75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : Le rejeton d'Azathoth >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Le rejeton d'Azathoth

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 7 janvier 2014 à 11:40

Une campagne de dimension raisonnable...


Cinquième campagne parue pour L'appel de Cthulhu 6ème édition, Le Rejeton d'Azathoth n'est pas en soit une véritable nouveauté, en tout cas pas pour les joueurs les plus anciens. Publiée en 1982 aux Etats-Unis, elle fut en effet éditée par Descartes Editeur en 1987, connaissant ainsi une première vie dans la langue de Molière. Le joueurs y trouvèrent alors une histoire ambitieuse qui, bien que restant conforme aux canons du jeu, n'en demeurait pas moins mémorable sur un certain nombre d'aspects (notamment l'ambiance de jeu ou la pluralité des thématiques abordées dans les scénarios). Le Rejeton d'Azathoth marqua donc les années 80, restant empreinte d'une aura de qualité dans l'esprit de beaucoup de joueurs.

Trente ans plus tard, la campagne revient en français dans le catalogue des Editions Sans Détour. Après Les Masques de Nyarlathotep et Les Ombres de Yog-Sothoth, Le Rejeton d'Azathoth est donc le troisième revival de la gamme. Etant donné la qualité à laquelle nous a habitué l'éditeur, on ne pouvait que se réjouir de cette décision, et ce notamment parce que l'édition de Descartes n'était pas à proprement parler très qualitative (moche, compacte, peu agréable à lire, sans aucune considération pour le maître de jeu), et que cette campagne devenait avec les années difficile à acquérir. Restait juste à savoir quel parti-pris avait choisi l'éditeur : agrémenter la publication (comme Les Masques) ou la rééditer tel quel (comme Les Ombres).

Sur le fond, cette nouvelle édition s'avère identique à la précédente. Cela n'est pas en soit génant car la campagne développée dans Le Rejeton d'Azathoth est plutôt bonne. Bien que restant dans la lignée classique des publications pour L'Appel de Cthulhu (l'histoire ne surprendra pas les joueurs les plus aguerris), elle demeure solide et dispose de suffisamment d'arguments pour palier à ce relatif absence de surprise : un aspect globe-trotter qui va emmener les investigateurs aux quatre coins du monde (et même plus...), un côté ouvert qui permet de modifier l'ordre établi en fonction des actions des joueurs, une ambiance de jeu générale très plaisante, des scénarios aux enjeux et atmophères différents, une durée de jeu raisonnable qui la rend plus facile à mettre en place que d'autres campagnes déjà éditées.

On pourra cepndant lui reprocher quelques problèmes typiques des publications de L'Appel de Cthulhu des années 80. En premier lieu une difficulté très élevée qui rend la campagne mortelle (il est quasiment impossible de faire la campagne avec un seul et unique personnage), et sur laquelle le maître de jeu n'a que peu de prise. Ensuite, l'enchainement des scénarios ne semble, a priori, pas si évident dès lors que l'on ne souhaite pas être dirigiste (ou que ses joueurs ne sont pas très disciplinés). Néanmoins, ces quelques grains de sable n'ont en soit rien de rédhibitoire, un peu de travail préparatoire pouvant permettre de corriger ces petites aspérités pour obtenir une narration plus fluide. 

Si le fond est donc identique, la campagne a toutefois subit un lifting impressionnant sur sa forme. Oubliez l'atroce édition de Descartes EditeurLe Rejeton d'Azathoth a cette fois le droit à une édition à la hauteur de ses enjeux. Le livre s'ouvre ainsi sur une trentaine de pages qui vont exposer de manière très didactique toutes les composantes de la campagne : histoire, timeline, personnages, évènements importants, etc. Avant même la lecture des scénarios, on se trouve en terrain connu avec en tête la totalité des tenants et aboutissants du récit. Chaque scénario est de plus doté d'une fiche synthétique qui permet d'en cadrer les enjeux, ainsi que leur articulation avec les autres parties de l'aventure. En soit, ce n'est presque rien (six pages en tout), mais l'utilité et le confort de lecture s'en trouvent indéniablement augmentés.

Au final, on peut enfin se demander à qui s'adresse cette campagne, quelle place possède t-elle dans la gamme de L'appel de Cthulhu 6ème édition ? Outre les vieux joueurs qui voudraient s'offrir un trip vintage, elle est une bonne clé d'entrée pour les meneurs de jeu débutants, ceux qui souhaiteraient franchir le pas et se lancer dans une campagne conséquente. Sans être vraiment simple à mettre en place (d'autant que le supplément sur les Contrées du Rêves n'est plus disponible en français), elle s'avère ainsi bien plus abordable que ne peuvent l'être Les Masques de Nyarlathotep ou Par delà les Montagnes Hallucinées, et nettement plus qualitative que les médiocres Ombres de Yog Sothoth. Elle trouve donc sa place aux côtés des Oripeaux du Roi, avec qui elle partage finalement des qualités et des défauts similaires.

75

Tout droit issue des années 80, la campagne du Rejeton d'Azathoth revient aujourd'hui sous le label très qualitatif des Editions Sans-Détour. Si le fond reste inchangé (donc comporte intrinsèquement les mêmes lacunes que la première version), la forme à quant à elle été revue et corrigée pour faciliter au mieux la tâche du maître de jeu. Au final, si la trame est identique, elle s'avère désormais plus claire et plus lisible, donc plus aisée à mettre en place. Nettement moins titanesque que ne peuvent l'être Les Masques de Nyarlathotep ou Par delà les Montagnes Hallucinées, Le Rejeton d'Azathoth se pose au final comme une campagne de dimension raisonnable, qui, en plus, promet aux joueurs des voyages en tout point dépaysants.

Critique de publiée le 7 janvier 2014.

Que faut-il en retenir ?

  • Une campagne riche et dense,
  • L'ambiance de jeu, parfaitement rendue,
  • Des scénarios dépaysants, aux ambiances différentes,
  • Tout est fait pour faciliter le travail du maître de jeu,
  • Un livre de tout beauté (comme d'habitude).

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire somme toute très classique,
  • Quelques soucis dans l'enchainement des scénarios,
  • Une difficulté parfois très élevée.

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : Le rejeton d'Azathoth en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : Le rejeton d'Azathoth sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu