75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Underworld #1 [2003], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 28 décembre 2005 à 02h16

Gothic world

Underworld
Underworld

Le mythe revisité. Il est vrai que c'est encore un film sur le thème du vampire, mais cette fois-ci, les scénaristes ont voulu mettre à bas les clichés habituels concernant les vampires. Pas de gousses d'ail, pas de mirroir ne réléchissant pas leur image, pas de cercueil (si, mais pour d'autres raisons). En outre, le vampire n'est plus isolé dans son chateau lugubre, où il terrorise les villageois du coin. Je caricature, mais c'est à peu près l'esprit de Nosferatu ou Dracula.
Enfin et surtout, le vampire peut ne pas être une bête assoiffée de sang. Les films de loups-garous présentaient des êtres qui étaient pour la plupart des victimes.

Underworld: Selena (Kate Beckinsale)
Underworld: Selena (Kate Beckinsale)

Je ne peux m'empêcher de citer une chanson de Sting :

"There’s a moon over bourbon street tonight
I see faces as they pass beneath the pale lamplight
I’ve no choice but to follow that call
The bright lights, the people, and the moon and all
I pray everyday to be strong
For I know what I do must be wrong
Oh you’ll never see my shade or hear the sound of my feet
While there’s a moon over bourbon street
It was many years ago that I became what I am
I was trapped in this life like an innocent lamb
Now I can only show my face at noon
And you’ll only see me walking by the light of the moon
The brim of my hat hides the eye of a beast
I’ve the face of a sinner but the hands of a priest
Oh you’ll never see my shade or hear the sound of my feet
While there’s a moon over bourbon street
She walks everyday through the streets of new orleans
She’s innocent and young from a family of means
I have stood many times outside her window at night
To struggle with my instinct in the pale moon light
How could I be this way when I pray to God above
I must love what I destroy and destroy the thing
I love Oh you’ll never see my shade or hear the sound of my feet
While there’s a moon over bourbon street"


Underworld: Selena (Kate Beckinsale)
Underworld: Selena (Kate Beckinsale)

Ambiance gothique.
Pourquoi donc mêler ces mythes ? Est ce une pâle fusion de deux grands noms pour ne former qu'un film insipide, à la manière d'un Alien Versus Predator, complètement loupé ? La somme de deux géants ne s'additionne pas forcément dans le monde du cinéma. Alors, ce film est il un film culte ou bien une daube ?
Ni l'un ni l'autre, car comme je le craignais, le scenario aurait mérité d'être plus étoffé. Néanmoins, le réalisateur a compensé par un décor, des costumes et une atmosphère tout à fait dans le genre que j'imaginais en lisant Anne Rice: gothique.
C'est aussi un sentiment de mélange du passé et du présent, de ces êtres multicentenaires et des moyens modernes pour se combattre. Tout cela, le réalisateur a su le concrétiser sur grand écran. Il y a d'ailleurs un air de famille avec la trilogie de Matrix: habits de cuir, armes à gogo et Kate Beckinsale a ce petit air de Trinity, jusque dans le regard.
Les concepteurs des scènes d'action n'ont d'ailleurs pas à rougir en rapport à Matrix, à part la scène de combat finale, que j'ai trouvé bâclée. On notera qu'il n'y a pas cette profusion d'effets spéciaux qui nuit considérablement aux films et dont on pense ensuite que le réalisateur s'est fait plaisir avec un nouveau logiciel. Ici, on se concentre sur les personnages et c'est tant mieux.

Underworld
Underworld

La conclusion de à propos du Film : Underworld #1 [2003]

Manu B.
75

Un bon film qui a misé plus sur son atmosphère gothique que sur le scénario et qui donne une certaine fraicheur aux mythes des vampires et du loup-garou.

Acheter le Film Underworld en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Underworld sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Underworld

  • Voir la critique de Nouvelle ère : l'ère de repos
    45

    Nouvelle ère Critique du film par Jonathan C.

    l'ère de repos : Avec cette nouvelle ère, Underworld 4 promet de nouvelles règles, de nouveaux personnages, une histoire entièrement nouvelle et un…
    Temps de lecture : 20 mn 46

  • Voir la critique de Le soulèvement des Lycans : Un petit soulèvement des Lycans
    60

    Le soulèvement des Lycans Critique du film par Manu B.

    Un petit soulèvement des Lycans : Prequel des films Underworld et Underworld: Evolution, Underworld Le soulèvement des Lycans apporte juste la touche historique à l…
    Temps de lecture : 4 mn 3

  • Voir la critique de Underworld: rise of the Lycans - score : Le (bon) retour de Paul Haslinger
    70

    Underworld: rise of the Lycans - score Critique du musique par Manu B.

    Le (bon) retour de Paul Haslinger : Reposant plus sur des sonorités électroniques, ce score retranscrit le côté isolé et inhumain de la cité des Vampires. Un score tr…
    Temps de lecture : 2 mn 16

  • Voir la critique de Evolution : L'évolution vers le spectaculaire
    60

    Evolution Critique du film par Manu B.

    L'évolution vers le spectaculaire : La suite d'Underworld est plutôt décevante, puisque les scènes d'action ont pris une trop grosse importance par rapport au mythe d…
    Temps de lecture : 2 mn 32

  • Voir la critique de Evolution : Une évolution assez complexe...mais très divertissante !
    70

    Evolution Critique du film par Lucie M.

    Une évolution assez complexe...mais très divertissante ! : Malgré quelques défauts de scénario et beaucoup d’étalage d’actions, Underworld Evolution se laisse amplement visionner en tant qu…
    Temps de lecture : 8 mn 1

  • Voir la critique de Evolution : Sang pour sang nase
    20

    Evolution Critique du film par Nicolas L.

    Sang pour sang nase : Mélange indigeste et nauséabond de Blade, Résident Evil et Tomb Raider, Underworld : Evolution est un ratage presque complet. Sur …
    Temps de lecture : 4 mn 23

  • Voir la critique de VA Underworld: Evolution : La critique du staff
    45

    VA Underworld: Evolution Critique du musique par Jerules

    La critique du staff : Même si tous les titres conviennent parfaitement à l’univers gothique d’Underworld, ce soundtrack n’égale pas celui du premier opu…
    Temps de lecture : 1 mn 6

  • Voir la critique de Underworld : Saignant ou à point ?
    85

    Underworld Avis sur le film par Ryosan

    Saignant ou à point ? : Ca faisait longtemps que les films de vampires n'apportaient plus assez de sang frais à la légende. Fort heureusement, Underworld …
    Temps de lecture : 40 s

  • Voir la critique de VA Underworld : Une BO à hurler de bonheur
    92

    VA Underworld Avis sur le musique par David Q.

    Une BO à hurler de bonheur : Très éclectique, cette Bande Originale est vraiment superbe, proposant des morceaux doux et d'autres parfois proches du hard rock …
    Temps de lecture : 26 s

  • Voir la critique de Underworld : La critique du staff
    75

    Underworld Avis sur le film par David Q.

    La critique du staff : Film sombre racontant l'évolution de la guerre ancestrale des vampires contre les loup-garous, UnderWorld est un film un peu viole…
    Temps de lecture : 30 s

  • Voir la critique de Underworld : Sous la terre, c'est le cas de le dire
    25

    Underworld Critique du film par Gil P.

    Sous la terre, c'est le cas de le dire : Un film sans argent peut être un bon film à condition d'avoir au minimum des acteurs, voire un réalisateur ou encore un sujet orig…
    Temps de lecture : 1 mn 13

  • Voir la critique de VA Underworld : Du rock, de la ballade et rien de nouveau sous la lune
    35

    VA Underworld Critique du musique par Gil P.

    Du rock, de la ballade et rien de nouveau sous la lune : Sur la mouvance actuelle des films "type comics" baigné au Rock, Underworld est la BO oubliable par excellence, quelques balades r…
    Temps de lecture : 42 s

  • Voir la critique de Underworld : Canines de charmes et bottes de cuir
    69

    Underworld Critique du film par Richard B.

    Canines de charmes et bottes de cuir : Underworld se révèle, à mon goût, mieux qu'un «Blade», à cause d'une certaine approche scénaristique plus travaillée, mais qui aur…
    Temps de lecture : 2 mn 3

  • Voir la critique de VA Underworld : Peut-être LA bande originale de l'année 2003
    95

    VA Underworld Avis sur le musique par Halpheus

    Peut-être LA bande originale de l'année 2003 : Elle n'était pas si attendue que ça, pourtant cette BO risque de marquer les esprits. Savant mélange de metal et de mélodies plus …
    Temps de lecture : 35 s