75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Horreurs sans nom
L'Appel de Cthulhu 7ème édition > L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Horreurs sans nom >

Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Horreurs sans nom

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 13 février 2018 à 0900

Maléfices...

Quatrième recueil de scénario paru dans la gamme de L'Appel de Cthulhu 7ème édition, Horreurs sans nom est la traduction d'un ouvrage édité aux USA par Chaosium en 2015. Le supplément propose six scénarios sensément supposés nous amener au plus près du Mythe. Ce n'est en fait pas le cas puisque le point commun qui relie toutes les aventures ici proposées est justement le fait qu'elles ne s'incrivent pas du tout dans le Mythe de Cthulhu ; ce n'est pas en soit un défaut - cela permet au supplément de se distinguer des autres recueils français de la 7ème édition - mais avant de l'acheter, mieux vaut être prévenu car la quatrième de couverture est trompeuse. Ce n'est d'ailleurs pas le seul soucis éditorial du livre qui, une fois n'est pas coutume chez Sans Détour, souffre d'un manque de finition flagrant : énormément de coquilles, beaucoup de syntaxes incorrectes, des copier-coller malheureux, traduction parfois hasardeuse,...

L'originalité d'Horreurs sans nom tient dans la diversité des époques et des contextes qu'il propose. Du XIIème au XXIème siècle, de l'Angleterre à Hollywood, les six scénarios proposent des cadres de jeu originaux qui s'éloignent volontairement des standards de L'Appel de Cthulhu. Toutes les aventures sont conçues comme des one-shots purs et durs (les intégrer dans une campagne personnelle, sans être impossible, demandera beaucoup de travail d'adaptation pour un résultat pas forcément très pertinent) et toutes proposent d'excellents pré-tirés parfaitement adaptés aux diverses histoires (sur ce point précis, le travail est probablement ce que l'on a vu de meilleur dans un supplément pour L'Appel de Cthulhu, toutes éditions confondues). On notera également que la grande majorité des scénarios s'avèrent particulièrement mortels, ce qui tend à destiner Horreurs sans nom principalement a des joueurs expérimentés.

La premier scénario, Un désir sans fin, amène les personnage à Dunwich... en Angleterre... au XIIème siècle. L'histoire s'articule autour du concept casse-gueule de boucle temporelle, souvent une vraie-fausse bonne idée en jeu de rôle ; pourtant, l'aventure s'avère bien écrite, avec suffisamment de bons éléments disséminés un peu partout pour éviter la bête formule Die & Retry et donner au tout un intérêt réel. Un message de l'art, quant à lui, se déroule au XIXème siècle et met les joueurs dans la peau d'artistes parisiens qui, lors d'une soirée mondaine, vont se retrouver confronté à un meurtre mystérieux. Ce deuxième scénario aurait été écrit pour Maléfices qu'il n'en aurait pas été différent, il n'empêche qu'il fait partie des meilleures aventures de ce supplément grâce à l'importance accordée aux interactions sociales ainsi qu'à une montée en puissance particulièrement plaisante.

Sans être fondamentalement mauvais, D'autres tombèrent sur un sol rocailleux est clairement le scénario le plus décevant du recueil. Il se déroule aux Etats-Unis dans les années 20 (il en fallait bien un) dans une petite ville dont les habitants vont petit à petit sombrer. Si l'histoire est somme toute assez sympathique, le scénario proprement dit est réduit à peau de chagrin : passé l'imposante description de la ville, on ne dispose que de grandes lignes et de quelques conseils, un parti-pris de conception qui rend le travail de préparation fastidieux. Sombres perspectives se déroule dans des bidonvilles après la crise de 1929 et place les joueurs dans la peau de personnages réduits à la misère. Le contexte et les excellents pré-tirés permettent de tirer tout le sel d'une mystèrieuse situation savamment orchestrée (un scénario à déconseiller aux dépressifs !).

L'enfant de la Lune est le meilleur scénario d'Horreurs sans nom. S'appuyant sur un bon point de départ (les personnages ont participé, jeune, à une cérémonie occulte dont ils ne se souvennent plus trop), ce scénario contemporain joue tant avec un effet de nostalgie qu'avec une notion de danger qui menace directement la famille des investigateurs. Cette aventure mortelle, pleine de bonnes idées, dotée d'un potentiel dramatique fort, mérite largement votre attention. Enfin, L'espace entre se déroule de nos jours, à Hollywood, et bénéficie d'un point de départ original (les personnages doivent s'assurer que le tournage d'un film ne prenne pas de retard malgré l'étrange décès de l'actrice principale) qui va amener à des situations de jeux intéressantes ; nous ne sommes cependant pas dans de la grosse bouffonerie (malgré quelques allusions un poil balourdes à la réalité), le tout étant baigné dans une atmosphère assez lourde et un dénouement qui sera probablement très sombre.

La conclusion de

Horreurs sans nom est un recueil dépaysant qui parvient à s'éloigner des standards lovecraftiens sans jamais les trahir. Toutes les aventures proposées sont de bonnes factures, les contextes sont originaux, les pré-tirés de grande qualité et tout le matériel de jeu est aisément exploitable. On conseillera aux grands débutants d'autres recueils de scénario, mieux intégrés aux thèmes du jeu et plus simples à prendre en main, car la difficulté des aventures proposées par Horreurs sans nom est tout de même très conséquente.

Que faut-il en retenir ?

  • Six bonnes aventures,
  • Des contextes de jeu originaux et dépaysants,
  • Suffisamment original pour surprendre les vétérans,
  • Un excellent travail sur les pré-tirés.

Que faut-il oublier ?

  • Des aventures mortelles, souvent très difficiles à terminer.

Acheter L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Horreurs sans nom en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Horreurs sans nom sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu