75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Musique : BO-OST Watchmen
BO-OST Watchmen >

Critique du Musique : BO-OST Watchmen

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 4 mars 2009 à 1110

Encore trop classique

Compositeur de la musique de blockbusters en 2007 et 2008 (300, doomsday et Le Jour où la Terre s'arrêta), Tyler Bates commence l'année 2009 dans la continuité avec un film qui s'annonce comme un autre gros film. Si cela signifie probablement un succès dans les salles, et donc une renommée grandissante pour le compositeur américain, il n'est pas certain que l'originalité soit encore au rendez-vous. Après le score intéressant du jour où la Terre s'arrêta, celui des Watchmen sera-t-il au moins aussi original ?

Watchmen est l'adaptation des comics d'Alan Moore, dont l'histoire se déroule en 1985 dans une Amérique en proie à la tension provoquée par l'imminence de la troisième guerre mondiale.  Il existe également des hommes dotés de certains pouvoirs qui les placent au dessus du lot: ce sont les watchmen. Rorschach, qui s'était écarté du groupe, mène une enquête sur le meurtre de l'un d'eux, ce qui va le mener à retrouver ses anciens amis...

Avec rescue mission, on tient là une entrée intéressante, combinant arrangements électroniques, choeurs, guitare électrique et cordes. Puis on revient à du très classique (à la limite du larmoyant ?) avec don't get too misty eyed et ces langoureuses envolées des violons, très conventionnelles et pénibles à la longue. Ensuite c'est un petit jeu à toi à moi entre ces types de morceaux, parfois assez ambiant (tonight the comedian died, you quit!, only two names remain, Edwar Blake: the Comedia, Dan's apocalyptic dream, who murdered Holiis Mason, I'll tell you abour Rorschach) et le hyper classique (Silk Spectre, the American dream, the last laugh, just look around you, what abourt Janie Slater et le Requiem de Mozart). Au passage, il semblerait que Tyler Bates se complaise à piocher dans les compositions de ses illustres aînés car on reconnaîtra encore l'air d'un morceau de Vangelis (Blade Runner) dans Edwar Blake: the Comedia et cette réputation va finir par lui faire vraiment du tort, hommage ou pas.

Au final, si la partie électronique est vraiment intéressante, idéale pour créer cette atmosphère tendue de crise, le reste manque cruellement d'originalité et plombe l'ensemble du score.

La conclusion de

Alternant morceaux lents et rapides, avec instruments conventionnel, arrangements électroniques et choeurs, procédé en vogue ces temps-ci, il manque à ce score une identité propre et un thème original. Il a donc du mal à se démarquer de la pléthore des compositions actuelles.

Acheter BO-OST Watchmen en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de BO-OST Watchmen sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Gardiens

En savoir plus sur l'oeuvre Les Gardiens