75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'Heure du dragon - Intégrale >

Critique du Roman : L'Heure du dragon - Intégrale

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mercredi 8 avril 2009 à 13:55

Robert E. Howard au sommet de son art

L’heure du Dragon est le second volume de la série de recueils de nouvelles consacrées aux aventures de Conan. Avec ses textes traduits dans leur intégralité et la richesse de ses appendices, le premier tome, luxueux ouvrage relié de 600 pages, m’avait totalement séduit. Hors, le second est, aussi incroyable que cela puisse paraître, encore meilleur à mes yeux.

Le gain en qualité vient de la richesse des textes proposés. Ecrits en 1934, l’une des périodes les plus fastes qu’a connu l’auteur texan, les textes proposés ici par Patrice Louinet font partie des meilleurs. Plus longs, plus fouillés, plus travaillés dans la description de l’univers de Conan, les trois récits mettent en scène un héros ayant déjà bien assis sa notoriété, au sommet de sa forme. Jetons un œil, si vous le voulez bien, à ces petites merveilles de littérature épique.

Une scène horrible s’offrit à son regard. Yasmina était recroquevillée à l’extémité d’un podium recouvert de velours, hurlant de dégoût et d’horreur. Elle levait un bras, comme pour repousser l’attaque du serpent gigantesque qui oscillait de la tête, son cou luisant dressé sur ses panneaux sombres. En poussant un cri étouffé, Conan lança son poignard.

Le Cercle du Peuple Noir est une longue nouvelle de cent pages. Elle compte parmi les meilleures que Robert E. Howard ait jamais écrites, tous personnages confondus. Riche d’une intrigue passionnante  par ses rebondissements, forte de nombreux personnages secondaires fouillés, cette nouvelle très noire, dans le pur style Sword & Sorcery va amener Conan, roi déchu d’une troupes de brigands, dans des hautes montagnes pour y affronter des mystiques aux pratiques douteuses. A noter la construction très aboutie du principal personnage féminin : Yasmina, qui va bien au-delà du cliché de la belle éplorée ou de la chatte lascive.

Ils basculèrent et roulèrent sur l’herbe sans cesser de lutter. Les muscles noués sous cette peau grisatre à l’aspect cadavérique étaient aussi durs et tendus que des cables d’acier, et d’une force bien supérieure à celle d’un homme. Mais les muscles de Conan étaient également d’acier. Sa cotte de mailles le protégea des crocs grinçants et des griffes acérées suffisamment longtemps pour qu’il puisse enfoncer sa dague dans le corps de la créature à plusieurs reprises…

Le cœur du livre se compose d’un magnifique roman : L’heure du Dragon. Plus de deux cent pages de pur bonheur livresque, d’une richesse épique rarement égalée (assurément mon texte de Conan préféré, avec les Clous Rouges). Dans ce récit épique, Conan, alors roi d’Aquilonie, va se retrouver dépossédé de son trône par des conspirateurs étrangers soutenus par un nécromancien millénaire. Riche en détails géopolitiques mais jamais lassants ou scolaires, L’Heure du Dragon est une œuvre majeure de l’heroic fantasy où l’auteur nous invite à suivre un Conan ivre de vengeance dans des contrées exotiques et sauvages. Si le premier texte était imprégné de mysticisme asiatique, celui-ci se tourne vers les mythologies égyptiennes et les terres africaines. Magnifique.

A ce moment précis, Constantius arborait le même sourire. Il était assis sur son cheval au milieu de ses hommes, des Shémites trapus à la barbe frisée bleu-noir et au nez crochu ; les rayons du soleil couchant faisaient étinceler leurs casques pointus et les plaques agrémentées de leurs corselets. A près d’un mile derrière lui se dressaient les murailles et les tours de la cité de Khauran, paraissant surgir de la plaine…

La troisième et dernière nouvelle, intitulée Une Sorcière viendra au monde, va, par la présence d’une certaine scène, rappeler aux cinéphiles un certain Conan le barbare, de John Milius ; un Conan mis en croix, soumis au rayons brûlants du soleil, et qui doit lutter avec ses dents pour repousser l’attaque de vautours affamés ! Le texte est court (une cinquantaine de pages), le rythme est donc enlevé et Robert E. Howard, d'une plume résolumment moderne, va droit au but. Mais, pour autant, l’auteur ne néglige pas les personnages secondaires et le décorum, très fouillés. Valerius, jeune soldat brave et loyal, remplit dans ce récit un rôle presque aussi important que Conan dans ce combat face à ds envahisseurs cruels dirigés par un diabolique duo composé d'un tyran et d'une sorcière frayant avec le démon Thaug.

Si les textes sont de grande qualité, il faut aussi signaler que le reste de l’ouvrage est à la hauteur de la plume d’Howard. Une collection de luxe (35 euros le volume) qui présente une magnifique reliure dans son édition collector (la plus intéressante), du papier de très bonne qualité et un intérieur orné de nombreuses et superbes illustrations de Gary Gianni. A cela, il ne faut pas manquer d’ajouter la présence d’appendices très intéressants et d’analyses pertinentes. Bref, vous l’avez compris, pour l’amateur d’heroic fantasy, cet ouvrage de collection est un indispensable.

100

Second des trois ouvrages consacrés à la mise en beauté des textes d’Howard, L’Heure du Dragon est à la fois un véritable bonheur de lecture et un guide plein d’enseignements. Trois textes majeurs, de nombreux appendices, des analyses pointues et documentées, une collection luxueuse. Le must dans le domaine de l’heroic fantasy

Critique de publiée le 8 avril 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • Une magnifique collection
  • Des appendices très intéressants
  • Trois magnifiques textes
  • De belles illustrations

Acheter L'Heure du dragon - Intégrale en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Heure du dragon - Intégrale sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Conan