75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Recueil de nouvelles : Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933
Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933 >

Critique du Recueil de nouvelles : Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 6 septembre 2008 à 1307

Un véritable objet de collection

Conan sauta à bas de sa selle comme son cheval tombait ; avec un rugissement, Kutamun se jeta sur lui. Dans le cauchemar démentiel de la bataille, le barbare ne sut jamais vraiment comment il avait tué son adversaire. Tout ce qu’il savait, c’est que le Stygien tenait une pierre dans sa main, qu’il écrasait sans relâche sur le casque du Cimmérien, emplissant sa vue d’étincelles lumineuses et que ce dernier avait enfoncé à plusieurs reprises sa dague dans le corps de son ennemi, sans effet apparent sur la vitalité terrifiante du prince…
Conan le Cimmérien est le premier tome d’une nouvelle série de recueils de nouvelles portant sur le célèbre héros Hyborien. Pour l’occasion, le spécialiste Patrice Louinet a décidé de concentrer son travail sur la « substantifique moelle » de ces dizaines d’écrits narrant les exploits de Conan, à savoir les textes de Robert E. Howard… et uniquement les textes de Howard. Ainsi faisant, il tire un trait définitif sur les œuvres postérieures à la mort de l’auteur, rédigées ou « compilées » par des soi-disant disciples, tel Lyon Sprague de Camp ou Lin Carter (personnellement, je serais moins incisif envers ces écrivains qui non seulement n’ont pas écrit que des bouses, mais qui, de plus, ont aussi contribué à faire perdurer le nom de Conan à travers le 20ème siècle, mais bon… disons que Patrice Louinet est un puriste et je le comprends).
Le travail de compilation a donc été fastidieux et est en cela admirable. De plus, désireux d’offrir au lecteur une véritable étude détaillée sur le développement du personnage et du monde Hyborien, Patrice Louinet a décidé d’abandonner une présentation des nouvelles par un ordre chronologique basé sur la « biographie » fictive de Conan et de compiler les nouvelles suivant un ordre « éditorial », c'est-à-dire en se fiant à la date de fin d’écriture de chaque nouvelle. On s’aperçoit ainsi que Robert E. Howard ne s’attachait pas à suivre une certaine chronologie historique dans ses écrits et que, de plus, l’environnement de Conan a évolué au fil des textes, jusqu’à ce que l’auteur planche définitivement sur cet univers par la rédaction d’un essai.
En véritable esthète, Patrice Louinet présente donc, dans ce premier tome, les nouvelles de Conan écrites au cours des années 1932-1933 (douze nouvelles et un poème). La tache ne fut pas si aisée que l’on pourrait le penser, car si la plupart des nouvelles avaient déjà été traduites par le très estimé François Truchaud, Patrice Louinet tenait à vérifier lui-même les véritables sources pour en rédiger une traduction corrigée (avec la collaboration du concerné). De plus, certains textes, comme le génial Phénix sur l’épée ont eu la faveur d’une traduction intégrale. Bref, le travail effectué est stupéfiant et… étonnant. En effet, je ne peux que donner raison à Patrice Louinet sur la qualité de plume de Robert E. Howard, que je sous-estimais un peu jusqu’alors. En suivant au plus près la prose de l’auteur, Patrice Louinet nous offre une facette inattendue, résolument moderne et énergique. Le personnage de Conan y gagne du charisme, de la puissance physique et sexuelle, qui le démarque de tous les autres héros pulps de la période, nettement plus policés.
Mais cet ouvrage possède d’autres atouts. Le premier, purement cosmétique, repose sur les superbes dessins de Mark Schultz, bien en thème avec la situation illustrée. Le deuxième repose sur les appendices où le lecteur avide d’informations trouvera des essais de l’auteur, des brouillons et une étude passionnante sur la génése du héros se basant sur des correspondances qu’Howard a échangé son ami Howard Philips Lovecraft et des analyses de textes très poussées (qui nous trace un panorama des influences reçus par l’auteur).
Ce livre, enfin, existe en deux formats. Une version brochée à 25€ et une version Collector à 35€. Au regard de la différence de prix, je ne peux que vous conseiller la deuxième, tout à fait superbe, qui a rappelé à mon âme émue la grande époque des collections OPTA/CLA.

La conclusion de

Cet ouvrage est à la fois destiné aux fans et aux néophytes. Les fans, avec la magnifique version Collector, y trouveront un estimable objet de collection posant un nouveau regard sur leur héros favori ; les néophytes devront posséder ce recueil afin de démarrer leur future « liaison » passionnelle (j’en suis sûr) avec l’univers d’Howard sans tromperie, intervenants, ni faux semblants. Je mets carrément 90%, parce que je suis fan et que je possède la version Collector. Pour la version brochée, un bon 80% me semble plus judicieux.

Que faut-il en retenir ?

  • Objet de collection indispensable aux fans d’Howard
  • Une révision qui s’avère très passionnante, des textes inédits
  • Des appendices très instructifs
  • Les dessins de Mark Schultz

Que faut-il oublier ?

  • Une version brochée qui ne sert pas à grand-chose
  • Des textes déjà connus de la plupart des lecteurs de fantasy

Acheter Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Conan

En savoir plus sur l'oeuvre Conan