75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Césars 2013 : le fantastique à l'honneur ?

Publié il y a 3 ans par Vincent L.

Un film fantastique part grand favori...

Les nominations pour les Césars 2013 ont été dévoilées et, surprise, les films attendus (Amour de Michael Haneke ou De rouille et d'os de Jacques audiard) ont été doublés par le nouveau long-métrage de Noémie Lvovsky, Camille redouble.

La surprise n'en est que meilleure car Camille redouble se trouve au carrefour de deux genres d'ordinaires oubliés (snobés ?) : la comédie et le fantastique. Le film concourrera donc dans les catégories suivantes :
-Meilleur film
-Meilleur réalisateur
-Meilleur scénario
-Meilleure musique originale
-Meilleure actrice (Noémie Lvovsky)
-Meilleure actrice dans un second rôle (Yolande Moreau)
-Meilleure actrice dans un second rôle (Jeanne Chemia)
-Meilleur acteur dans un second rôle (Samir Guesmi)
-Meilleur acteur dans un second rôle (Michel Vuillermoz)
-Meilleur espoir féminin (Julia Faure)
-Meilleur espoir féminin (India Hair)
-Meilleur montage
-Meilleurs costumes

Si vous l'avez raté au cinéma, sachez que le film sera disponible en DVD/BR dès le 22 février. L'occasion de se faire une séance de rattrapage d'un des meilleurs films fantastique de 2013.

Avec Camille Redouble, Noémie Lvovsky confirme - si besoin en était - son talent de metteur en scène et sa faculté à raconter avec une grande sincérité des histoires simples et touchantes. Là où son film aurait aisément pu s'engoncer dans un état d'esprit réactionnaire, sa propension à fuir les clichés et les figures imposées lui confère au contraire un parfum de nostalgie et une atmosphère poétique en tout point remarquables. Il est simplement dommage que l'histoire racontée ne soit pas plus ambitieuse, ne proposant finalement rien de particulièrement nouveau au regard de ce qu'ont déjà pu apporter d'autres oeuvres portant sur un sujet similaire. En dehors de cela, avouons qu'il est difficile de rester insensible au charme qui se dégage de ce long-métrage éminemment sympathique. (Lire la critique complète du film).


De son côté, Holy Motors de Leos Carax a remporté huit nominations :
-meilleur réalisateur
-meilleur scénario
-meilleur acteur (Denis Lavant)
-meilleure actrice dans un second rôle (Edith Scob)
-meilleur son
-meilleure photo
-meilleur montage
-meilleurs décors

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »