75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Horreur a Arkham 2005 : L'horreur de Dunwich
Horreur a Arkham 2005 > Horreur a Arkham 2005 : L'horreur de Dunwich >

Critique du Jeu de société : Horreur a Arkham 2005 : L'horreur de Dunwich

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 3 mai 2008 à 1156

Vous n'avez pas fini de crier!

L’horreur de Dunwich est la première extension du jeu de plateau horrifique Horreur à Arkham qui est, à mon avis, l’un des meilleurs jeux coopératifs – et l’un des plus difficile, n’est-ce pas Vincent ? - qu’il m’ait été donné de jouer.
Dans une boîte de même format que celle de base, les joueurs vont y trouver quantité de matériel, toujours d’aussi excellente qualité. Parmi les nouveaux éléments, en plus du plateau de la petite ville de Dunwich (trois quartiers), on remarque un bon nombre de cartes Investigateur qui doivent se rajouter à celle d’Horreur à Arkham (ainsi que quelques cartes errata à substituer aux anciennes), de nouveaux marqueurs monstres (dont certains obéissent à des règles particulières) , de nouvelles feuilles d’investigateurs et 4 nouvelles feuilles Grand Ancien, ainsi que de nouvelles cartes Grand Ancien qui sont dédiées aussi bien aux quartiers de cette extension qu’à ceux de la ville d’Arkham.
La première satisfaction vient donc de ce matériel car cet ajout comble largement l’une des plus grosses carences que présentait la boite de base : un nombre de cartes Grand Ancien par Lieu trop faible, ce qui faisait qu’une certaine redondance se présentait au bout d’un certains nombre de parties. Là, avec 180 cartes en plus, dont 62 réservées aux Lieux d’Arkham, ce problème est réglé.


Le nouveau plateau s’ajoute à l’ancien. Les deux villes sont reliées par leur Lieu Gare. Les investigateurs peuvent librement se rendre donc, au cours de leur déplacement, d’une ville à l’autre en payant une modique somme à la banque. Le principe du jeu est identique, le supplément ne faisant qu’ajouter un degré de difficulté supplémentaire. Il faut en effet savoir que l’évolution de l’horreur dans la ville de Dunwich est gérée séparément de celle d’Arkham. En effet, les monstres évoluant dans les quartiers de Dunwich ne répondent pas aux mêmes règles. Leur nombre n’influent pas sur l’échelle de Terreur d’Arkham et ils ne sont jamais congédiés dans la zone de Périphérie. Non, les monstres se baladent dans les rues jusqu'à ce qu’ils soient détruits ou que leur route les amène dans des Lieux spéciaux appelés les Vortex. Quand un monstre pénètre dans un Vortex, il fait grimper d’un point l’échelle de Terreur de Dunwich. Et lorsque cette échelle atteint la valeur de 3, un monstre particulier, l’Horreur de Dunwich, est lâchée sur la ville.
Les investigateurs auront donc à lutter sur deux fronts ; à Arkham et à Dunwich. Heureusement, pour ce faire, un sérieux coup de main leur est fourni par le biais de nouvelles cartes Investigateur, dont certaines sont beaucoup plus puissantes que dans la boite de base (mention spéciale à la motocyclette !). Mais même avec ce soutien, les parties sont très difficiles et les joueurs devront faire preuve d’une grande organisation dans la gestion des taches. Le jeu a en effet la propriété de ressembler à un navire prenant l’eau de toute part, et colmater toutes les brèches n’est pas une partie de plaisir. Autre difficulté, et pas des moindres ; contrairement à la version de base, quand un personnage meurt ou devient fou, il y a des conséquences qui sont tirées aléatoirement dans une pioche de cartes Blessure (ou Folie). Certaines peuvent vraiment handicapantes pour la suite de la partie.

La conclusion de

L’Horreur de Dunwich est une extension de très grande qualité. Elle apporte une solution aux quelques problèmes mineures présent dans le jeu de base et ajoute de la diversité dans le renouvellement des parties. Seulement, avec l’adjonction de ce superbe module, il faut savoir que les parties sont encore plus difficiles. L’Horreur à Dunwich est donc à conseiller uniquement aux joueurs ayant une bonne expérience de ce jeu génial et totalement immersif.

Que faut-il en retenir ?

  • Du superbe matériel
  • Des nouvelles cartes Grand Ancien très utiles
  • Un nouveau défi, des nouveaux monstres
  • Toujours aussi immersif

Que faut-il oublier ?

  • Encore plus difficile (si, si, c'est possible)

Acheter Horreur a Arkham 2005 : L'horreur de Dunwich en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Horreur a Arkham 2005 : L'horreur de Dunwich sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu