75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Téléfilm : Battlestar Galactica - Razor
Battlestar Galactica - Razor >

Critique du Téléfilm : Battlestar Galactica - Razor

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 30 avril 2008 à 1529

Une mi-temps phénoménale?

Pour patienter jusqu'à la diffusion de la saison 4 qui vient tout juste de commencer aux USA, la chaîne câblée américaine Scifi a décidé de mettre en place un téléfilm qui se focalise plus particulièrement sur Kendra Shaw et l'amiral Cain. La diffusion du téléfilm est attendue pour septembre sur Scifi-France, en attendant découvrez la critique en avant-première...

18926724

La veille de la grande attaque des Cylons sur les 12 Colonies, Kendra Shaw rejoint l'équipage du Battlestar Pegasus. Elle rencontre alors la charismatique et terrifiante amiral Cain qui va lui apprendre toutes les ficelles du métiers allant parfois au delà des limites. L'on va aussi découvrir ce que va devenir Kendra lorsque Lee Adama va la nommer bras droit du vaisseau, ils vont alors découvrir un chaînon manquant dans l'évolution Cylons, un vestige de la Première Guerre... Au fil de l'histoire, Kendra Shaw va devenir l'héritière de Cain, ce sera l'un de ses plus gros fardos.
Il faut savoir qu'avant la diffusion US de Razor, Scifi a diffusé des flash-back censés mettre le spectateurs dans l'ambiance pour mieux appréhender les évènements qui allaient être racontés dans le téléfilm, on va ainsi faire la connaissance de William Adama jeune qui va découvrir une puissante arme Cylon qu'il laissera sans la détruire pour cause d'une guerre terminée. Kendra Shaw, nouvel ajout au casting est donc le personnage principal de l'histoire, lors de ses flash-back lorsqu'elle était au service de Cain, on va revivre l'histoire du Pegasus et notamment les histoires noires du vaisseau, notamment lorsque l'équipage pillent des vaisseaux civiles en tuant des personnes innocentes pour leurs propres intérêt. En parallèle de ces retours en arrière, nous suivons les évènements qui vont succéder à la prise de commandement de Lee à la tête du Pegasus. Toute cette histoire nous permet de revenir à la fin de la Première Guerre contre les Cylons et de mettre à jour un chaînon manquant de leur évolution, de la mécanique à l'organique...
18926724

Même si les périodes temporelles s'enchaîne, les transitions sont toujours bien précisées, on ne perd pas le fil de l'histoire même si le début du téléfilm peut paraître un poil bancal. Le seul défaut de Razor vient de l'action qui n'arrive que bien trop tard dans l'histoire, les 25 premières minutes (sur 90) sont surtout là pour mettre en place l'histoire, mais le tout parait un peu longuet, fort heureusement dès que la première attaque Cylon se met en place, tout décolle et l'on est plongé dans une aventure à couper le souffle, ce qui fait la force de la série. Tous les ingrédients de Battlestar Galactica sont là, les personnages connus sont au rendez-vous, les effets spéciaux sont d'une excellente qualité, et le petit grain qui fait que la série est l'une des meilleurs dans le domaine de la Science-Fiction est bien là. La maitrise scénaristique présente dans la série l'est aussi dans Razor, le créateur lui-même s'est chargé de pas mal de scène pour rendre le téléfilm plus convaincant. On en apprend ainsi encore un peu plus sur l'histoire des Cylons, et certains aspects historiques de Razor sont d'ailleurs réutilisés dans la saison 4.
On a longtemps parlé de Gina, incarné d'une main de maître par la sexy mais toujours convaincante Tricia Helfer, alias Numéro 6 pour les intimes. Gina est la Cylon qui a été capturée par l'équipage du Pegasus. Elle est aussi un personnage central de l'histoire puisqu'elle est ni plus ni moins que l'amante de l'amiral Helena Cain, lors d'une attaque Cylon, Kendra Shaw va découvrir que derrière le doux visage innocent de Gina se cache en faites un Cylon, Kendra va ainsi sauver la vie de l'amiral et s'octroyer sa confiance. Elle sera par la suite torturée, et c'est cette dernière qui tuera Cain dans la série.

La conclusion de

Avec Razor, le manque de rythme longtemps évoqué dans la saison 3 est complètement effacé, nous avons droit à du grand Battlestar Galactica, un excellent téléfilm qui plongera assurément les fans dans l'action et dans l'univers conté par Ronald D. Moore. Un téléfilm a réserver aux fans certes, mais qui est indispensable de part les informations qui sont réutilisés dans la saison 4. Tous les ingrédients qui ont fait de BSG la série qu'elle est aujourd'hui sont présents.

Que faut-il en retenir ?

  • L'action
  • La trame scénaristique
  • Les personnages convaincant
  • Les scènes de combats
  • Michelle Forbes & Tricia Helfer

Que faut-il oublier ?

  • Long a démarrer
  • Le sentiment qu'il manque un truc !

Acheter Battlestar Galactica - Razor en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Battlestar Galactica - Razor sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Battlestar Galactica

En savoir plus sur l'oeuvre Battlestar Galactica