75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Spider Man l'Intégrale 1978 >

Critique de la Bande Dessinée : Spider Man l'Intégrale 1978

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 29 mars 2009 à 20:34

16éme année des aventures de Spider-man

Voilà déjà trois ans que l'oncle Ben est mort. Trois ans que Peter Parker est devenu Spider-Man suite à une morsure d'araignée irradiée. Depuis le « monte-en-l'air » a combattu une multitude d'adversaires, comme le Bouffon vert, alias Norman Osborn. Un adversaire que Peter Parker croit désormais mort, et cela même si Harry, le fils de Norman, a depuis repris le costume du super vilain. Durant ces trois années, Peter a eu aussi le temps de voir disparaître de sa vie le capitaine Stacy et sa fille Gwen, dont il était éperdument amoureux. Depuis, la vie l’a amené à de plus en plus apprécier Mary Jane Watson, à qui il s'apprête à faire une demande en mariage...

Il y a beau avoir seize années qui séparent les écrits de Stan Lee et les dessins de Steve Ditko à ceux de Len Wein et de Ross Andru, dans la chronologie de l’univers Marvel seules 3 années se sont écoulées. Notre ami Spider-Man en a donc vu des vertes et des pas mûres sur une période assez courte. Aussi, après tout ce qu’a vécu le super héros, il n’est guère facile pour un scénariste d'apporter de la nouveauté. Il est a noté que, bien que 1978 soit une année qui amènera Peter Parker à faire sa « première » demande en mariage à Mary Jane Watson, que ce soit l'année où apparait un troisième bouffon - sous les traits de Bart Hamilton (le spy d'Harry Osborn) et de nouveaux adversaires comme le Roller Skater, elle ne sera pas, coté créativité, l’une des meilleures périodes. Tout d'abord, Roller Skater se trouve être un adversaire peu intéressant par rapport à ceux déjà créés. De plus, cette année revoit une fois encore un Peter Parker préoccupé par sa tante May malade. Une situation vécue une multitude de fois, qui commence à devenir lourde et qui tend à prouver que les scénaristes de cette période ont bien du mal à trouver des solutions originales pour contrarier le quotidien de Peter.

1978 est aussi une période de passage de flambeau. Len Wein, dès le numéro 180 (mai 1978), abandonne la série pour passer le relais à Marv Wolfman à partir du numéro 182. Bill Mantlo, quant à lui, écrira le numéro 181 qui est intitulé « Flash Back » et qui, comme le titre l'évoque si bien, est une sorte d'épisode qui résume tout ce qui c'est produit dans la vie de Peter Parker. Ross Andru à son tour, quitte aussi la série avec le numéro 185, qui voit apparaître le temps d'un épisode les noms de Keith Pollard et Mike Esposito… avant de passer la main à Bob McLeod (numéro de décembre) qui construira une rencontre entre Spidey et le Captain America.

Visuellement le dessin s'inscrit très bien dans le style habituel des années 70, quand bien même Ross Andru montre un dessin beaucoup plus assuré et une dynamique beaucoup plus maîtrisée. Keith Pollard et Mike Esposito arrivent à donner un rendu quasi similaire si ce n'est que Spider-Man se montre moins souple dans ses mouvements.

55

1978 n'est pas une des années des plus marquantes dans l'histoire de Spider-Man. Si on y retrouve quelques événements mythologiques importants - l'apparition d'un troisième bouffon -, il faut avouer que certaines idées frôlent le ridicule comme, par exemple, un brillant Peter Parker qui échoue à ses examens de fin d'année parce qu'il avait séché le sport ou encore l'éternelle Tante May tombant pour la millième fois dans le coma. Si la lecture se révèle donc toujours plaisante, on est très loin des grands moments connus plus tôt.

Critique de publiée le 29 mars 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • Peter Parker fait sa première demande en mariage
  • un nouveau Bouffon fait son apparition

Que faut-il oublier ?

  • Tante May agace
  • Roller Skater et le dragon blanc sont des méchants peu charismatiques

Acheter Spider Man l'Intégrale 1978 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Spider Man l'Intégrale 1978 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Spider-Man