75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Predator 2
Predator 2 >

Critique du Film : Predator 2

Avis critique rédigé par Ma2Max le samedi 28 janvier 2006 à 1245

Une suite de bonne facture

Quatre années après le superbe Predator mené par Schwarzenegger, Stephen Hopkins nous livre une suite très attendue par les (nombreux) fans. Le réalisateur a sû avec brio relever le défi...
Beaucoup de personnes souhaitaient simplement retrouver le Predator, charcutant tout ceux qui se trouvent sur son chemin, diffusant des litres d'hémoglobine tout autour de lui, sans vraiment demander un scénario. Mais heureusement, l'histoire est bien ficelée, nous plonge constamment dans l'action, le tout dans une ambiance de guerre des gangs à Los Angeles.
Le monstre légendaire du cinéma hollywoodien a toujours autant de charisme, et garde l'esprit de guerrier extraterrestre avec ses principes ; il vient pour récolter ses trophés de chasse (des crânes humains), qu'il ne s'empare uniquement de gens armés. Bien qu'extrêmement violent, son honneur lui interdit de tuer un enfant, ou une femme enceinte. Même s'il ne s'attaque pas, comme son congénère, à un groupe de commandos d'élite, il dispose d'un armement plus conséquent face aux gangs, par ailleurs très réussi dans sa création.
L'ambiance générale, glauque et sombre, est posée dès la première minute du film, lors d'une confrontation entre les forces de l'ordre et un gang majeur de la ville, sous les yeux du Predator. La tension baisse très rarement durant les 100 minutes du film, ce qui, point faible majeur pour ma part, cause parfois des enchainements de scènes trop simples et rapides. Un exemple : après la tuerie dans le métro (habilement mise en scène), et que les policiers arrivent, le Predator était toujours là, ce qui permet au héros du film de le poursuivre... Et tiens, comme par hasard, il le retrouve près d'un abbatoir, ou les soi-disants agents de la DEA ont leur QG, et leur livreront des réponses...
L'acteur principal, Danny Glover, est efficace dans son rôle de flic insubordonné et aux méthodes... percutantes. Ce n'est pas le commando que l'on a apprécié dans le premier volet, mais son rôle physique, sa nervosité, ses répliques en font un personnage tout autant admirable.
La mise en scène de certaines séquences se révèle être un pur chef d'oeuvre, tel que l'attaque dans le métro, ou l'apparition des autres Predators.

La conclusion de

Explosif, violent, bourré d'actions ; un film très stimulant, ou l'on retrouve avec plaisir notre guerrier extraterrestre favori. Une suite, qui bien se déroulant dans une athmosphère différente, se montre tout à fait convaincante.

Que faut-il en retenir ?

  • Le Predator, monstre par excellence!
  • Ambiance générale du film
  • Violence maîtrisée

Que faut-il oublier ?

  • Facilité des enchainements des scènes d'actions

Acheter Predator 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Predator 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Predator

En savoir plus sur l'oeuvre Predator