Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Mass Effect 3 : Citadelle Numéro 3 [2013], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 21 avril 2021 à 09h00

Mass Effect 3 Fan Service's Cut

Critique de la version PS3

Un des grands reproches ayant accompagné la sortie de Mass Effect 3 en mars 2012 est sa fin que beaucoup ont jugé très décevante notamment parce qu'elle était un poil expéditive pour tous les partenaires de Shepard. Une erreur semble-t-il réparée par la sortie du DLC Citadelle quasiment un an plus tard.

Le DLC commence alors que Shepard se voit offrir par le capitaine Anderson un superbe appartement sur la Citadelle tandis que l'amiral Hackett oblige notre héros et son équipage a être en permission car le Normandy doit être révisé. Son vaisseau en cale sèche, Shepard découvre son nouvel appartement avant de recevoir une invitation de son pilote Joker dans une restaurant branché. A peine le temps de commander que le héros de la galaxie est rejoint par l'analyste de l'Alliance Brooks lui apprenant que sa vie est en danger. En effet, une horde de mercenaires prend d'assaut le restaurant et oblige Shepard à une fuite désespérée se terminant en une chute dans les bas-fonds où il va devoir s'en sortir seul avant d'être rejoint par quelques-uns de ses coéquipiers. Il va devoir faire la lumière sur le commanditaire de l'attaque qui semble avoir piraté ses moyens de communication et son identité sur les réseaux de l'Alliance. Et peut-être s'il a le temps, il pourra profiter de sa permission...

Le DLC se divise en deux parties distinctes à savoir la mission principale d'une part et la permission en tant que telle. La mission est assez plaisante à suivre jouant avant tout la carte de l'humour avec un scénario très série B comme un second degré efficace tout au long de l'aventure. Les développeurs de BioWare ont voulu offrir une grosse friandise pour les fans qui sont ici comblés tant les dialogues sont brillamment écrits pour briser légèrement le quatrième mur et faire vivre les personnages comme rarement. On a donc le droit à une mission divisée en plusieurs parties avec beaucoup d'informations appréciables sur l'univers Mass Effect puisqu'on pourra visiter les archives de la Citadelle. Au-delà de son second degré et de son aspect série B assumé, le DLC tente peut-être de nous dire que le meilleur ennemi de Shepard, comme du joueur, semble être lui-même... En tout cas, l'histoire du DLC met vraiment en avant les partenaires du commandant Shepard afin de proposer un baroud d'honneur plus que satisfaisant.

La fin de la mission principale n'est pourtant pas la fin du DLC puisque Shepard et son équipage peuvent véritablement profiter de leur permission notamment en organisant une fête dans ce nouvel appartement. Le tout avec la découverte d'un petit quartier de la Citadelle façon rue touristique du futur. Cela permet de mettre en scène un véritable adieu de la part de BioWare pour des personnages qu'ils ont fait vivre près d'une décennie entre le début du développement du premier opus et la sortie de ce DLC. On a le droit à beaucoup de dialogues avec les personnages secondaires des trois titres et une fête que l'on peut rendre calme ou plus agitée afin d'encore plus mettre en avant les différents équipages de Shepard. La rue de la Citadelle propose même plusieurs mini-jeux dont une arène de combat. Il permet de combatte contre des vagues d'ennemis dans un mode que l'on peut paramétrer (ennemis, partenaires, décors...) et qui permet de combattre avec des personnages issus des épisodes précédant. Tout cela est fait pour offrir un adieu aussi drôle que doux-amère à cette saga notamment cette fête génialement écrite. Une sorte de cadeau pour les fans qui ont traversé tous les titres de la série et qui ne regretteront pas les 15 euros déboursés pour près de 5 heures de contenu sans compter l'arène de combat...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Mass Effect 3 : Citadelle Numéro 3 [2013]

Auteur Bastien L.
80

Ce DLC correspond pleinement à ce qu'on pourrait attendre de ce type d'extension. Quelque chose de pensé après la sortie du jeu et dispensable pour l'oeuvre dont il est tiré. Une sorte de parenthèse divertissante et touchante pour les fans de Mass Effect qui se régaleront d'une mission façon série B décomplexée et d'un adieu bien réalisé à toute une galerie de personnages géniaux. Son vrai point faible est finalement de n'être réservé qu'aux fans.

On a aimé

  • Un adieu enchanteur pour les fans
     
  • Le côté série B assumé
  • Les interactions entre tous ces personnages géniaux

On a moins bien aimé

  • A réserver aux fans
  • La mission principale oubliable
  • Une sorte d'aveu d'échec de la part des développeurs

Acheter le Jeu Vidéo Mass Effect DLC : Mass Effect 3 : Citadelle Numéro 3 [2013] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mass Effect DLC : Mass Effect 3 : Citadelle Numéro 3 [2013] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Mass Effect