75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : Aventures extraordinaires, par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le dimanche 1 juin 2008 à 16h06

Indiana Jones vs Cthulhu

Aventures Extraordinaires est le premier recueil de scénarios pour le jeu de rôle Cthulhu, édité en français chez Septième Cercle. Ces quatre scénarios - proposés dans un très élégant livre de 68 pages en bichromie noir-vert - sont indépendants mais quelques petites astuces permettent de les lier facilement au cœur d'une campagne. Tous n'ont besoin de que peu de préparation de la part du maitre de jeu.
Jetons-y un oeil, si vous le voulez bien.
Le premier scénario se nomme Les dévoreurs dans la brume. Sous ce titre inquiétant se cache un récit exotique empli de mystère et de paranoia; Les personnages, à l'instar de la série Lost version années 30, se retrouvent échoués sur une île inconnue suite au naufrage de leur navire lors d'une tempête. Une tempête qui n'avait d'ailleurs pas l'air très naturelle...
Vient ensuite Les balles sifflent sur Shangai. Comme vous en doutez, on continue dans l'exotisme mais on abandonne le survival surnaturel pour le récit d'aventure pulp. Les personnages vont être entraînés dans une chasse à l'artefact et vont avoir affaire à la mafia asiatique.
Le troisième scénario ne manque pas d'originalité. En effet, La mort a le dernier mot met en jeu des éléments « classiques » de la mythologie lovecraftienne avec l'introduction du thème du super-héros « old school ». Intrigues politiques, mystère et action pulp composent la recette de cette aventure.
Bienvenu dans la SF horrifique avec Dimension Y! Dans ce scénario ou les personnages joueront à la fois les docteur Pretorius et les Gordon Freeman, ils vont avoir un aperçu des désagréments qu'entraine la création d'une brèche spatio-temporelle.
Sachez aussi que ce livre propose aussi un nouveau profil - le charlatan - quelques additifs de règles et autres nouveaux monstres.
Les scénarios, qui font environ une quinzaine de pages chacun, sont doublement originaux ; par leur environnement dépaysant bien sûr (c’est un peu Indiana Jones vs Cthulhu, surtout dans les deux premiers scénarios) mais aussi par leur mise en forme non linéaire (c’est essentiellement un système de récolte d’indices dans un ordre non défini). Les personnages seront donc assez libres de leurs entreprises et la tension s’opère en fait par la présence de « balise événementielles » chronologiquement préprogrammées. C’est le reflet de l’esprit Gumshoe qui vise ce genre de développement à trame croisée et flexible. Maintenant, au-delà de la difficulté des épreuves proprement dites, ce genre de choix narratif demande au meneur de jeu une bonne dose d’expérience dans le hobby (même si des petits encarts d'aide sont intégrés dans les chapitres). Les joueurs, quand à eux, verront leur « métier » moins exploité, mais l’absence de « directivisme » dans la mécanique de simulation entraine que leur esprit logique sera souvent sollicité. De toute façon, je ne pensais déjà pas que Cthulhu est un jeu pour néophytes, et ce supplément me conforte dans mon opinion.

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : Aventures extraordinaires

Nicolas L.
75

Aventures Extraordinaires met en avant l'aspect pulp de Cthulhu version Gumshoe. Les scénarios sont tous très différents (mon préféré est La Mort a le dernier mot) et donnent une idée de la versatilité de cette règle. Un autre point commun est leur difficulté, assez (trop?) élevée. Comme dans les versions plus classiques, et malgré la présence de cette atmosphère pulp, les joueurs ne vont pas avoir la partie facile.

Que faut-il en retenir ?

  • Des scénarios prêts à jouer, originaux et dépaysants
  • Du pulp lovecraftien
  • Un ouvrage de qualité, avec des graphismes de Jerome Huguenin

Que faut-il oublier ?

  • J'ai toujours un peu de mal avec la mécanique
  • Un niveau de difficulté très élevé

Acheter le Jeu de rôle Aventures extraordinaires en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Aventures extraordinaires sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu