75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le donjon de Naheulbeuk, troisième saison: partie 1
Le donjon de Naheulbeuk, troisième saison: partie 1 >

Critique de la Bande Dessinée : Le donjon de Naheulbeuk, troisième saison: partie 1

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 14 mai 2011 à 1419

Nom de Dlul !..

Tout d’abord persuadés d’avoir fait, en livrant à leur commanditaire la statuette de Gladeulfeurha, une excellente affaire, nos amis aventuriers se rendent rapidement compte de l’ampleur de leur bévue. Remettre à un sorcier complètement illuminé les moyens de déclencher une soporifique fin du monde n’était peut-être pas une bonne idée, d’autant plus que la nouvelle commence à se répandre dans toutes les tavernes et les temples de la région, faisant d’eux des parias et des crétins. Désireux de rattraper leur boulette, les aventuriers se lancent alors dans une nouvelle quête… et vont se rendre compte que leurs actes passés ont mis la Terre de Fangh en état d’ébullition…

Cette troisième saison, prévue pour se dérouler en trois parties, est l’adaptation en bande dessinée de La Couette de l'Oubli, le premier roman consacré à l’univers parodique issu de l’imagination de John Lang. Le livre ayant moyennent convaincu le staff de Scifi-Universe (voir les critiques ici), force est d’avouer j’ai abordé la lecture de ce nouvel album avec une certaine appréhension, même si la tendance actuelle de la série affichait, depuis le tome 5, un net regain d’efficacité dans le registre comique. J’ai vite été rassuré ;  le scénario de John Lang se voit boosté de belle manière par le talent d’une dessinatrice qui, une fois que l’on s’est familiarisé avec ses coquetteries graphiques (les gros yeux),  arrive à nous faire rire rien que par les expressions des personnages de la saga. A ce moment, l’on prend d’ailleurs conscience que l’histoire est loin d’être inintéressante et qu’elle se prête probablement mieux à un traitement BD (qui retranscrit plus fidèlement l’esprit du feuilleton mp3) que purement textuel.

L’humour fonctionne très bien, les personnages vont de rencontres étonnantes en surprises débiles, les situations loufoques s’enchainent, d’autant plus drôles que les personnages n’ont jamais autant été dans la galère. Parmi les héros, l’elfe et le nain sont les plus mis en valeur, juste devant le ranger. Leurs comportements sont souvent très divertissants mais il est un peu dommage que les potentiels du barbare et, surtout, de l’ogre ne soient pas plus exploités. A coté de cela, John Lang et Marion Poinsot nous dressent également des désopilants portraits des innombrables sectes et des cultes qui peuplent la Terre de Fangh. Des cultes aussi ridicules qu’improbables, comme ceux qui vénèrent Dlul, le dieu du Sommeil et de L’ennui.

Amusant également ces clins d’œil aux travaux de Marion Poinsot, qui sont distillés tout au long du récit. Au voit ainsi apparaitre au coin d’un rue l’équipage du Survivaure et la planche finale nous rappelle que la dessinatrice est l’auteure d’une excellente série de piraterie détournant le personnage du capitaine Crochet (Dread Mac Farlane, que je vous conseille fortement si vous désirez découvrir une autre facette du talent de Marion Poinsot).

La conclusion de

Cette première partie de la saison 3 du Donjon de Naheulbeuk est vraiment très réussie, confirmant ainsi que la série est de nouveau sur de bons rails. Cette adaptation du roman La couette de l’Oubli est même meilleure que son modèle car bénéficiant de l’excellent travail de Marion Poinsot, à la fois par une bonne maitrise du flux narratif que par les expressions des personnages, souvent désopilantes. Bref, un bon album, qui n’annonce que du bon…

Que faut-il en retenir ?

  • Un scénario amusant
  • Un humour qui fonctionne
  • Un bon rythme
  • Des dessins très efficaces

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire déjà connue

Acheter Le donjon de Naheulbeuk, troisième saison: partie 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le donjon de Naheulbeuk, troisième saison: partie 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le donjon de Naheulbeuk

En savoir plus sur l'oeuvre Le donjon de Naheulbeuk