75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : La Terreur venue du Ciel
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : La Terreur venue du Ciel >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : La Terreur venue du Ciel

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 10 octobre 2014 à 1400

Globalement ratée dans son traitement...

Si L'appel de Cthulhu 6ème édition compte aujourd'hui un nombre conséquent de campagnes, la majeure partie d'entre elles ont été des rééditions d'ouvrages déjà parus en français dans les précédentes gammes du jeu (Les Masques de NyarlathotepLe Rejeton d'AzathothLes Ombres de Yog Sothoth, Terreur sur L'Orient Express). Parmi les trente-sept suppléments, on ne compte donc que deux véritables nouveautés : Les Oripeaux du Roi et Par delà les Montagnes Hallucinées. La sortie de La Terreur venue du Ciel avait donc cela de rafraichissant qu'il s'agissait de la première campagne inédite à sortir pour le jeu depuis quatre ans.

« Etant donné la qualité des campagnes disponibles dans la gamme, on peut légitimement se demander ce que celle-ci  propose qui n'ait pas déjà été apporté, en d'autres termes, pourquoi vouloir investir dans celle-ci alors que d'autres sont nettement plus abouties. »

A priori, tout semblait faire de cette nouvelle parution une réussite qui trouverait sans mal sa place dans la gamme de L'appel de Cthulhu 6ème édition : un contenu inédit, donc, mais également une aventure de taille raisonnable, une opposition contre type de créature intéressante ou un parti-pris pulp/aventure qui change des optiques horrifiques traditionnelles (contrairement à ce qu'annonce le livre d'ailleurs). Malheureusement, en fin de lecture, on ne comprend pas vraiment ce qui a pu motiver le choix des Editions Sans-Détour, car si la campagne n'est clairement pas dénuée de potentiel, elle n'en demeure pas moins globalement ratée dans son traitement.

En premier lieu, on notera ainsi que le tout souffre d'un manque d'ambition flagrant. La Terreur venue du Ciel est en effet une campagne pépère qui suit un schéma classique et balisé, lequel, outre l'absence de véritables surprises, ne laisse aux personnages que peu de libertés en déhors du chemin tracé à leur intention. De plus, outre cette linéarité, le tout est plombé par des défauts rédhibitoires : un grand nombre de scénarios n'ont aucun intérêt au regard de l'intrigue principale, beaucoup d'éléments narratifs prennent du temps à se mettre en place, certaines parties sont de simples portes-monstres-trésor déguisés, les antagonistes sont hyper-puissants et dotent la campagne d'un taux de mortalité très conséquent,...

​Si l'on excepte un parti-pris ludique original (on est ici en présence d'une vraie campagne pulp) ainsi que quelques décors de jeu sympathiques (le final dans un zeppelin, ça a clairement de la gueule pour terminer une campagne !), le tout s'avère donc malheureusement trop peu concluant pour parvenir à faire la différence. Même avec du travail du meneur de jeu en amont, la correction de ces nombreux défauts prendra trop de temps pour un résultat qui risque de rester bancal, et ce en dépit d'une intrigue qui, prise dans sa globalité, s'avère somme tout pas inintéressante du tout.

Au final, on finit tout de même par se dire que l'on aurait pu être plus clément avec La Terreur venue du Ciel si elle était parue quelques années plus tôt. Mais aujourd'hui, étant donné la qualité des campagnes disponibles dans la gamme, on peut légitimement se demander ce que celle-ci propose qui n'ait pas déjà été apporté, en d'autres termes, pourquoi vouloir investir dans celle-ci alors que d'autres sont nettement plus abouties. Dommage, car s'il y a bien un type de campagne qui manque aujourd'hui en français, s'en est bien une de taille raisonnable, faisable en un laps de temps relativement court, au temps de préparation réduit pour facilité son accès. La Terreur venue du Ciel aurait pu être celle-ci...

La conclusion de

La Terreur venue du Ciel est un supplément de qualité plus que moyenne qui ne parvient pas à supporter la comparaison avec les autres campagnes déjà éditées dans la gamme de cette sixième édition. Etant donné la qualité des publications précédentes, il est donc difficile d'être conciliant avec ce nouveau supplément qui, en dépit que quelques idées de jeu sympathiques, ne propose rien de véritablement original qui puisse faire peser la balance en sa faveur.

Que faut-il en retenir ?

  • Le style pulp/aventure,
  • Une campagne courte,
  • Une histoire pas inintéressante.

Que faut-il oublier ?

  • Un déroulé linéaire et sans options,
  • Des scénarios souvent peu inspirés,
  • Une intrigue qui prend son temps,
  • Une difficulté très importante.

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : La Terreur venue du Ciel en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : La Terreur venue du Ciel sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu