75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Sin City
Sin City >

Critique du Film : Sin City

Avis critique rédigé par Sylvain T. le dimanche 22 juin 2008 à 1742

La révolution commence...

Alors que le second film est toujours retardé, retour sur le petit chef d'œuvre de Frank Miller et Robert Rodriguez, le majestueux Sin City...

fringe_4 fringe_4
Sin City est une ville infestée de criminels, de flics corrompus et de femmes fatales. Hartigan s'est juré de protéger Nancy, une strip-teaseuse qui l'a fait craquer. Marv, un marginal brutal mais philosophe, part en mission pour venger la mort de son unique véritable amour, Goldie. Dwight est l'amant secret de Shellie, il passe ses nuits à protéger Gail et les filles des bas quartiers de Jackie Boy, un flic pourri, violent et incontrôlable. Certains ont soif de vengeance, d'autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du péché !
La bande-dessinée culte de Frank Miller est enfin portée à l'écran. Sortie en 2005, le film Sin City est donc réalisé par l'auteur, mais aussi par Robert Rodriguez qui c'est récemment illustré dans le très bon Planète Terreur. Ce film constitue à lui seul une véritable tournant dans l'histoire du cinéma d'action. De part notamment sa réalisation époustouflante, qui associe le noir et le blanc à des couleurs criardes comme le rouge ou le jaune. Chaque univers est très stylisé, chaque coin de rue nous montre un Sin City encore plus sale que le précédent. Nul doute que l'ambiance du comics est présente, car même la narration, bien différente des autres films du genre, donne ce petit quelque chose au film. Pour preuve, les personnages ne parlent pas, ou tout du moins, presque pas, puisque la majeur partie des dialogues que vous entendrez seront contés par l'un des personnages principaux, fascinant !
fringe_4 fringe_4
Quant aux personnages, ils sont d'un charisme incroyable, que ce soit Josh Harnett qui se met dans la peau d'un tueur sentimental mais terrifiant, ou d'une Jessica Alba jouant le rôle d'une strip-teaseuse faisant tourner les têtes (et celle du spectateur aussi). Méconnaissable dans son rôle de méchant au grand coeur, Clive Owen brille par son impressionnante performance. Envoûtant, on reste les yeux rivés sur l'écran pour se dire à la fin que le film est bien trop court. Des petites histoires imbriquées l'une dans l'autre pour ne constituer à la fin qu'un seul et même bloc, permet d'appréhender le scénario sous un nouvel angle. Mais ce qui frappe le plus dans Sin City, c'est la qualité de ces scènes de combat, notamment au moyen de passages gores mais qui ne le sont pas vraiment étant donné que le sang et soit d'un rouge étincelant, limite attrayant, soit blanc. Ce qui limite alors l'effet choquant de la situation. Comble du bon goût, Robert Rodriguez c'est aussi associé à son ami de toujours, Quentin Tarantino pour qu'il réalise une courte séquence dans le film. Mais ce n'est pas la seule chose qui doit vous donner envie de voir Sin City...

La conclusion de

Brillant, Sin City est tout sauf un film ordinaire. Passionnant grâce à un scénario en béton, époustouflant, grâce à une réalisation magistral. L'œuvre du combo Frank Miller et Robert Rodriguez à sans aucun doute marqué le cinéma d'action américain, vivement le deux !

Que faut-il en retenir ?

  • La réalisation
  • Le contraste Noir/blanc & couleurs
  • La narration
  • Le scénario
  • Les acteurs

Que faut-il oublier ?

  • Nancy pas assez présente ;-)

Acheter Sin City en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sin City sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sin City

En savoir plus sur l'oeuvre Sin City