75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les terres de Lovecraft : Innsmouth
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les terres de Lovecraft : Innsmouth >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les terres de Lovecraft : Innsmouth

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 16 mars 2011 à 1205

Bienvenue à Innsmouth...

Troisième volume des "Terres de Lovecraft", Innsmouth succède à Arkham et Dunwich - et dans une moindre mesure à L'université du Miskatonic, même si ce dernier ne fait pas officiellement partie de cette collection - pour proposer une description de la cité où prend place l'une des nouvelles les plus célèbres de H.P. Lovecraft : Le Cauchemar d'Innsmouth. Port de pêche maudit prisonnier de son histoire, peuplés d'habitants aussi effrayants qu'intrinsèquement pitoyables, Innsmouth est un lieu où il ne fait pas bon vivre, même lorsqu'on en est riverain, et qui s'avère donc être un cadre de scénario remarquable sur de nombreux points. Pour traiter de cela, le supplément est séparé en deux parties bien distinctes, quantitativement d'inégales importances, avec d'une part la description de la ville, et d'autre part les scénarios proposés pour y faire jouer quelques aventures.

 

 

Au niveau de la description proprement dite (un gros tiers du volume global du livre, soit cent dix pages sur deux cent quatre-vingt six), c'est une nouvelle fois un excellent travail qui est livré, le tout bénéficiant d'un niveau de détail très précis, et retranscrivant impeccablement l'ambiance bien particulière dans laquelle baigne la ville. Le supplément reprend ici la méthodologie utilisée dans Arkham, et propose de visiter la ville rue par rue et maison par maison, passant des lieux phares aux personnages marquants, tout en intégrant parfaitement les éléments de mythologie propres à la ville. Sur la fome, la nouvelle Le Cauchemar d'Innsmouth ouvre ainsi le supplément (à l'instar de ce qui avait été fait dans Dunwich), lequel, par la suite, développe l'historique de la ville, la description des différents quartiers et des nombreux habitants, le tout étant agrémenté d'une carte format A3 proposant une vision globale de la ville.

Viennent ensuite huit scénarios qui proposent des aventures emmenant les joueurs dans les ruelles poisseuses d'Innsmouth. L'excellente idée qui domine cette partie est de proposer des scénarios qui puissent permettre aux joueurs d'être acteurs dans l'avancée de la storyline. En effet, Innsmouth est destinée à connaître un funeste destin (que celles et ceux qui ont lu la nouvelle connaissent d'ores et déjà), et le supplément propose des combinaisons de scénarios pour amener les joueurs à jouer avant, pendant et après la chute de la ville (idéalement, une histoire de chaque période pour le même groupe de personnages semble raisonnable). Si certains scénarios s'avèrent très moyens (La lumière occultée, qui s'appuie sur une histoire banale, ou L'évasion d'Innsmouth, qui propose juste de revivre la nouvelle), l'ensemble est globalement très qualitatif, avec quelques excellents scénarios, notamment celui se passant pendant le raid.

 

 

Dans le fond, Innsmouth est intrinsèquement caractérisé par la même lacune que ses deux prédecesseurs, à savoir sa difficulté à être exploité à long-terme ; en effet, contrairement aux suppléments "Secrets de...", il s'avère difficile d'amener plusieurs fois les joueurs dans ces villes quelques peu hostiles. Ainsi, on pourra légitimement trouver l'investissement nécessaire - tant financier qu'en terme de temps pour emmagasiner toutes les informations - trop important pour se lancer dans l'aventure. Cependant, avec le recul, il apparaît que ces livres peuvent également être apréhendés comme des objets de collection, à l'instar du récent Kadath, le guide de la Cité Inconnue. En effet, le niveau de détails et de précision utilisé dans les descriptions peut aisément satisfaire n'importe quel fan de l'univers de Lovecraft, qu'il soit roliste ou pas. Finalement, que l'on aille jouer ou pas au fin fond de ces bourgs reculés, le plaisir de lecture est dans tous les cas identique.

(A noter, pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure, que le visionnage du film Dagon pourra donner une idée bien précise du climat poisseux qui règne dans cette ville ; si le film de Stuart Gordon n'est pas exempt de défauts, il parvient cependant à retranscrire admirablement l'ambiance du Cauchemar d'Innsmouth, et pourra s'avérer être un bon point de départ pour les néophytes).

La conclusion de

Le troisième ouvrage de la collection "Les terres de Lovecraft" est une nouvelle réussite qui réjouira à coup sur les fans de l'univers Lovecraftien. Innmouth y est ainsi décrite avec la même minutie et la même précision que dans les précédents livres, et se trouve de plus complété par plusieurs scénarios qui permettront aux joueurs d'être acteurs dans la chute de la ville (optique qui constitue un excellent prologue au futur Delta Green). Au final, Innsmouth s'avère nettement plus accessible pour les meneurs de jeu débutants que ses deux prédecesseurs, l'ambiance poisseuse dans laquelle s'inscrit la ville étant retranscrite par des scénarios nettement plus facile à mettre en place que celui de Dunwich, et la quantité d'information à prédigérer étant nettement moins conséquente que pour Arkham. Toutefois, il faut tout de même avoir en tête que l'intérêt à long terme se trouve limité par le concept même du supplément, qui s'apparente ainsi plus à un gros scénario (ou à une petite campagne) qu'à un sourcebook utilisable dans la durée.

Que faut-il en retenir ?

  • Un décor de jeu intéressant,
  • Une ambiance parfaitement rendue,
  • Des scénarios qui font évoluer la storyline,
  • Description précise et détaillée,
  • Beaucoup de photos d'époques,
  • Un bel objet de collection,
  • Plus facile d'accès pour les débutants que Arkham et Dunwich.

Que faut-il oublier ?

  • Intérêt limité à long-terme,
  • Deux scénarios assez basiques

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les terres de Lovecraft : Innsmouth en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les terres de Lovecraft : Innsmouth sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu