75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

5 films sur le voyage dans le temps - 4ème partie : la metempsycose temporelle

Publié il y a 14 jours par Vincent L.

5 films sur le voyage dans le temps - 4ème partie : la metempsycose temporelle : Petit classement 100% subjectif des films incontournables sur le sujet

Petit classement 100% subjectif des films incontournables sur le sujet

On continue notre petit cycle dans notre rubrique 5 films sur les voyages dans le temps avec la métempsycose temporelle. Derrière ce terme quelque peu pompeux se cache un concept simple : dans ces films, le héros occupe son propre corps à une autre époque. Voici donc 5 films de métempsycose temporelle, comme d'habitude classés par ordre alphabétique, juste pour ne pas froisser les sensibilités.

 

30 ans sinon rien

Film réalisé par Gary Winick

Jenna, adolescente de treize ans qui rêve de devenir célèbre, s'enferme dans un placard après avoir subi une expérience humiliante. Lorsqu'elle se décide enfin de sortir de sa cachette, elle s'aperçoit que, par un phénomène extraordinaire et inexplicable, elle est sur le point de célébrer son trentième anniversaire et qu'elle est devenue extrêmement belle et populaire. Alors que Jenna commence à profiter de sa toute nouvelle vie, elle découvre que celui auquel elle tenait tant n'est plus là. Non seulement elle n'a plus aucune nouvelle de Matt, mais elle apprend qu'il s'apprête à épouser une autre demoiselle...​

Comédie romantique grâce à un élément fantastique, 30 ans sinon rien n'est pas original pour un sou mais se laisse regarder grâce au talent de Jennifer Garner à nous faire croire à la transformation. Quelques scènes et des attitudes anachroniques permettent de passer un bon moment et de ressortir plus jeune de la salle. (Lire la critique complète)

 

Camille redouble

Film réalisé par Noémie Lvovsky

Camille a seize ans lorsqu’elle rencontre Eric. Ils s’aiment passionnément et Camille donne naissance à une fille… 25 ans plus tard : Eric quitte Camille pour une femme plus jeune. Le soir du 31 décembre, Camille se trouve soudain renvoyée dans son passé. Elle a de nouveau seize ans. Elle retrouve ses parents, ses amies, son adolescence… et Eric. Va-t-elle fuir et tenter de changer leur vie à tous deux ? Va-t-elle l’aimer à nouveau alors qu’elle connaît la fin de leur histoire ?​

Avec Camille RedoubleNoémie Lvovsky confirme - si besoin en était - son talent de metteur en scène et sa faculté à raconter avec une grande sincérité des histoires simples et touchantes. Là où son film aurait aisément pu s'engoncer dans un état d'esprit réactionnaire, sa propension à fuir les clichés et les figures imposées lui confère au contraire un parfum de nostalgie et une atmosphère poétique en tout point remarquables. (Lire la critique complète)

 

Il était temps

Film réalisé par Richard Curtis

À l’âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu’il a la capacité de voyager dans le temps... Lors de la nuit d’un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l’histoire, mais a le pouvoir d’interférer dans le cours de sa propre existence, qu’elle soit passée ou à venir... Il décide donc de rendre sa vie meilleure... en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s’avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary. Alors qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C’est ainsi qu’au fil de ses innombrables voyages temporels il n’a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu’à ce qu’il arrive à gagner son coeur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d’honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n’importe quelle autre famille partout ailleurs.

 

L'Effet Papillon

Film réalisé par Eric Bress et J. Mackye Gruber

Une théorie prétend que si l'on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notre vie, tout ce qui en découle serait modifié. On appelle cela "l'effet papillon". Evan Treborn a cette faculté. Fasciné, il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut enfin repartir dans le passé et sauver la seule jeune fille qu'il ait jamais aimée. Mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puissant qu'incontrôlable. Il va s'apercevoir que s'il change la moindre chose, il change tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections. La situation devient rapidement ingérable et ceux qu'il voulait secourir se retrouvent en danger...​

Basé sur un concept casse-gueule, L'effet Papillon s'avère au final être une excellente petite surprise. Pour leur premier long-métrage derrière la caméra, Eric Bress et J. Mackye Gruber livrent une oeuvre convaincante, certes perfectible sur un certain nombre de points, mais suffisamment ambitieuse pour malgré tout emporter l'adhésion. (Voir la critique complète).

 

Peggy Sue s'est mariée

Film réalisé par Francis Ford Coppola

Peggy Sue se prépare pour la fête annuelle de sa promotion. 24 ans auparavant, elle a été couronnée reine du bal, et Charlie, son mari, roi. Pour l’instant, Charlie, volubile, est en train de vanter les mérites d’un produit quelconque pendant les flashes publicitaires. Peggy Sue et Charlie sont en train de divorcer. Effectivement, Charlie a quitté Peggy pour une femme plus jeune... Cette année, c’est Richard, l’ancien fort en thème, qui est couronné. Il est devenu un industriel important grâce à ses recherches. Et surprise, c’est Peggy qui est couronnée cette fois encore, représentant la réussite féminine... D’émoi, elle s’évanouit, pour se réveiller 25 ans plus tôt, au bal du lycée...​

Si Peggy Sue s'est mariée est loin d'être le meilleur film de Francis Ford Coppola, il s'avère tout de même être une sympathique petite comédie contenant tous les thèmes chers à son réalisateur, un bon feel good movie porté par la rayonnante Kathleen Turner.

 

A lire également :

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »