75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Saw 2
Saw 2 >

Critique du Film : Saw 2

Avis critique rédigé par Lucie M. le jeudi 29 décembre 2005 à 1629

Un Saw...isky ? Oui deux doigts s’il vous plait !

Le tueur au puzzle, vous vous souvenez ? Mais oui un sale type qui s’amusait à jouer les morts tout en terrorisant des gens qui de son avis ne méritaient pas trop leur vie ! Oui l’homme aux tortures et aux plans machiavéliques ! Ah quand même…Ben je voudrais vous dire un truc toutefois chut pas trop fort au creux de votre oreille…approchez-vous…oui…LE TYPE EST DE RETOUR !
De quoi en terroriser plus d’un !
A la réalisation, cette fois-ci, c'est Darren Lynn Bousman qui s'y colle. Si j’étais mauvaise langue je vous ferais remarquer que son nom peut être associé au résultat pas très ragoûtant d'un bovin tacheté de nos régions françaises. Bon ma petite blague terminée sur le nom de famille du réalisateur ; peut être certains d’entre vous auront eu un petit sourire et j’en suis ravie ; passons maintenant aux choses sérieuses. Continuons le puzzle !
La Suite du Puzzle : Dans le premier opus, on avait quand même réussi à faire tout le contour de ce satané puzzle. Oui quand on commence un puzzle, surtout un grand, un circulaire, de ceux qui tournent en rond, on s’attaque premièrement aux bords. Donc, dans ce premier opus, on avait eu une surprise de taille à la fin, des scènes bien crades aux accents malsains mais tout cela ne rangeaient pas ce Saw en tant que film novateur. Juste un petit film de série b sympa pour les soirs de pluie. Toutefois il eu tellement de succès qu’une suite fut réalisée. C’est à ce moment là qu’on regarde nos pièces du puzzle, étalées par terre, tout autour de nous, et qu'on commence à chercher celles qui se ressemblent pour continuer. On en trouve pas mal d’ailleurs et ceux qui avaient apprécié ces scènes tortueuses à l’atmosphère sale et ces effets de surprises répétitifs seront comblés de retrouver tous ces éléments dans ce second Saw.


Pourquoi ce puzzle : Seulement ce qui change ici, c’est que nous suivons cet univers huis clos par le biais d'un réseau de caméra de surveillance. Cette nouvelle vision change le fonctionnement du récit établi par le précèdent Saw où l'on pouvait également assister à de nombreux retours en arrière agrémentant l'action présente . Cet aspect vidéo de Saw 2 rejoint les mortels enregistrements du tueur au puzzle que les victimes visionnent au préalable de leur mort. Ainsi l'action se déroule sous les yeux d'une équipe de policier et de la belle Dina Meyer qui lutte pour se faire entendre. Néanmoins, ces fameux flash back sont toujours présents mais parfois n'apportent rien au déroulement du récit. Surtout lorsqu'on nous en montre un concernant la relation perdue entre le flic Eric Mathews - Donnie Wahlberg - et son fils Damien. A l'inverse, les retours en arrière sur la vie du tueur au puzzle sont plutôt intéressants ; on en apprend un peu plus sur la psychologie du meurtrier et pourquoi un jour il décida d'ouvrir le jeu. Je dois dire également qu’on ressent de la sympathie pour cet homme, malade de surcroît, ce qui le fait inévitablement passer pour un martyr quand il se fait tabasser par Eric Mathews. Oui, ce dernier n’est pas content puisque le tueur au puzzle a kidnappé son fils et l’a enfermé avec des personnes incarcérées, fut un temps, par ses soins à cause de fausses preuves. D’ailleurs Mathews est en chute libre ! Et comme le fait remarquer le tueur au puzzle ce n’est pas maintenant que son fils est en danger qu’il faut se soucier de lui! Réflexion très juste de la part de cet homme machiavélique mais équitable. Oui j’ai un faible pour le tueur!


Les pièces gores du puzzle : Il y en a bien sûr et cela dès le début. Toujours avec le même visuel rouillé et les accélérations de caméra. Il y a des scènes marquantes comme celle où la seule survivante de SawAmanda toujours interprétée par Shawnee Smith - se fait jeter tel un chiffon par la grosse brute de service dans une sorte de baignoire remplie de seringues. Là on a la chair de poule en la voyant se déchaîner comme une folle pour chercher une clef. On dirait même qu’elle nage le crawl tellement elle est speed! Ensuite la brute, tel Conan le barbare, dégomme un des protagonistes de l’histoire avec une batte de baseball pourvue de clous. Ouille ! On a mal pour lui, surtout qu’un peu plus tard Amanda en aura besoin et reprendra l'outil. Touchg ! Touchg ! En clair toutes les scènes de torture sont gores et ont un potentiel assez attrayant toujours en rapport avec le scénario. Elles sont réellement bien apposées à l’histoire et à ce que doivent subir les victimes – ou bourreaux – qui ont été choisis par le tueur au puzzle!

