75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Sin City >

Critique du Film : Sin City

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 6 juin 2005 à 02:50

Un pêché serait de ne pas y aller

Sin City, proche du comics dont il est inspiré, est un lieu de débauche, sans pitié. La scène d'introduction nous met d'ailleurs bien dans l'ambiance du film, mais c'est surtout par le traité graphique noir et blanc, la narration en voix off et les personnages hors du commun que le film s'affirme. On est plongé au coeur d'un polar teinté de fantastique. Le film est peut être un peu long, certaines scènes étant moins intéressantes que d'autres, mais on ne s'ennuie pas et c'est quand même l'essentiel. Sin City, la ville du pêché porte bien son nom : prostituées, tueurs psychopathes, mafia et autres flics véreux s’y côtoient et régissent leurs territoires. Certaines répliques sont cinglantes et certaines scènes bien gores et violentes. Le film est d'ailleurs déconseillé aux moins de 16 ans, et c'est justifié. La belle brochette d'acteurs donne un bon niveau d'interprétation et la réalisation, ainsi que la musique, sont tout bonnement impeccables. Si Elijah Wood en profite pour casser son image de gentil Hobbit, Bruce Willis garde celle du sauveur paternel. Et quel plaisir de voir Mickey Rourke dans le rôle de Marv, un dur au coeur tendre…
Ceux qui connaissent le comics reconnaîtront plusieurs scènes et apprécieront d'autant plus le travail fait sur l'image. Ce n'est pas du simple noir et blanc parfois colorisé, mais un vrai travail artistique. Certains contrastes sont poussés à l'extrême pour finir en aplats de noirs et blancs et parfois ressembler à de la BD. Ce traité diminue d'ailleurs l'impact de la violence et des scènes gores qui auraient pu bien plus choquer. Le scénario est un peu difficile à suivre car ce sont en fait trois histoires distinctes dont les acteurs se croisent sans vraiment se connaître, mais ça renforce l’ambiance de cette ville à qui l’on pourrait appliquer le vieil adage : le monde est petit.

82

Sin City est un bon film à l'ambiance noire et violente, limite gore. Le traité graphique renforce cette ambiance et donne un nouveau moyen d'expression aux acteurs. Et avec son scénario qui ne fait pas dans la dentelle, vous avez là un film loin d'être classique et plutôt jouissif.

Critique de publiée le 6 juin 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • Le traité graphique noir et blanc fidèle au comics
  • Le scénario complexe
  • L'ambiance

Acheter Sin City en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sin City sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !