75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Ultimate Spider-Man > Ultimate Spider-Man 41 >

Critique du Comics : Ultimate Spider-Man 41

Avis critique rédigé par kick le mardi 14 mars 2006 à 12:19

Le retour du Caïd et l'arrivée des Exécuteurs !

Voici le début de la saga Guerriers avec les deux premiers épisodes mettant en scène du beau monde de la pègre, le Caïd et les Exécuteurs en tête. Le Caïd alias Wilson Fisk tout le monde connaît mais les exécuteurs font ici leur apparition dans l'univers Ultimate. C'était plutôt un groupe de maffieux de seconde zone au tout début des Spidey (cf l'intégrale Spider-Man) et il semblerait qu'ils aient pris du galon ici, notamment en ce qui concerne Hammerhead leur chef. En tous cas, retour gagnant, car dans le premier épisode, il n'a pas l'air de rigoler le bougre! Enfin pour s’attaquer au Caïd il en faut ! Côté nouveaux venus, bonne fournée que ce mag’ avec à noter l’entrée en scène de Moon Knight et Iron Fist, malheureusement, les apparitions sont très brèves et on ne sait pas pour l’instant leur lien avec l’histoire en cours. Sinon côté cours, au lycée, Spidey grandit, il défie les profs, sûrement un effet secondaire des ses problèmes de coeur et aussi de la mort de Gwen. Il a l'air aussi de se radicaliser, son côté Spidey commence à l'emporter sur son côté Parker et ça nous annonce des beaux cas de conscience pour la suite. Et en parlant de cas de conscience, la deuxième partie du deuxième épisode celui en pose un très joli mais à vous de le découvrir. Côté scénario, Bendis nous replonge à fond dans le monde du crime ici, ça se met bien en place pour avoir en joli final une guerre des gangs qui promet. Sinon côté dessins, c’est toujours aussi beau, Bagley est toujours aussi constant, mais l’ambiance pègre et mafia se marierait mieux avec un style plus dur, genre Sam & Twitch ou Daredevil version David Mack.

80

Début d'une guerre des gangs, nouveaux persos, humour toujours présent, en somme du bon Ultimate !

Critique de publiée le 14 mars 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • Le dessin toujours au top
  • L'humour très Spider-Man
  • La trame de fond et l'évolution du personnage
  • Le milieu de la pègre s'étoffe, ça fait plus de vilains à combattre !

Que faut-il oublier ?

  • Le dessin peut être trop "cartoon" pour ce genre d'épisodes
  • L'apparition de Moon Knight sans grand intérêt

Acheter Ultimate Spider-Man 41 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ultimate Spider-Man 41 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Spider-Man