75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
The Dark Knight >

Critique du Film : The Dark Knight

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 31 janvier 2009 à 12:40

Le retour du Joker

A Gotham City, tout le monde connaît Batman, le défenseur de la veuve et de l'orphelin, celui qui est un contrepoids à la pègre locale. Mais Gotham City est rongée de l'intérieur et l'influence du Milieu s'étend de plus en plus. Il est organisé et chacun des parrains a son territoire à exploiter tranquillement, sans se préoccuper de la police mouillée jusqu'au cou dans des affaires de pots de vin. Cela jusqu'au jour où un homme et sa bande masqués font un casse retentissant, laissant sur le carreau plusieurs victimes, dont la quasi totalité de la bande. Le plus étonnant, c'est que la mort des truands est l'acte du chef de gang, qui se fait nommé Joker. Gotham City a une nouvelle menace, car le personnage semble fou et sa face de clown n'a rien de drôle. Entre temps, la ville se trouve un nouveau héros: Harvey Dent, qui est le nouveau procureur de la ville après que son prédécesseur ait été tué. Il est capable de bousculer les autorités pour tenter de nettoyer la vermine et il obtient des résultats spectaculaires. Serait-il temps que Batman range sa cape et son masque de justicier ?...

The Dark Knight: Joker (Heath Ledger) et Batman (Christian Bale)
The Dark Knight: Joker (Heath Ledger) et Batman (Christian Bale)

Après le succès de Batman BeginsChristopher Nolan reprend les rênes du nouveau Batman, pour une suite à son précédent film. On y retrouve Christian Bale dans le rôle de Batman/Bruce Wayne, dans lesquels il joue de nouveau le personnage schizophrène à la même mesure que sa précédente performance. Pour palier l'absence contestable de Katie Holmes, c'est Maggie Gyllenhaal qui reprend le rôle de Rachel Dawes, peut-être pour sa vague ressemblance. Egalement, Gary Oldman campe James Gordon. Mais si l'on connaît maintenant les origines de Batman, grâce à la prequel Batman Begins, les aventures de Batman prennent un sens dans sa confrontation à des adversaires de taille. Le plus célèbre est bien entendu le Joker qui avait été tenu avec brio par un Jack Nicholson des grands moments dans le film Batman de Tim Burton. Christopher Nolan se frotte maintenant au remake et la tâche avait de quoi être difficile tant la performance de Jack Nicholson avait marqué les esprits. C'est Heath Ledger qui a eu la lourde responsabilité de faire oublier le rôle tenu par son aîné. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, le film intègre un troisième personnage charismatique en la personne de Harvey Dent, tenu par l'acteur Aaron Eckhart.

The Dark Knight: Harvey Dent (Aaron Eckhart) et Rachel Dawes (Maggie Gyllenhaal)
The Dark Knight: Harvey Dent (Aaron Eckhart) et Rachel Dawes (Maggie Gyllenhaal)

Si on peut dire que Maggie Gyllenhaal n'a pas le physique de Katie Holmes, ça ne l'empêche pas de tenir la barre tout au long du film, entrant tranquillement dans les chaussures de Rachel Dawes, mais son manque de charisme et son air fatigué relègue son rôle au second plan, ce qui était peut-être prévu au scénario. Du charisme, en revanche, le nouveau venu, Aaron Eckhart, en a à revendre, ce qui lui donne la position du challenger face à l'extraordinaire performance de Heath Ledger. A ce stade, on a donc plutôt un duo de personnages, contrairement aux autres volets (de qualité): le Joker (Jack Nicholson)/Vicki Vale (Kim Basinger)/Batman (Michael Keaton) dans Batman, le Pingouin (Danny De Vito)/Catwoman (Michelle Pfeiffer)/Batman (Michael Keaton) dans Batman le défi et Henri Ducard (Liam Neeson)/Rachel Dawes (Katie Holmes)/Batman (Christian Bale) dans Batman Begins. Même si ce point de vue est contestable a posteriori.


The Dark Knight: Harvey Dent (Aaron Eckhart), Joker (Heath Ledger) et Rachel Dawes (Maggie Gyllenhaal)
The Dark Knight: Harvey Dent (Aaron Eckhart), Joker (Heath Ledger) et Rachel Dawes (Maggie Gyllenhaal)

Ce qui aura marqué les spectateurs est sans conteste l'extraordinaire composition de Heath Ledger, campant un Joker aussi fou qu'intelligent. Mais cette folie est dangereuse, car ce Joker n'a aucune morale, ne s'appuyant sur aucune valeur. Le Joker est comme dans un jeu grandeur réelle et il s'amuse avec les vies juste pour assouvir ses envies de psychopathe. En l'occurence ici, il veut dévoiler devant tous le vrai visage de Batman. Malheureusement pour l'acteur et de manière triste et heureuse à la fois pour les producteurs, sa mort le 22 janvier 2008 va créer une sorte de légende autour de lui, le propulser au rang d'oscarisable à titre posthume, ce qui va doper dramatiquement le buzz autour du film.

Question réalisation, les effets spéciaux sont très soignés, avec une mention pour costumes et maquillages par Lindy Hemming. Christopher Nolan réalise de nombreuses scènes d'action et imprime au film un rythme d'enfer, ne laissant que très peu de temps au téléspectateur le temps de se remettre entre chaque scènes. Passé le temps des explications, il est maintenant temps d'agir pour Batman. Gotham City est toujours aussi belle. Ce batman est un des meilleurs, sinon le meilleur.

The Dark Knight: Batman (Christian Bale)
The Dark Knight: Batman (Christian Bale) en batpod

90

Que dire de plus ? Allez voir The Dark Knight !

Critique de publiée le 31 janvier 2009.

Acheter The Dark Knight en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Dark Knight sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Batman