75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Kingsport, la cité des brumes
L'Appel de Cthulhu 7ème édition > L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Kingsport, la cité des brumes >

Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Kingsport, la cité des brumes

Avis critique rédigé par Vincent L. le jeudi 21 septembre 2017 à 0900

On peut toujours rêver...

Ville fictive de Nouvelle-Angleterre créé par Lovecraft (avec ArkhamDunwich et Innsmouth), Kingsport avait eu le droit à un supplément dédié permettant de l'établir comme cadre ludique pour L'Appel de Cthulhu en 1992. Depuis, l'ouvrage n'avait jamais été réédité, et ce même lorsque les Editions Sans Détour avait fait paraître la collection Les Terres de Lovecraft dans le cadre de la sixième édition du jeu. Grâce à la sortie des Contrées du Rêve cette année, le livre est enfin revenu sur les étals, de nouveau accessible au public francophone. Au programme, rien de fondamentalement nouveau par rapport au supplément sorti il y a vingt-cinq ans, si ce n'est l'ajout de deux nouvelles de Lovecraft ainsi qu'une conversion des données techniques au système de la septième édition.

Cette absence de nouveautés est-elle dommageable ? Globalement non car le supplément était bien conçu, ne nécessitant pas spécialement de mise à jour. Le travail cosmétique effectué par Sans Détour permet ainsi de lui donner une apparence plus moderne (maquette V7, nouvelles illustrations, photos d'époques, nouvelle traduction,...), mettant d'autant plus en valeur la qualité du travail fourni par Kevin Ross il y a vingt-cinq ans. En effet, si Lovecraft a installé deux de ses nouvelles à Kingsport, il n'a cependant jamais précisément décrit la ville ; c'est donc Ross qui a développé un cadre de jeu à partir des quelques éléments diffus présents dans les oeuvres d'origine. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le travail fait est de grande qualité.

Kingsport, la cité des brumes est un cadre de jeu nettement plus facile à prendre en main - et plus jouable dans une optique de long-terme - que Dunwich ou Innsmouth. La ville est en effet une un petit port on ne peut plus banal, très accueillant (touristique même), dans lequel il est possible de discuter avec nombre de personnes très sympathiques. Ainsi, si Kingsport possède de nombreux points communs avec Innsmouth (il s'agit de deux villes portuaires dans lequelles les anciens ont passé des pactes avec des divinités du Mythe, enchaînant le destin de leurs descendants à leur décision), l'atmosphère y est radicalement différente. Dans Kingsport, la cité des brumes, l'horreur y est beaucoup moins frontale, cachée car dissimulée derrière un masque d'apparat tout à fait amical.

Dans sa description, Kingsport s'avère être une ville très crédible. C'est une petite bourgade portuaire sans grande originalité qui cherche à mettre en valeur les quelques petites spécificités qu'elle possède pour faire venir les touristes. Le supplément détaille les quartiers, les commerces, les habitants dans une optique de simple visite, sans se focaliser outre-mesure sur la dimension horreur/fantastique (qui est développé dans des chapitres spécifiques). Le parti-pris fonctionne très bien, permettant d'envisager une utilisation de ce cadre de jeu sur le long-terme (ce que des cadres de jeu comme Dunwich ou Innsmouth, du fait de leur hostilité intrinsèque, ne permettent pas).

Ce qui fait toute l'originalité du supplément, c'est que Kingsport est à la fois liée au Mythe de Cthulhu (par le biais de l'axe narratif s'articulant autour de Tzuscha/La Flamme Vert) et aux Contrées du Rêve (par l'optique du vieux vivant dans L'étrange maison dans la brume), une dichotomie d'ores et déjà présente dans les écrits de Lovecraft (Le Festival est une nouvelle s'inscrivant dans le Mythe de CthulhuL'étrange maison dans la brume entre quant à elle dans le Cycle du Rêve). Les souterrains de la ville grouillent donc de nombreuses abominations, et, en même temps, la frontière avec les Contrées du Rêve y est très mince, ce qui tend, par moment, à faire se mélanger le rêve et la réalité. On peut donc exploiter Kingsport, la cité des brumes dans deux cadres totalement différents, ce qui multiplie les possibilités de jeu.

L'ouvrage se termine par trois scénarios qui exploitent - sans grande inspiration - les éléments de jeu donnés dans le supplément. La demeure au bord de l'abîme est une adaptation ludique de la nouvelle L'étrange maison dans la brume ; il s'agit d'un scénario 100% ambiance dans lequel il ne se passe rien (la seule confrontation n'a aucun sens et semble avoir été mise histoire qu'il y ait quand même un combat) sinon un mélange rêve/réalité au mieux destabilisant. Rêves et Songeries joue sur les mêmes ficelles, mais en donnant cette fois un but aux joueurs ; qui plus est, la dimension onirique se double d'une approche cauchemardesque plaisante qui en fait une aventure sympathique. Les eaux de la perdition est quant à lui une déclinaison du Mythe de Cthulhu sans grande surprise, pas désagréable mais déjà-vu.

La conclusion de

Kingsport, la cité des brumes est une belle réussite. A mi-chemin entre Les Contrées du Rêve et le Mythe de Cthulhu, le supplément propose la description d'un cadre de jeu sympathique, original, riche en terme de pistes de scénarios et globalement bien pensé quant à son utilisation concrète. Moins classique qu'Arkham, plus facilement utilisable que Dunwich ou Innsmouth, Kingsport s'impose comme le meilleur des quatre suppléments consacrés aux terres de Lovecraft.

Que faut-il en retenir ?

  • Un cadre de jeu très riche,
  • Une ville crédible avec du caractère,
  • Une description fonctionnelle,
  • Une utilisation possible sur le long-terme.

Que faut-il oublier ?

  • Des scénarios sans grande inspiration.

Acheter L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Kingsport, la cité des brumes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Kingsport, la cité des brumes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu