75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Mortal Kombat [2011], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 11 mai 2011 à 18h48

La critique du staff

Test effectué sur PS3

Mortal Kombat fait partie de ces séries mythiques qui connurent un succès immédiat, et ont obtenu un statut culte rapidement (et l'adaptation cinématographique pas terrible qui va avec...). Cependant, la licence eut du mal à confirmer son succès après les trois premiers épisodes, offrant aux joueurs du bon comme du moins bon. Mais avec cette cuvée 2011, elle semble désormais être définitivement de retour.

Pourtant, cela semblait plutôt mal parti après le rachat de l'éditeur et du studio original, Midway, par Warner Bros, groupe pas forcément connu pour des jeux de grande qualité. Ceci dit, l'esprit de la licence a pu être gardé, puisque bon nombre des employés de Midway sont restés pour former NetherRealm Studios (avec notamment Ed Boon co-créateur de la série officiant ici en qualité de réalisateur). Le jeu fut d'ailleurs pensé comme un retour au source de la saga - d'où son titre - mettant uniquement en scène des personnages issus des trois premiers épisodes (à l'exception de la version alternative de Sub-Zero). Et force est de constater que ce Mortal Kombat remplit aisément le cahier des charges de tous les nostalgiques de la série, mais aussi celui des amateurs de jeux de combats ayant une préférence pour les luttes remplies d'hémoglobines.

Mortal Kombat, c'est donc cette ambiance sombre et violente qui ressort de combats acharnés entre des combattants luttant jusqu'à la mort. Beaucoup sont même poussés par des motivations assez amorales, ayant notamment le goût du carnage comme unique raison de vivre. Le mode histoire, plutôt bien écrit, les met bien en valeur, chose suffisamment rare dans les jeux de baston pour être mentionné. Ce sont ainsi seize chapitres de quatre combats chacun qui s'enchainent, avec toujours un personnage différent à contrôler. C'est un réel plaisir de pouvoir combattre avec des personnages comme Scorpion ou Sub-Zero, et d'utiliser des capacités propres permettant des coups spéciaux vraiment bien pensés.

Le jeu reprend là où Mortal Kombat : Armageddon s'était arrêté, avec Raiden en mauvaise posture face à Shao Khan (tous les autres combattants ayant été décimés), qui réussit a envoyer un message dans le passé peu de temps avant que le Mortal Kombat ne commence (pour ceux qui l'ignoreraient, le Mortal Kombat étant un tournoi devant décider des destins de la Terre et du royaume extérieur, sorte de lutte du bien contre le mal). Les transitions entre chaque combats sont plutôt bien faites, du moins si on aime la bonne série B ne se prenant jamais au sérieux, et utilisent des répliques et des motivations fleurant bon le second degré (et donnant encore plus de fun à ce défouloir).

Dommage, donc, que les doublages français aient été bâclés, avec un mixage vraiment pas au point et des acteurs quasiment tous à la ramasse. On touche d'ailleurs ici un des points faibles du jeu, qui semble ne pas être techniquement très au point, donnant ainsi l'impression qu'il a été sorti dans la précipitation. Cela se ressent également avec le moteur du jeu, d'une part à cause de graphismes qui ne sont pas des plus impressionants et, d'autre part, avec des temps de chargement bien trop fréquents. De plus, la rigidité légendaire de la saga se fait encore sentir, avec notamment un manque de mouvements naturels entre les enchaînements, donnant parfois une impression hachée pendant les combats.

Le retour des combats en 2D (avec des graphismes en 3D), une évidence pour une telle saga, comblera les puristes, et se trouve complété par nombre d'innovations (il est par exemple possible d'organiser des combats à quatre combattants par équipes, ce qui ajoute forcément quelque chose au gameplay quand on amène son partenaire dans l'arène lors des remplacements). De plus, les différents combattants sont rapides à prendre en main, avec des petites combos assez facile à ressortir et produisant de belles attaques spéciales (comme le célèbre grappin de Scorpion, le gel des adversaires avec Sub-Zero ou le nut cracker de Johnny Cage). Les néophytes pourront donc s'en sortir, et les hardcore gamers auront leurs ampoules avec d'autres combos plus compliquées, aussi longues que difficiles (mais quel pied quand on les sort !). Il semblerait toutefois que les personnages les plus rapides, dont les pulpeuses Kitana et Jade, soient les plus faciles à maîtriser (étant avantagés du fait de la rapidité de leurs déplacements et de leurs coups).

Quant à la violence du titre, elle saura satisfaire tous les amateurs de gore décomplexé. Le jeu en met plein la vue de ce côté, notamment grâce au attaques X-Ray que l'on peut déclencher lorsque la jauge de combo est pleine, et qui enclenchent des mouvements plutôt bien faits, avec des coups dont on voit l'impact sur le squelette et les organes de l'adversaire (de façon à ce qu'on est vraiment mal pour lui). Rajoutez à ça les gerbes de sang qui suivent les coups puissants, et des personnages physiquement marqués après s'être fait massacrés... Enfin, bien sur, le jeu ne serait rien sans ses fameuses fatalités, lequelles sont pour le coup vraiment gores (et n'ont rien à envier aux torture porns qui envahissent nos salles de cinéma ces dernières années). Les plus tordus pourront donc s'amuser à toutes les débloquer, et à les essayer afin de finir des combats avec classe (et ainsi faire enrager son adversaire).

Le mode histoire, déjà assez long, s'accompagne du mode "ascension arcade classique" qui permet des combats avec des objectifs donnés, pour une difficulté croissante. Tous ces modes de jeu permettent de gagner des points que l'on ira dépenser dans la Krypte, débloquant ce faisant des bonus comme des dessins préparatoire, des musiques ou encore des variantes de costume. Tous ces bonus ne sont pas forcément des plus intéressants, mais les joueurs atteints de collectionnite pourront s'en donner à cœur joie, et y passer des dizaines d'heures de jeu.

La partie online du titre n'a malheureusement pas pu être testée du aux problèmes que rencontre le Playstation Store depuis plusieurs semaines...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Mortal Kombat [2011]

Bastien L.
78

Violent, gore, et pouvant plaire à tous types de joueurs, le retour de Mortal Kombat sur le devant de la scène se fait avec une mention bien ! Warner a réussi à garder intact l'esprit de la série, proposant un retour aux sources salvateur. Les amateurs de Mortal Kombat (et de jeux de combat en général) y trouverons donc largement leur compte. On ne peut s'empêcher néanmoins de reste déçus face à une finition bâclée. La note ne prend néanmoins pas en compte la partie multijoueur online du titre, n'ayant pu être testéepour des raisons techniques... ce qui est bien dommage par ailleurs !

Acheter le Jeu Vidéo Mortal Kombat en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mortal Kombat sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+