75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La Cible #1 [2016], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 14 février 2020 à 09h00

Cible mouvante

Univers Légendes

« L'Empereur ferma ses yeux et laissa sa rage le consumer.
Une décharge électrique crépita en lui, libérant sa colère et laissant son venin noircir son sang. Un brouillard rouge se répandit dans les ténèbres sous ses paupières. Un brouillard de haine qui aurait aveuglé un homme ordinaire. Mais lorsqu'il rouvrit les yeux, le monde teinté de sang lui apparut plus net que jamais. »

Pour les fans français de Star Wars, l'année 2012 ne fut pas seulement celle du rachat de Lucasfilm par Disney mais aussi celle de la passation de pouvoir entre Fleuve Noir et Pocket pour l'édition des romans de l'Univers Etendu. Alors que la sortie du Réveil de la Force approchait à grands pas, Pocket décida d'éditer les romans dédiés à la jeunesse et aux jeunes adultes dans sa collection Pocket Jeunesse. En plus de romans très récents (Etoiles Perdues en tête), il fut aussi décidé de traduire et d'éditer une série alors inédite en France, Force Rebelle. Cette série de romans jeunesse a été éditée en 2009 aux États-Unis et a été écrite par un dénommé Alex Wheeler dont on sait peu de choses mais dont on peut soupçonner qu'il s'agisse d'un pseudonyme. Les romans jeunesse ne sont pas nouveaux pour les fans Star Wars puisque d'anciennes séries furent éditées au tournant des années 2000 tandis que nos immortelles bibliothèques vertes continuent de proposer des courtes histoires dérivées des séries The Clone Wars et SRebels. A noter que Force Rebelle a intégré la catégorie Légendes des histoires en dehors du canon officiel de la saga et qu'elle se concentre sur des aventures de Leia Organa, Luke Skywalker et Han Solo entre l'Un Nouvel Espoir et L'Empire Contre-Attaque.

L'Alliance Rebelle vient de remporter une bataille décisive en faisant exploser l'arme ultime de l'Empire, l'Etoile Noire, au dessus de Yavin. Alors que cette organisation dissidente s'attend à un châtiment exemplaire, elle est aussi privée de ressources du fait de la destruction d'Alderaan. Une tragédie notamment pour la combattante Leia Organa originaire de la planète et qui va diriger une mission visant à récupérer des nouvelles ressources à sur la planète Muunilist. Elle sera conduite par le contrebandier Han Solo, et son second Chewbacca, qui accepte cette mission même s'il refuse de se voir comme membre de l'Alliance. Ils seront aussi accompagné par Luke Skywalker encore affecté par la mort de Ben Kenobi et ne sachant vraiment pas comment devenir un Jedi. Il doit aussi accepter son statut de héros dont le tir fatal porté à l'Etoile Noire doit néanmoins resté secret pour des raisons de sécurité. Car de l'autre côte de la Galaxie, l'Empereur Palpatine va tout faire pour deviner son identité et se venger. Un de ses généraux va activé l'espion/exécuteur humain X-7 dont l'efficacité et l'obéissance proviennent d'un lavage de cerveau. Sa mission sera d'infiltrer l'Alliance Rebelle, de découvrir l'identité du pilote qui a détruit l'arme de l'Empereur et de l'éliminer...

Ce court roman (200 pages) se lit d'une traite car il s'adresse véritablement aux pré-adolescents et prend, involontairement, des airs de série B assez désuets qui peut avoir son charme. Le roman est très rythmé avec la mise en place de la mission des héros, la présentation du grand méchant du roman, si ce n'est de la série, X-7. Ce dernier s'avère d'ailleurs un personnage assez intéressant car il peut apporter beaucoup en termes de dynamiques tant il réussit à bien interagir avec les héros tout en cachant son jeu. On retrouve avec plaisir les trois personnages dans l'état d'esprit avec lequel on les quitte à la fin de l'Episode IV avec un Luke aussi déterminé que naïf ou un Han ne sachant plus trop sur quel pied danser vis à vis de son implication au sein de l'Alliance. Néanmoins, les traits de caractère des héros sont traités de manière trop systématique et trop lourde donnant des personnages un brin caricaturaux. Enfin, la mission des Rebelles est assez curieuse mais offre quand même de nombreuses péripéties qui sont au final assez tirées par les cheveux avec des scènes d'action souvent confuses. On reste quand même curieux de découvrir la suite...

La conclusion de à propos du Roman : La Cible #1 [2016]

Bastien L.
60

Un court roman qui remplit son rôle de premier tome de manière efficace mais qui s'avère aussi assez poussif dans son style et exagéré dans ses péripéties. Il s'agit néanmoins d'une œuvre avant tout destinée à la jeunesse donc il ne fallait sûrement pas s'attendre à mieux. On retrouve quand même une bonne ambiance Star Wars (Trilogie Originale) avec nos héros préférés.

On a aimé

  • Retrouver Luke, Han et Leia dans leur prime jeunesse
  • L'espion impérial X-7
  • Un côté série B pas désagréable

On a moins bien aimé

  • Trop tiré par les cheveux
  • Scènes d'action confuses
  • Des héros trop caricaturaux

Acheter le Roman Star Wars : Force Rebelle : La Cible #1 [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Force Rebelle : La Cible #1 [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars