75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets du Kenya
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets du Kenya >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets du Kenya

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 8 décembre 2009 à 1353

Bienvenue au Kenya...

Troisième supplément de background pour L'appel de Cthulhu 6ème édition, Les Secrets du Kenya propose aux investigateurs de rester sur le continent africain - après le très réussi Secrets de Marrakech - mais en s'enfonçant cette fois dans les profondeurs du "continent noir", là où les contrées sauvages peu explorées abritent tribus méconnues, magie noire et territoires de chasses presques vierges. Bienvenue dans la jungle kenyanne, berceau des civilisations et mère de cultes mythiques du panthéon lovecraftien. Pays incontournable dans l'historique de ce jeu de rôle - celles et ceux qui ont joué ou fait jouer les mythiques Masques de Nyarlathotep en saisiront d'autant mieux l'importance - le Kenya bénéficie ainsi d'un livre d'une centaine de pages plus épais que celui de ses deux prédécesseurs.

Avec le recul, il apparaît que le choix des trois suppléments de background aujourd'hui traduits en français apporte à cette nouvelle édition de L'appel de Cthulhu une richesse indéniable. Nous sommes ainsi en présence d'une sorte de tryptique permettant aux maîtres de jeu de transposer l'ambiance Cthulhienne dans trois décors de jeu aussi différents que complémentaires : l'horreur urbaine new-yorkaise, prenant le visage de la normalité, le pulp lovecraftien marocain, donnant au jeu un aspect plus exotique, et le fantastique kenyan, qui, sous des ambiances faites d'explorations, de chasses et de découvertes humanistes du début du vingtième siècle, cache une facette particulièrement violente et sans-merci du Mythe de Cthulhu. D'un livre à l'autre, L'Appel de Cthulhu nous rappelle donc sa richesse énorme et sa capacité à produire des ambiances de jeu formidablement variées.

 

 

Suivant le découpage formel des deux précédents Secrets de... Les secrets du Kenya s'articule en deux parties d'égales importances (tant sur la forme que dans le fond). La première s'intéresse au pays en lui-même ; si l'on pouvait craindre un amalgamme similaire à celui utilisé dans Les secrets de Marrakech - qui, en réalité, traitait du Maroc dans sa globalité - et voir l'ouvrage s'éparpiller en traitant de l'ensemble de l'Afrique Noire, il ne se focalise pourtant que sur le Kenya des années vingt, sur sa géographie, ses diverses populations et sur la ville de Nairobie. Une nouvelle fois, nous ne sommes pas ici en présence d'une encyclopédie mais bel et bien d'un supplément de jeu de rôle ; la description comporte ce faisant quelques manques et ce dans la mesure où ne sont présents que des éléments exploitables en jeu.

La seconde partie porte sur le Mythe de Cthulhu ; si une petite première partie - intéressante, mais presque anecdotique avec sa dizaine de pages - porte sur le Mythe et les sociétés secrètes kenyanne qui s'y rattachent, le coeur de l'ouvrage se trouve juste après dans quatres gros scénarios étalés sur plus de quatre-vingt pages. Là où les suppléments précédents n'en possédaient que deux - très classiques à New-York, très portés sur l'aspect pulp à Marrakech - Les secrets du Kenya en propose donc le double, totalement ancrés dans l'ambiance portée par l'ouvrage, chacun étant aussi détaillé que difficile. Des trois Secrets de..., le Kenya est ainsi très largement celui qui dispose des meilleurs scénarios - mention très spéciale à Terres Sauvages - à condition, cependant, d'avoir sous le coude un groupe de joueurs prudents et expérimentés.

 

 

Quelques tout-petits bémol pour terminer : la présence d'un petit bestiaire africain d'une petite quinzaine de pages n'apparaît pas nécessairement très intéressant (et peut faire doublon pour les acheteurs du Malleus Monstrorum), et les illustrations intérieures sont, comme dans les précédent Secrets de..., très en dessous du niveau qualitatif général du supplément. A noter également que si l'ouvrage propose une nouvelle fois des photos d'époques, celles-ci sont moins nombreuses que pour New-York ou Marrakech ; on imagine sans mal que les photos du Kenya au début du vingtième siècle sont plus rares que celles de New-York à la même période, toutefois, il est agréable de constater que ce manque a été remplacé par des gravures d'époque, qui, si elles remplissent moins bien un rôle illustratif, n'en demeurent pourtant pas moins intéressantes à découvrir.

La conclusion de

Les secrets du Kenya offre à la sixième édition de L'appel de Cthulhu un nouveau décor de jeu, après les ambiances urbaines puis pulp de New-York et Marrakech. Le Kenya confirme ici toutes les potentialités que l'on avait découvert dans Les Masques de Nyarlathotep, offrant au jeu un côté particulièrement sombre et violent. Le tout est complété par quatre excellents scénarios à destination de joueurs très expérimentés. Si vous deviez n'en choisir qu'un, prenez celui là !

Que faut-il en retenir ?

  • Les photos et gravures d'époque,
  • Background riche,
  • Une nouvelle ambiance de jeu,
  • De très bons scénarios,
  • La cohérence formelle de la gamme.

Que faut-il oublier ?

  • Un bestiaire qui s'apparente du remplissage,
  • Les illustrations intérieures.

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets du Kenya en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets du Kenya sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu