75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les Renégats de Pern #4 [1991], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 22 février 2011 à 07h01

Histoires de Piemur et Jayge

"Dans la province nord-ouest des Hautes Terres, un ambitieux vient de commencer une campagne de conquêtes territoriales qui en fera le Seigneur Régnant le plus puissant de Pern. Il se nomme Fax - et il deviendra légendaire.
Cependant, au fort de Lemos, dans les montagnes orientales de Pern..."


Dix ans avant le neuvième passage, à l'issue d'un long intervalle, les habitants de Pern n'ont qu'un lointain souvenir des Fils. Ils sont presque devenus une légende perpétuée depuis des générations et des générations de Pernans qui n'ont jamais assisté à l'une de leurs chutes. Beaucoup n'y croient plus. Et pourtant, la poignée de chevaliers dragons qui sont encore là commencent à s'organiser. Insidieusement, les technologies qui ont permis de venir sur la planète ont depuis longtemps été oubliées. Dans l'intervalle, le seigneur Fax a entrepris de conquérir de grands territoires du nord; pendant ce temps, le seigneur Toric, du fort Meridional, a de grandes ambitions pour son fort, tandis que la dame Thella, soeur du seigneur de Telgar s'enfuit dans les cavernes du nord pour fonder son propre fort. Jayge Tolecamp est le fils d'un marchand itinérant, Aramina la fille d'un menuisier et dotée d'un pouvoir extraordinaire, et Piemur l'apprenti harpiste de maître Robinton. Le chemin de ces trois-là vont forcément se croiser...

Troisième roman du volume II de la réédition de l'intégrale de La Ballade de Pern (aux éd. Pocket), Les Renégats de Pern couvre une longue période avant et pendant le neuvième passage. Etant donné qu'il fait référence à des personnages du Vol du Dragon, La Quête du Dragon et Le Dragon Blanc, il est recommandé de commencer la lecture préliminaire de ces trois ouvrages avant celle des Renégats de Pern.

Dans la construction, le roman est un peu confus. On comprend seulement à la fin qu'il y a un seul fil conducteur alors qu'on suit d'abord quatre personnages (Toric, Thella, Piemur et Jayge). L'idée est en fait, alors que le passage est proche, de redécouvrir le site de l'Atterrissage et toutes ses richesses qui avaient été abandonnés quelques années après les premières chutes de Fils, il y a 2400 ans.

Si Jayge, Piemur et Thella sont clairement identifiés (gentils/méchante), le personnage le plus intéressant reste incontestablement le seigneur Toric qui, malgré une ambition démesurée, est intelligent, fin stratège et admiratif des gens travailleurs. On pourrait le caractériser par un alignement chaotique. Etant le seul à s'être aventuré sur le continent méridional, il peut légitimement revendiquer des territoires importants que personne n'avait jusque là osé explorer. Il se démarque complètement de la furieuse Thella, caricaturale au possible.
Le fait qu'on le retrouve dans Les dauphins de Pern, l'une des suites des Renégats de Pern, apporte un plus à ce roman.

La conclusion de à propos du Roman : Les Renégats de Pern #4 [1991]

Manu B.
70

Les Renégats de Pern est un roman un peu bancal, qui peine à trouver un rythme capable de captiver l'attention du lecteur. La dernière partie décrivant la découverte du SIAAV est la plus intéressante.

Acheter le Roman Les Renégats de Pern en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Renégats de Pern sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Ballade de Pern