75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
The Returner >

Critique du Film : The Returner

Avis critique rédigé par kick le dimanche 19 mars 2006 à 04:05

Un mixage sauce japonaise des standards du film SF/action !

Returner, c'est celui qui revient en français, et vue l'affiche, on s'attend à un film parlant de voyage dans le temps et pour le coup on est pas déçu. On a même le droit à bien plus qu’un remake de Retour vers le futur. Prenez une trame de Terminator, une réalisation et une esthétique à la Matrix, une soupe de bonnes intentions et des aliens a la E.T., une pincée de Men in Black, le tout avec des faux airs de Cowboy Bebop, saupoudrez de Retour vers le futur, et vous obtiendrez The Returner. Le scénario reprend bien la trame de Terminator, un retour dans le passé pour essayer de changer un évènement déterminant qui causera l’holocauste et qu’il faut à tout prix empêcher. Le futur est aussi ici une guerre permanente analogue à la guerre des machines sauf qu’on remplace les machines par des aliens bourrés de gadgets. Niveau ambiance, on est servis, ça fuse, ça canarde, bref on est tout de suite pris dans cette guerre. Et hop on envoie quelqu’un, cette fois-ci une fille, pour essayer d’arranger le passé. Ca commence fort, et c’est que le début. La fille échappée du futur va rencontrer une sorte de chasseur de primes asiatique, à la recherche d’un trafiquant d’enfants assez barjot, et va essayer de l’embarquer dans sa mission de sauvetage. Baston, fusillades, cascades, armes et gadgets technologiques (chapeau à la montre sonique !) s’enchaînent alors à la recherche de l’alien perdu. Le rythme est effréné, et on prend beaucoup de plaisir à suivre les aventures de nos deux comparses notamment grâce à une excellente réalisation, un humour assez efficace, et un style digne d’un mélange entre comics et manga du plus bel effet. Les acteurs sont très charismatiques et sexys, le méchant bien atteint quoique pas super futé et la grand-mère aidant Miyamoto le héros revanchard est une base de données doublée d’un Mister Q en puissance. Les décors tout en étant ternes (c’est pas Blade Runner non plus) collent bien à l’action et participent à l’ambiance et la réalisation est très asiatique, rythmée et brute sans être brutale, empruntant à Matrix dans des bullet time bien mis en scène et utilisés à bon escient. Alors réussite sur tous les plans ? Hé bien pour noircir ce tableau idyllique pour tous les amateurs de SF/action, le gros point faible du film se situe dans la très nette impression de déjà vu. Que ce soit le remake de la guerre des machines, la scène de l’autoroute à la T2 (« pas de destin », les initiés comprendront), l’alien calqué sur E.T., l’alien final sur MIB, l’imper et les lunettes à la Matrix, les robots clones à la Star Wars, ou encore les retours dans le passé à la Retour vers le futur, on nage ici en terrain défriché même si on se laisse bien prendre au jeu. De même quelques incohérences (notamment la scène du relooking, qui ralentit les héros alors même qu’ils se savent limités par le temps) viennent çà et là émailler le scénario, rien de bien grave, mais elles servent à styliser un peu plus le film qui n’en avait pas vraiment besoin et desservent la cohérence de l’ensemble.

80

Un mélange des idées venant des plus grands films du genre (Terminator, E.T., Matrix, Men In Black) très agréable à regarder. La mayonnaise prend certes, mais on aurait vraiment apprécié plus de nouveautés pour en faire une référence.

Critique de publiée le 19 mars 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • Des personnages attachants
  • Une esthétique très soignée
  • Une réalisation très dynamique
  • Du rythme quasiment tout le long
  • Des FX réussis

Que faut-il oublier ?

  • Pas vraiment de nouvelles idées propres
  • Une très nette impression de déjà vu
  • Quelques incohérences

Acheter The Returner en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Returner sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !