75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : La Forteresse de la Perle
La Forteresse de la Perle >

Critique du Roman : La Forteresse de la Perle

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 4 mai 2011 à 1156

The fortress of the Pearl (import)

Elric a vaincu Yyrkoon. Il a gagné Stormbringer et reconquis le trône usurpé par son cousin. Il s'accorde pourtant une année sabbatique durant laquelle il va parcourir les Jeunes Royaumes pour parfaire ses connaissances et enrichir sa vision de justice pour la future gouvernance de l'empire. Il remet Yyrkoon sur le trône et laisse sa bien-aimée Cymoril derrière lui en lui promettant de revenir.
Dans le Désert des Soupirs, à proximité de la ville de Quarzhasaate, il se meurt, sevré des drogues qui le maintiennent en vie. Et son épée ne peut rien pour lui. Il est sauvé par un jeune garçon prénommé Anigh qui l'amène auprès du riche notable, le seigneur Gho. En échange d'une quête qu'il effectue pour lui, à savoir retrouver une légendaire Perle, Elric aura la vie sauve ainsi que celle du garçon...

La Forteresse de la Perle a été publiée en 1989, tardivement, par rapport aux premiers textes et fait figure d'add-on puisque l'histoire vient s'intercaler entre Elric des dragons et le navigateur sur les mers. Michael Moorcock avait encore des choses à dire sur la période d'exil de l'albinos. 
Curieusement, 25 ans plus tard, il garde toujours le même sens de l'aventure et du voyage. Ici, il est onirique.

Les noms sont assez explicites pour faire référence aux contrées, villes et paysages magnifiques du Maroc. Le désert des Soupirs (The sighing desert) est un lieu dans lequel Michael Moorcock nous permettra de revenir dans La Sorcière dormante et L'Epée Noire (sauver Tanelorn).
Ce roman est censé être la première incursion d'Elric dans les Jeunes Royaumes. On le découvre assez peu expérimenté et préparé pour l'aventure, ce qui le met dans une posture fâcheuse, à l'article de la mort.
Mais Elric est un héros, l'Eternel Champion guidé par le Destin. Ce dernier le place près de Quarzhasaate, la capitale d'un royaume qui avait défié Melniboné deux millénaires auparavant. C'est la seule ville restée intacte de la grande guerre.
Il y rencontre Lord Gho qui lui propose un marché pour le moins inéquitable: ou bien Elric récupère la Perle convoitée par le seigneur, ou bien il meurt du poison qu'il a absorbé.

Il apparaît que le chemin d'Elric va croiser celui d'Oone, qui l'accompagnera dans une aventure se situant non pas dans un plan différent mais dans le Royaume des Songes. La voleuse de songes dérobera une partie du prince de Melniboné à son insu en fin de compte.
Comme faisant référence aux cercles de l'enfer (la Divine Comédie, Dante) Elric et Oone doivent traverser les sept portes pour accéder à la Forteresse de la Perle, un monde onirique où les épreuves et les tentations sont nombreuses.
Ils feront notamment la rencontre de Jhary-a-Conel (Jaspar Colinadous) et de son chat Whiskers.

La conclusion de

La Forteresse de la Perle est un roman d'aventures exotiques très divertissantes conclues par un passage moraliste assez surprenant de la part de l'empereur de Melniboné, à ce stade de la vie d'Elric. Un premier pas pour s'affranchir un peu plus du Chaos.

Acheter La Forteresse de la Perle en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Forteresse de la Perle sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Cycle d'Elric le Nécromancien

En savoir plus sur l'oeuvre Cycle d'Elric le Nécromancien