaine debande originales pour des films de Steven Spielberg dont le dernier en date: Munich.
La guerre des mondes. Et pourtant cela commençait plutôt bien, avec cette musique au synthé et la voix incomparable de Morgan Freeman dans le prologue. Le second morceau, the ferry scene, déjà, reprend des bases de compositions d'autres films, du déjà-vu de Star Wars amélioré, déformé. Pas de thème vraiment spécifique. Lea suite est plus prometeuse avec une musique nostalgique démarrant avec les choeurs , et relayés par les cordes (violons et violoncelles) puis c'est encore le déjà-vu Star Wars, brievement, pour finir avec les choeurs. Même effet dans the confrontation of the olgivy qui alterne séquences extraordinaires et déjà-vu. Dommage. The intersection scene est le plus intéressant morceau, à mon humble avis, avec ces bassons qui donnent un rythme vraiment inquiétant, sourd, où la menace gronde, intangible mais bien présente. L'atmosphère s'épaissit et les démons venus de Mars sortent pour l'extermination finale, les choeurs montent en une mélopée glaciale, il faut courir, se cacher car ils sont bien là pour nous trouver tous et nous détruire ! Ray et Rachel est un moment où les cordes sont mis en valeur, tout comme refugee status. Escape from the city commence magnifiquement puis on retombe dans du déjà entendu, avec trop de cuivres à mon avis. Probing the basement est le genre de morceau d'ambiance que j'aurais aimé entendre tout le long du film. C'est là que toute l'atmosphère de tension paranoïaque peut être exarcerbée pour faire sursauter le spectateur. Excellent morceau. Tout comme the separation of the family où le piano sur un fond sonore très grâve fait monter la tension. A écouter pour se rendre compte de l'effet dans la bande originale de the game de Howard Shore. The attack of the car est trop rythmé à mon goût pour ce genre de film, même s'il est mené de main de maître, les percussions répondant aux bassons. Mais je trouve sa présence déplacée ici.

La conclusion de à propos du Musique : La Guerre des mondes - La Bo 2005 [2005]

Manu B.
75

Contrairement à Spielberg qui a personnalisé d'une odieuse façon son adaptation du roman de H G Wells, la guerre des mondes, Williams a pêché dans le fait qu'il n'a pas osé aller encore plus dans l'originalité et la cohérence pour ce score. Quelques facilités ont terni un peu cette composition: de très bons morceaux ont été gâchés par du déjà vu. Néanmoins, cela reste une composition de bonne facture

Acheter le Musique La Guerre des mondes - La Bo 2005 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Guerre des mondes - La Bo 2005 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Guerre des mondes