75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le donjon de Naheulbeuk, quatrième saison, partie 4
Le donjon de Naheulbeuk, quatrième saison, partie 4 >

Critique de la Bande Dessinée : Le donjon de Naheulbeuk, quatrième saison, partie 4

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 30 novembre 2013 à 1229

Bordel monstre en Terres de Fangh

A la fin du tome précédent, on abandonnait nos amis de la compagnie des Fiers de Hache, comme la nomme si fièrement le Nain, dans une situation au suspense insoutenable. Un cliffhanger qui laissait le Barbare une flèche plantée dans le dos alors qu’un étrange ennemi armé d’un simple marteau, mais surement doté de pouvoirs magique (il ne peut en être autrement – si ?), menaçait la survie du groupe. Au même moment, à l’extérieur du donjon, l’agent Faladorn s’étonnait de ne détecter aucun signe d’agitation venant de la Tour de Slanoush…

Tome 13 de la série du Donjon de Naheulbeuk, cet opus compose la quatrième et dernière partie de L’orbe de Xaraz, adaptation du roman du même nom. Comme la plupart des aventures du Donjon, le scénario est bâti sur le principe du quiproquo, nos amis usant de leur incompétence pour se mettre dans des situations improbables. Ici, en se trompant de donjon, ils vont non seulement mettre un sacré barouf dans un lieu inoffensif mais, de plus, s’attirer l’ire de bon nombre de protagonistes (dont de vieilles connaissances) qui, par aveuglement, vont finir par mettre la ville à feu et à sang. Cela aboutit à un spectacle assurément très drôle, à la fois par la démesure des engagements et des dommages collatéraux (la population en prend pour son grade) que par les réactions des personnages, qui sont complètement dépassés par les évènements et qui agissent par réaction. Des réactions sous forme de gaffes qui, la plupart du temps, ne font qu’empirer la situation.

Inspirée par la nature ubuesque des évènements, Marion Poinsot se lâche complètement et nous offre des planches très riches en gags visuels. Cette fois-ci, aucun personnage n’est privilégié, tout le monde en prend plein la tronche. Bien évidemment, son style gros-nez se révèle encore une fois idéal et colle parfaitement à la nature débile de l’intrigue. C’est un fait établi depuis ses débuts, Le donjon de Naheulbeuk fait autant rire par son écriture que par les bouilles et les regards crétins de ses protagonistes. Et si l’on peut trouver que la dessinatrice cède parfois à la facilité (avec notamment sa technique de petits crobars en arrière plan et son trait parfois un peu trop relâché, style strip) et que l’on sait qu’elle est capable de faire bien mieux, force est de reconnaitre qu’elle est encore une fois extrêmement efficace dans le registre burlesque. Comme le prouve la deuxième moitié de l’album, qui se déroule dans un stade plein comme un œuf, et où la nature délirante du scénario lui permet de se lâcher complètement dans la démesure gore et cartoonesque, avec notamment l’arrivée d’une gigantesque (autant que grotesque) créature inter dimensionnelle.

La conclusion de

Avec ce tome 13, John Lang et Marion Poinsot concluent la quête de l’Orbe de Xaraz avec un final en apothéose. Accumulant les gaffes, les héros vont mettre la ville de Glargh à feu et à sang, avec un défilement de gags visuels construits sur un scénario vraiment très amusant. Peut-être le meilleur album du Donjon (pas trop riche en références geeks, ni en jeux de mots), mais un excellent divertissement.

Que faut-il en retenir ?

  • Un final en apothéose
  • Un album drôle
  • Toujours la magie Naheulbeuk

Que faut-il oublier ?

  • Quelques petites facilités graphiques
  •  

Acheter Le donjon de Naheulbeuk, quatrième saison, partie 4 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le donjon de Naheulbeuk, quatrième saison, partie 4 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le donjon de Naheulbeuk

En savoir plus sur l'oeuvre Le donjon de Naheulbeuk