75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Jurassic Park
Jurassic Park >

Critique du Film : Jurassic Park

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 12 mars 2008 à 1241

Spielberg dans toute sa splendeur !

Sortie il y a déjà 15 ans au cinéma, Jurassic Park est le blockbuster de l’année 1993 aux USA et en Europe, dernière production (à l’époque) du talentueux Spielberg, cette aventure en pleins cœur des dinosaures c’est récemment payé le luxe de revenir sur nos écrans grâce à la diffusion de la trilogie sur M6, un bon moyen de se remémorer l’un des meilleurs films de science-fiction avant le quatrième opus prévu pour 2009.


Célèbre paléontologue, le Docteur Alan Grant (Sam Neil) est invité par un milliardaire appelé John Hammond sur une petite île au large du Costa Rica. L’homme veut ouvrir un parc d’attraction totalement inédit, en effet, il est peuplé de véritables dinosaures ressuscité grâce à une manipulation génétique. Le milliardaire américain souhaite avoir l’accord des assureurs, et décide donc de faire découvrir en avant-première son Jurassic Park à deux paléontologues, Alan Grant et Ellie Sattler. Malheureusement, tout ne va pas se dérouler comme prévu, une très forte tempête envahis l’île libérant les dinosaures dans la nature, au-delà des barrières de sécurité, laissant en liberté autant les herbivores que les carnassiers, en tête de liste, le fameux T-Rex…
Ecrit par Michael Crichton le scénario a tout d’un gros film, mêlant manipulation génétique à des retrouvailles forcés avec des créatures d’un autre temps, le film met tout de suite dans l’ambiance grâce à l’une des scènes les plus mémorables du film. Celle où Alan Grant et son équipe découvre le brachiosaure, lorsque l’on voit le visage du docteur s’illuminer sans que l’on voit la créature en question, particulièrement bluffant la réalisation des dinosaures en images de synthèses et incroyablement réaliste. A plusieurs reprise lorsque les acteurs se trouvent à proximité de ces monstres, on s’y croirait tellement, la dimension prise par un tel film est invraisemblable. Derrière cette réalisation sans faille se fond une musique réalisée par le grand John Williams, décidemment Steven Spielberg sait bien s’entourer car la bande-originale fait partie intégrante de Jurassic Park, un thème principal convaincant et une musique en toile de fond aidant le spectateur à se mettre dans la peau des différents personnages. D’ailleurs Sam Neil joue particulièrement bien son rôle de héros laissant parfois peu de place aux autres protagonistes que sont Laura Dern ou Jeff Goldblum.

Les moments de tensions extrêmes sont bien entendu présent et la scène où l’on découvre le T-Rex est aussi oppressante qu’ahurissante, lorsque ses pas font trembler légèrement l’eau jusqu’à ce que l’on entende son crie, certes on s’attend bien à ce qu’il arrive, mais la mise en scène nous laisse bouche-bée. Autre scène laissant place avant tout à l’horreur et aux frissons, celle où les enfants se retrouvent enfermés dans la cuisine avec des raptors, créatures très efficace pour découper ses proies grâce à leurs griffes lacérantes, constitue l’un des moments ultimes du film. On regrettera peut être le trop peu d’hémoglobine à l’écran, on est devant un film à grand spectacle c’est sur, mais de là à outrepasser le fait que les dinosaures ont de très grosses dents et de grosses griffes (quand le T-Rex mangent l’un des membres de l’équipe on ne voit pas grand-chose, de même lorsqu’un des personnages se fait tuer par un raptor).

La conclusion de

Même 15 ans après, le film n’a pas pris une ride au contraire il pourrait même rendre pâle les autres films de monstres tellement la réalisation est bien ficelée. Spielberg, aidé d’un Sam Neil convaincant nous livre l’un des films de dinosaures le plus convaincant du cinéma américain, à voir, revoir, re-revoir sans hésitation. On n’oubliera pas de signaler qu’une édition en haute-définition est prévue pour la fin de l’année.

Que faut-il en retenir ?

  • Une réalisation sans faille
  • Intense !
  • Du suspens et des frissons
  • Une histoire passionnante

Que faut-il oublier ?

  • Pas assez de sang !

Acheter Jurassic Park en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Jurassic Park sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Jurassic Park

En savoir plus sur l'oeuvre Jurassic Park