Le casting du puzzle : Dans cette distribution sont présents beaucoup d’acteurs ayant joué des seconds rôles ou des actrices de série TV. Comme à l’exemple de Glenn PlummerJonas – qu’on avait pu voir dans ShowGirl ainsi que Beverley MitchellLaura – vue dans la série 7 à la maison qui, dès les premièrs instants où l’on découvre les victimes du tueur, est envahie par le besoin de montrer sa poitrine rehaussée dans un décolleté pigeonnant. Décolleté qui ne tardera pas, quelques minutes après, à se recevoir à travers un effet des plus nuls une bonne dose d'hémoglobine. Il y a également Tobin Bell dans le rôle du tueur au puzzle, Emmanuelle Vaugier dans le rôle d'Addison vue dans la série Samllville et la belle Dina Meyer qui j’espère aura un plus grand rôle dans le prochain. Ben oui y’aura un prochain !

La conclusion de

Bon je ne suis pas réellement fan de Saw ; film à effets de surprise répétitifs. Personnellement, l’un des plus réussis du genre tueur en série agissant pour accomplir une oeuvre machiavélique et malsaine est Seven ! Toutefois, même si quelques passages de Saw 2 ne sont pas nécessaires et cassent l’ambiance générale du huis clos, on se laisse envahir par la chair de poule aux gré des scènes de tueries. Maintenant il ne nous reste plus qu’à attendre de trier les dernières pièces du puzzle et de patienter pour enfin finir son centre !

Acheter Saw 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Saw 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Saw

  • Voir la critique de Saw 5 : Non, ça n'est pas terminé !
    20

    Saw 5 - Critique du film par Sylvain T.

    Non, ça n'est pas terminé ! : Baignant dans un sentiment de déjà-vu constant, la série Saw patauge inexorablement dans un océan d’immondices. Annoncé comme le r…

  • Voir la critique de Saw 4 : Saw est mort, vive Saw ?
    25

    Saw 4 - Critique du film par Sylvain T.

    Saw est mort, vive Saw ? : Courte critique pour ce quatrième opus, et sincèrement vu la pauvreté du scénario, j’ai sincèrement envie de me pendre au vue de c…

  • Voir la critique de Saw 2 : La suite
    75

    Saw 2 - Critique du film par Manu B.

    La suite : Saw 2, vous avez dit Saw 2 ? Il aurait été judicieux de peaufiner un peu le scénario et surtout le casting pour arriver à la chevi…

  • Voir la critique de Saw : Un film qui joue sur les nerfs!
    80

    Saw - Critique du film par Ma2Max

    Un film qui joue sur les nerfs! : Saw est un film a conseiller aux personnes avides de films sombres, angoissants et bien ficelés. Une belle preuve qu'il est toujou…

  • Voir la critique de Saw, BO : Diabolique et efficace !
    90

    Saw, BO - Critique du musique par Manu B.

    Diabolique et efficace ! : Charlie Clouser est un compositeur à suivre de près !

  • Voir la critique de Saw : Dans la lignée de Se7en...
    80

    Saw - Critique du film par Manu B.

    Dans la lignée de Se7en... : Un très bon film, comme je les aime, sur les tueurs en série démoniaques. Si vous avez aimé les serial killers de Seven ou de la …

  • Voir la critique de Saw 2 : Et un... et deux... et doigts en moins
    81

    Saw 2 - Critique du film par David Q.

    Et un... et deux... et doigts en moins : Un film malsain au possible mais aussi très attractif car il permet de faire ressortir nos pulsions les plus primaires. Le scénari…

  • Voir la critique de Saw : Une ambiance à couper à la scie !
    94

    Saw - Avis sur le film par David Q.

    Une ambiance à couper à la scie ! : Film angoissant à la limite de l'horreur, Saw est un film à ne pas rater pour tous les amateurs du genre. De nombreuses scènes son…

  • Voir la critique de Saw : immanquable saw !
    91

    Saw - Critique du film par Richard B.

    immanquable saw ! : Saw est surprenant, immanquable, incroyable faute d’en dire plus, courez dans votre salle !! Attention cependant le film ne vous l…

En savoir plus sur l'oeuvre Saw