75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : la Planète des Singes
la Planète des Singes >

Critique du Film : la Planète des Singes

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 23 avril 2006 à 0705

Comment a t il pu faire ça ?

Leo Davison est un astronaute à bord d'une station spatiale dont l'un des grands sujets de recherche est l'étude des chimpanzés et la possibilité d'en faire des pilotes spatiaux. L'incident survient lorsque l'un d'entre eux s'égare dans un nuage mystérieux...

Planète des singes: Tim Roth general Thade
Planète des singes: Tim Roth (general Thade)

Un mot sur le roman originel de Pierre Boulle. Le fait est que cet auteur, au travers de son roman la planète des singes, entend bien montrer la bêtise des hommes et leur cruauté envers les animaux, spécialement des singes, puisqu'ils s'approchent génétiquement le plus (avec les porcs) des hommes. Il est également clair que puisque les singes ont... singé la société de leurs anciens maîtres, P Boulle s'attaque aussi à notre société, au modèle de castes d'un autre genre car économique et social.
Planète des singes: Mark Wahlberg Leo Davidson Estella Warren Daena
Planète des singes: Mark Wahlberg (Leo Davidson) et Estella Warren (Daena)

Tim Burton et son interprétation. C'est pourtant un réalisateur que j'apprécie énormément, dont l'oeuvre globale a toujours été située dans un univers magique, poétique hors normes, aux adaptations fidèles comme, par exemple, Sleepy hollow l'avait été à la nouvelle de Irving Washington. Un budget important et quelques acteurs plus tard, le résultat n'est pas à la hauteur du roman avec de grossières incohérences dont la plus notable est la parole que les humains ne sont pas censés posséder sur cette planète, ce qui fait une grosse différence. Bref, on s'écarte complètement du roman jusqu'à la dernière scène où tout rentre dans l'ordre, mais trop tard, le mal est fait !
Planète des singes: Helena Bonham carter Ari
Planète des singes: Helena Bonham Carter (Ari)

Considérons maintenant que l'adaptation soit vraiment libre, laissons de côté le roman de notre auteur français. A part de magnifiques maquillages et costumes, rien de transcendant à l'horizon, à part une Helena Bonham Carter qui s'en tire avec honneur et Michael Clarke Duncan dans un général simien plus vrai que nature. Mark Wahlberg manque cruellement de charisme et la belle Estella Warren ne vaut l'apparition que par sa plastique.

La conclusion de

C'est un film sans âme, sans référence, sans scénario intéressant. Un gâchi. Espérons que ce sera la seule fausse note de ce réalisateur. Ce film ne n'appartient absolument pas à l'univers de Tim Burton.

Acheter la Planète des Singes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de la Planète des Singes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de la Planète des Singes

En savoir plus sur l'oeuvre la Planète des Singes