75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Pluie d'étoiles sur le Plateau de Leng & autres contes
L'Appel de Cthulhu 7ème édition > L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Pluie d'étoiles sur le Plateau de Leng & autres contes >

Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Pluie d'étoiles sur le Plateau de Leng & autres contes

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 30 mai 2017 à 09:00

Pulp fiction...

Après l'excellent Aventures Effroyables, la gamme de L'Appel de Cthulhu 7ème édition se dote d'un nouveau recueil de scénario : Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng et autres contes. Il s'agit ici de la traduction d'aventures éditées aux Etats-Unis par Goodman Games (à qui l'on doit notamment Les Ombres de Leningrad et Les Horreurs venues de Yuggoth, tous deux parus dans la gamme de la sixième édition) dans leur collection Age of Cthulhu. Pour mémoire, Age of Cthulhu propose des scénarios à tonalité très pulp, plutôt orientés action/exploration, situés dans des lieux qui se veulent dépaysants. C'est donc fort logiquement que l'on ici va retrouver nombre de ces ingrédients : du voyage, de l'aventure, de l'action et des pays exotiques (l'Inde, le Japon et, surtout, les fameuses Contrées du Rêve).

Le premier constat qui s'impose à la lecture de Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng et autres contes est son absence de liant. Nous ne sommes en effet pas en présence d'un supplément proposant une compilation thématique de scénarios (comme pouvaient l'être, par exemple, Terreur de l'au-delà ou Etranges Epoques). On pourra bien sur trouver quelques points communs aux aventures proposées : une partie des scénarios s'articulent autour des Contrées du Rêve, et la majorité s'inscrit clairement dans le genre pulp (donc si jouer à L'Appel de Cthulhu en mode pulp n'est pas votre came, vous pouvez passer votre chemin), mais il est malgré tout difficile de trouver une véritable cohérence à ce supplément qui, en l'état, ressemble plus à un assemblage d'éléments disparates.

Niveau contenu, la première aventure, Terreur Transatlantique, fait véritablement craindre le pire pour le reste de l'ouvrage tant l'histoire est mauvaise (le plan des antagonistes fait pitié à lire) et le scénario sans intérêt (on parlera plutôt d'une succession de scènes à caser que d'une trame véritablement construite). Le deuxième scénario, Sables Intemporels de l'Inde, relève ensuite un peu le niveau ; malgré une utilisation quasi-inexistante de l'Inde et de ses particularités, il propose une aventure pulp correcte, certes très orientée combat (on enchaine les monstres et les cultistes, et ce jusqu'à une bataille finale qui se veut dantesque), mais si ce genre de scénario musclé vous plaît, vous trouverez ici de quoi vous amuser.

On entre ensuite dans le vif du sujet avec le coeur du supplément, qui s'articule autour des Contrées du Rêve : une aide de jeu, deux petits scénarios et le gros morceau qu'est Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng. Les deux courtes aventures (deux scènes chacune), Toute la bande est là et La Lune s'est levée, proposent des clés d'entrées dans les Contrées du Rêve ; ce n'est pas exceptionnel, mais c'est rapide et efficace pour amener les joueurs là-bas (disons que ça peut faire des introductions correctes pour y amener des investigateurs). L'aide de jeu associé à ces trois scénarios, Les citoyens d'Eureka Springs, est quant à elle sympathique et peut aisément être utilisée pour des créations personnelles ; là encore, on retiendra plus son côté "prise en main rapide et facile" que son originalité.

Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng occupe quant à lui un quart du livre et propose une aventure qui va elle aussi mener les joueurs dans les Contrées du Rêve. Le scénario est divisé en deux parties de qualité très inégales : une sur Terre dans un institut psychiatrique très particulier, l'autre sur le plateau de Leng (surprise !). La première moitié est une belle réussite : le contexte est bon, la montée dans l'horreur est bien dosée et l'histoire a un côté dérangeant qui lui donne un bon cachet. La deuxième partie, dans les Contrées du Rêve, est quant à elle une vraie douche froide. Le scénario s'oriente alors avec du Porte-Monstre-Trésor basique : on explore un lieu et on affronte des monstres (plein de monstres) jusqu'à un final convenu et peu trépidant où les investigateurs pourront (quand même) sauver le monde.

Le recueil se termine enfin sur ce qui est très clairement le meilleur scénario : Rêve de Japon. Contrairement à toutes les autres aventures, celle-ci n'a rien de pulp et s'oriente clairement vers l'horreur lovecratienne. L'histoire, qui s'appuie sur la légende de la forêt d'Aokigahara (autrement appelée Forêt des Suicidés) est intéressante, le scénario qui en découle est bien conçu, l'ambiance qui se met progressivement en place est originale et, petit bonus, le final s'ouvre sur suffisamment de possibilité pour pouvoir envisager quelques suites. Il est certain que ce scénario, très atmosphérique, ne conviendra probablement pas à celles et ceux qui ont pu prendre leur pied dans le déluge d'action de Sables Intemporels de l'Inde (et vice versa), mais il n'en demeure pas moins de belle qualité.

Que faut-il en retenir ?

  • La tonalité générale, plutôt ancrée dans le pulp,
  • Une prise en main facile,
  • Un livre magnifique et inspirant.

Que faut-il oublier ?

  • Des aventures dont la qualité est fluctuante,
  • Pas de cohérence dans le choix des scénarios,
  • Ne contient pas que des scénarios pulp.
50

Pluie d'étoiles sur le plateau de Leng et autres contes est un recueil de scénario moyen, bien inférieur à nombre d'autres publications pour L'Appel de Cthulhu. Outre la qualité très fluctuante des aventures qu'il propose, son plus gros défaut est de ne cibler aucun public entre fans de pulp et amateurs d'horreur lovecraftienne. Ceci étant dit, le livre bénéficie tout de même des qualités propres au reste de la gamme : facile à prendre en main, accessible à tous, dépaysant dans ses nombreuses propositions. Bien qu'il soit préférable de s'orienter, pour un premier achat, vers d'autres recueils nettement plus réussis (notamment Aventures Effroyables), Pluie d'Etoiles sur le plateau de Leng et autres contes contient tout de même suffisamment de bonnes choses pour être autre chose qu'un objet de collectionnite.

Critique de publiée le 30 mai 2017.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr