75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le Sang >

Critique du Roman : Le Sang

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 10 août 2007 à 10:04

Toujours très bon

Avec ce deuxième opus, nous retrouvons Wyl Thirsk dans un corps de femme, celui de Faryl, envoyée par Celimus pour tuer Koreldy. Le Don a de nouveau fait son oeuvre, transférant Wyl dans le corps de son assassin, compliquant encore la vie déjà pas simple de l'ex-général de Morgravia. Et les péripéties de nouveau s'enchaînent : tandis qu'Elspyth tente de rejoindre Ylena, la soeur de Wyl, pour la protéger, le jeune Finch part à la recherche d'Elysius, le père de Myrren. Celimus, quant à lui, tient toujours à son mariage avec la reine Valentyna, qui est désespérée par la mort de Koreldy - en fait Wyl. Vous suivez ?
Si l'effet de surprise du premier tome a disparu, le destin tragique de Wyl continue, avec des épisodes particulièrement atroces, comme la rencontre de Wyl et d'Ylena, le summum, mais aussi le sort de Lothryn, ou encore celui des moines de Rittylworth. L'auteur n'hésite pas à malmener voire sacrifier des personnages auquels on s'était très vite attachés, le fait est suffisamment rare pour être souligné.
On apprend pas mal de nouvelles choses, notamment avec Elysius, ce qui paradoxalement aurait tendance à gâcher l'ambiance : on commence à se douter de comment tout cela peut finir. Mais on fait confiance à l'auteur pour nous surprendre encore, ce qu'elle a excellé jusqu'à présent...

75

En résumé, voilà donc une digne suite du premier tome, avec son lot de tensions, de tragédies et de mystères. On regrettera cependant que Wyl accepte si vite son corps de femme, il y aurait sans doute eu matière à plus de développement. Mais l'intérêt reste intact, savamment relevé par de nouvelles doses de mystères, et on ne peut donc qu'attendre avec impatience la conclusion de ce cycle particulièrement prenant !

Critique de publiée le 10 août 2007.

Que faut-il en retenir ?

  • le suspense ne se relache pas

Que faut-il oublier ?

  • on commence à se douter de la fin

Acheter Le Sang en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Sang sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !