75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Musique : The Dark Knight [BO-OST]
The Dark Knight [BO-OST] >

Critique du Musique : The Dark Knight [BO-OST]

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 5 août 2008 à 2317

Un album ancré dans la continuité

Comme pour la bande originale du premier film, celle de cette suite est toujours composée par James Newton Howard et Hans Zimmer. Deux compositeurs aux styles assez opposés, capables de faire aussi bien du travail très conventionnel que des grandes symphonies. Cependant, comme sur le premier opus, c’est surtout la touche Hans Zimmer qui se ressent ici. Notons aussi que dans la bande originale du premier volet, on pouvait trouver, en analysant le travail du compositeur, certaines similitudes avec celui effectué sur « backdraft » et « black Rain ». Pour « Dark Knight » il en est de même, mais de manière plus discrète.
La première chose que l’on relève à l’écoute de cet album est la satisfaction d’entendre la réutilisation des thèmes du premier film mais de manière amplifiée, mais ce plaisir est aussi accompagné par la déception découlant du peu d’innovation apporté à l’ensemble.
Pourtant, le premier thème “Why So Serious?” commence de manière assez atypique. Faite de manière à faire monter le rythme progressivement, cette pièce met du temps à utiliser une orchestration de divers instruments (voir quasiment pas). Au début du morceau, les intonations misent avant tout sur des échanges rythmiques quasiment électriques. La première écoute est assez déstabilisante, mais a le mérite d’offrir une introduction assez originale.
La suivante « I’m not the hero » remet les choses au point, rappelant que nous sommes bien dans la continuité de Batman Begins. Ici, le compositeur reprend quelques patterns des thèmes du premier film tout en appliquant une légère réorchestration, variant dièses et tempo.
« Harvey Two face » commence assez calmement, on peut dénoter quelques notes de piano puis une légère montée orchestrale, mais surtout, on est surpris d’entendre une partition déjà bien reconnue. Vu le nom du thème, cela pouvait laisser sous-entendre qu’on était en droit d’entendre quelque chose d’entièrement nouveau.
Les pistes qui m’ont le plus impressionnées, mais qui ne sont pas forcément les plus originales – en raison de lignes mélodiques un peu trop coutumières - sont « Like A Dog Chasing Cars (piste 8) » pour sa puissante orchestration qui à l’écoute offre un bon trip, « Introduce A Little Anarchy (piste 12)» et « Watch The World Burn (piste 13)» qui nous met presque les larmes aux yeux.
La piste la plus impressionnante, dans une certaine mesure, est la piste 14 puisqu’elle dure plus de 16 minutes et elle se veut un mixage de différents thèmes entendus. Cependant, on pourra toujours titiller et reprocher par moment quelques répétitions rythmiques lassantes.

La conclusion de

Globalement nous avons affaire à un bel album qui devrait déjà satisfaire tous ceux qui ont été séduits par « Batman Begins ». Nous sommes avant tout devant un travail de continuité qui propose de multiples reprises thématiques ou réorchestrations. Un album très plaisant à l’écoute, un poil plus sombre et moins lyrique que le premier, mais toujours aussi chevaleresque. Et n’est-ce pas logique à la vue du titre ?

Acheter The Dark Knight [BO-OST] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Dark Knight [BO-OST] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Batman

En savoir plus sur l'oeuvre Batman