75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Malleus Monstrorum
L'Appel de Cthulhu 7ème édition > L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Malleus Monstrorum >

Critique du Jeu de rôle : L'Appel de Cthulhu 7ème édition : Malleus Monstrorum

Avis critique rédigé par Vincent L. le lundi 18 juillet 2016 à 16:07

Un bestiaire sans grand intérêt...

Troisième partie du tryptique de L'Appel de Cthulhu 7ème édition (avec Le Manuel du Gardien et Le Manuel de l'Investigateur), le Malleus Monstrorum propose un focus copieux sur les diverses créatures qui peuplent le panthéon lovecraftien. Entre les divinités créées par Howard Phillips Lovecraft, celles inventées par ses successeurs et d'autres issues de la création ludique, ce sont plus près de quatre cents créatures qui sont décrites dans ces trois cent pages. Un menu copieux destiné à varier les plaisirs du maître de jeu et des investigateurs.


N'y allons pas par quatre chemin, le Malleus Monstrorum est un ouvrage moyen. Déjà paru dans le cadre de la 6ème édition, il s'avère ici encore plus faible que sa version précédente, déjà loin d'être exceptionnelle. Le livre étant repris à l'identique, les forces et faiblesses déjà identifiées demeurent les mêmes (voir la critique détaillée de l'édition précédente en cliquant ICI). Mais en plus, dans cette nouvelle version apparaît en plus un nouveau défaut assez génant.

Ainsi, la conversion entre le système de règle de la 6ème édition et celui de la 7ème édition n'a pas entièrement été faite sur les créatures présentées. On se retrouve donc en possession d'un ouvrage techniquement erroné, donc inutile pour quiconque possède déjà l'itération précédente. On pourra certes dire que les données techniques ne servent pas à grand chose dans un jeu comme L'Appel de Cthulhu, il n'empêche qu'elles sont qu'elles sont quand même à la base d'un tel supplément.

Que faut-il en retenir ?

  • Quelques parties utiles pour les débutants.

Que faut-il oublier ?

  • Intérêt discutable,
  • Schéma descriptif pas toujours pertinent,
  • Techniquement buggé,
  • Juste un bestiaire bête et méchant.
30

Maillon très faible du tryptique de base pour L'Appel de Cthulhu 7ème édition, le Malleus Monstrorum n'a malheureusement pas grand chose à apporter aux joueurs. Entre un concept bancal et peu raccord avec la philosophie du jeu, des données techniques buggées et des illustrations beaucoup trop classique, ce supplément s'impose comme un échec global. Reste quelques petites parties qui pourront malgré tout satisfaire les débutants et leur donner du grain à moudre dans leurs premières parties, mais c'est mince, terriblement mince...

Pour les meneurs débutants : 4/10
Pour les meneurs expérimentés : 2/10
Pour les possesseurs de la version précédente : 0/10

Critique de publiée le 18 juillet 2016.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu