75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Les Buveurs d'âmes
Les Buveurs d'âmes >

Critique du Roman : Les Buveurs d'âmes

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 19 avril 2011 à 1506

L'Anémone noire

"Imrryr, la capitale du Glorieux Empire, est tombée par sa faute: maudit par les siens, portant le deuil de sa douce fiancée Cymoril, qu'il a lui-même tuée, Elric parcourt désormais les Jeunes Royaumes en compagnie de son ami Tristelune..."

Elric est toujours effondré après avoir tué la belle Cymoril. En compagnie de Tristelune, rencontré il y a quelques temps, il continue de suivre sa destinée sur les chemins des Jeunes Royaumes. Mais, décidé à ne plus jamais se servir de Stormbringer qui lui a dérobé son grand amour, l'empereur déchu n'est plus que l'ombre de lui-même. Ils décident de partir pour les ruines de Soom où l'on raconte qu'une fleur, qui ne pousse qu'une fois par siècle à la pleine lune, permettrait à Elric de se débarrasser à jamais de ses addictions et de son épée maudite...

Les Buveurs d'âmes est un pari. Fabrice Colin, s'il a travaillé en collaboration avec Michael Moorcock lui-même, pouvait se heurter à la vindicte des aficionados d'Elric, autant les lecteurs que les nombreux rôlistes. En situant son histoire juste après la terrible épreuve d'Elric (la mort de sa bien-aîmée), il devait faire ressortir le chagrin et le remord de ce champion nihiliste et éternel. L'exercice est réussi, puisqu'Elric a bel et bien repris vie. Les Buveurs d'âmes est publié aux éd. Fleuve Noir coll. Fantasy.

L'aventure se situe après qu'Elric ait tué Cymoril par accident (La cité qui rêve, Elric le Nécromancien) et rencontré Tristelune (Tandis que rient les dieux, Elric le Nécromancien), c'est à dire entre un et deux ans après qu'Imrryr soit tombée. Les Melnibonéens sont à sa recherche à travers les Jeunes Royaumes et leur rancune est tenace.
D'un autre côté, Elric est inconsolable. Il est au désespoir depuis qu'il a compris que Stormbringer et lui sont indissociables.
Accablé, il fait un baroud d'honneur en scellant le fourreau de Stormbringer et en jurant de ne plus jamais s'en servir. Or, l'épée est une malédiction en même temps qu'elle lui est indispensable puisque les âmes qu'elle prend permettent à Elric de survivre à sa faible constitution. D'ici la fin de l'aventure, il sera forcé de faire le choix de s'en remettre à elle ou non.

Fabrice Colin reprend donc le flambeau délaissé par Michael Moorcock qu'un temps d'autres auteurs anglophones (Les Contes du Loup Blanc: La Gloire d'Elric, Les Contes du Loups Blanc: Par delà le Multivers) et francophones (Elric et la Porte des Mondes) se sont appropriés. Alors évidemment, la langue est ici plus moderne que celle des premiers textes d'Elric des Dragons mais c'est surtout l'esprit qui est respecté.
Les Buveurs d'âmes est l'une des nombreuses quêtes de l'anti-Conan par excellence. Elle commence par une légende, une expédition est montée pour accéder au lieu supposé de l'objet de quête et l'histoire raconte les dangers rencontrés durant le périple. Ici, le dépaysement est au rendez-vous, avec un décor oppressant. L'environnement est inspiré de celui d'Au coeur des ténèbres: les détails sont nombreux, à commencer par les humanoïdes qui peuplent la forêt où mille dangers guettent les héros.

Les auteurs n'oublient pas non plus qu'Elric est partagé sur le plan psychologique entre son serment de ne plus se servir de Stormbringer, sa vision personnelle du Chaos et de la Loi, et son statut de champion éternel. Ses choix personnels font couler beaucoup de sang.
Enfin, saluons le dénouement digne d'Elric, à la fois grand sorcier et guerrier, puisant dans ses dernières forces pour combattre le Mal.

La conclusion de

Elric renaît une nouvelle fois sous la plume de Fabrice Colin (et de Michael Moorcock) et cette nouvelle aventure tient toutes ses promesses.

Acheter Les Buveurs d'âmes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Buveurs d'âmes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Cycle d'Elric le Nécromancien

En savoir plus sur l'oeuvre Cycle d'Elric le Nécromancien