Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Mass Effect 3 : Omega Numéro 3 [2012], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 15 avril 2021 à 09h00

Le Cheval de Omega Troie

Critique de la version PS3

Troisième DLC de Mass Effect 3, Omega propose de retourner sur un lieu emblématique du second opus en compagnie de nouveaux alliés dont la puissante et implacable Asari, Aria T'Loak.

On a longuement parcouru la station Omega dans Mass Effect 2, un repaire de mercenaires, de criminels et de civils apeurés tenus d'une main de fer dans un gant de fer par Aria T'Loak. Sauf que dans Mass Effect 3, l'Asari s'est faîte déposséder de sa base à dos d'astéroïdes par Cerberus ici mené par le brillant tacticien Oleg Petrovsky dont le nom donne un léger indice sur son alignement... Dans le jeu de base, Aria nous aide à recruter des groupes de mercenaires/criminels pour notre cause et demande ici à ce qu'on lui renvoie l'ascenseur. On se retrouve d'abord seul, parce qu'elle n'apprécie pas nos alliés (mais surtout parce que les développeurs de BioWare en ont deux inédits à nous refiler). D'abord Aria évidemment avec qui on s'écrase sur Omega trop bien défendue par Cerberus. Sur place, le commandant Shepard découvre une cité sous occupation et divisée par d'inpénétrables champs de force. A peine le temps de se regrouper avec les hommes d'Aria, nos héros rencontrent la femelle turienne dotée de pouvoirs biotiques Nyreen qui propose des les aider. Cette seconde alliée (complètement inédite à la saga) nous rencarde sur la situation notamment sur le groupe des Serres qui semblent être les seuls à résister. Aria, Nyreen et Shepard doivent ainsi progresser dans la station, déjouer les champs de force de Petrovsky mais aussi faire face à des ennemis surprenants...

Omega est une extension qui veut nous plonger dans une zone de guerre et y arrive par son ambiance et son intrigue. On ressent bien cet affrontement dans les déterminations affichées par Aria comme Petrovsky qui n'hésitent pas à s'affronter verbalement. Les dialogues tournent beaucoup autour de la personnalité d'Aria et de ses relations passées et présentes avec Nyreen. Cela apporte une bonne dynamique et permet une nouvelle fois d'enrichir l'univers comme lorsqu'on s'intéresse aux activité de Cerberus sur place. Le DLC tente d'aborder quelques thèmes comme le fait d'être un bon leader pour le peuple (Aria) et l'influence positive ou négative qu'une personne se battant à vos côtés (Shepard) peut avoir sur vos actions. Le tout est toujours aussi bien doublé et mis en scène dans les décors sombres et détruits d'Omega. On retrouve avec plaisir cette cité même son unité artistique apporte une certaine redondance des décors... Niveau gameplay, le DLC offre surtout un concentré d'action même s'il peine un peu à nous offrir cette ambiance de guerre. Les missions de Shepard et de ses alliés sont souvent détournées des objectifs principaux et on a souvent l'impression d'être trois contre l'armée d'en face, un peu comme dans le jeu de base. Néanmoins cela fonctionne parce que Mass Effect 3 fonctionnait déjà. On a quand le même le droit à deux nouveaux types d'ennemis coriaces, de nouvelles armes et de nouveaux pouvoirs. Le point noir reste quand même cette durée de vie d'à peine trois heures pour les 15 euros investis. Mais il semblerait que Electronic Arts, l'éditeur, y trouve son compte...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Mass Effect 3 : Omega Numéro 3 [2012]

Auteur Bastien L.
65

Omega est un DLC qui se concentre vraiment sur l'aspect action de la série Mass Effect que cela soit dans son scénario, son ambiance et surtout son gameplay. C'est efficace, divertissant mais quand même un peu répétitif et trop court...

On a aimé

  • Une ambiance de guerre
  • Aria, Nyreen et la station Omega
  • Très efficace

On a moins bien aimé

  • Un poil répétitif
  • Un poil redondant
  • Un poil trop court

Acheter le Jeu Vidéo Mass Effect DLC : Mass Effect 3 : Omega Numéro 3 [2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mass Effect DLC : Mass Effect 3 : Omega Numéro 3 [2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Mass Effect