75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Téléfilm : Battlestar Galactica - The Plan
Battlestar Galactica - The Plan >

Critique du Téléfilm : Battlestar Galactica - The Plan

Avis critique rédigé par David Q. le dimanche 24 janvier 2010 à 1317

Un plan simple

«Les Cylons furent créés par l'homme.
Ils se sont rebellés.
Ils ont évolué.
Ils ressemblent aux humains et ont des sensations humaines.
Certains sont programmés pour penser qu'ils sont humains.
Il existe plusieurs copies.
Et ils ont un plan.
»


Dernier téléfilm produit autour de la série Battlestar Galactica, The Plan va nous replonger dans les évènements de la saison 1 et 2 en nous donnant une nouvelle perspective, celle des Cylons et plus précisément celle du numéro 1 plus connu sous le nom de frère Cavil. Comme nous l’indiquent les premières secondes du générique de la série, les Cylons ont un plan depuis le début, un plan pour améliorer l’humanité. Le téléfilm nous montre non seulement le plan et les moyens que les Cylons ont mis en œuvre pour tenter de le mettre à exécution, mais aussi comment chaque modèle perçoit le plan global et comment chacun s’implique dans ce plan.

Disons le clairement, ce téléfilm est à réserver à ceux qui ont vu la série entière (les 4 saisons) car le plan englobe les évènements du pilote de la série jusqu’au dénouement final. Le regarder sans avoir tout vu reviendrait à vous spoiler et à vous priver du plaisir du final de la série. Si vous souhaitez éviter ça, arrêtez tout de suite de lire cette critique et retournez vous plonger dans la suite des DVD car ce qui vient est plein de spoilers. Le plan est connu de ceux qui ont vu les 4 saisons, mais pas parfaitement. Les Cylons voulaient complètement anéantir la race humaine qu’ils jugeaient trop violente et pleine de défaut, d’où l’attaque sur Caprica et les colonies. Mais ce qui surprend le plus dans le téléfilm c’est de voir que les 5 derniers Cylons, ceux qui sont dévoilés dans la dernière saison, sont connus de tous dès le début. Connus comme étant eux aussi des Cylons mais aussi surtout comme leurs créateurs. On voit alors comment chaque « Final Five » arrive à réchapper aux attaques destructrices des Cylons et comment Cavil et d’autres les protègent malgré leur état d’inconscience de leur situation.

Le téléfilm apporte un point de vue nouveau sur la guerre Humains-Cylons. Le point essentiel est la prise de conscience d’une certaine humanité de certains modèles Cylons. Les « Final Five » étant leurs guides spirituels, les voir réagir et prendre parti à des situations extrêmes permet à certains Cylons de se remettre en question et de faire capoter la suite du plan d’anéantissement global de l’humanité. On comprend alors pourquoi les Cylons ont tant de mal à se débarrasser du Galactica alors qu’ils ont eu tant de facilité à éradiquer les colonies. La recherche de la Terre et du passé de tout ce beau monde fait aussi partie de la mythologie qui intrigue les Cylons et qui les empêche, quelque part, d’être pleinement efficace pour mener à bien le plan d’origine.

Au niveau de la réalisation, ce téléfilm est complètement en phase avec le reste de la série. Mêmes décors, mêmes personnages mais avec de nouveaux plans complètements raccords avec les plans d’origine. Sorte de flashback géant, on revit plein de scènes clés des premières saisons qui trouvent une saveur différente. Les effets numériques sont identiques, voire un peu meilleurs que dans la série. On a même le droit à quelques plans de planètes qu’on n’avait jamais vues comme Gemenon, Sagittarius ou Picon. Normal, à ce moment là, elles ne sont pas encore détruites par les Cylons. Ca rajoute donc un peu plus de grandeur à l’univers de la série qui s’enrichit de ces nouveaux lieux et de ces nouvelles perspectives.

Malgré ça, l’ensemble du téléfilm retentit un peu comme un pétard mouillé. La révélation tant attendue du plan des Cylons ressemble plus à un prétexte pour faire une dernière incursion dans l’univers de Galactica et pour produire un DVD pouvant expliquer les failles d’un scénario global complexe. Car ce plan raté par des machines si « parfaites », la survie du Galactica et les prises de position au sein du clan Cylon semblent si improbables quand on les regarde avec du recul qu’un téléfilm de ce genre peut d’avérer nécessaire pour faire se tenir l’ensemble avec une bien meilleure cohérence. La série se suffit à elle-même et ce téléfilm n’est pas essentiel pour tout comprendre, il faut juste le voir comme un ajout intéressant et deux heures de bonus pour un plaisir coupable de se replonger dans cet univers. On en ressort avec l’envie de revoir toute la série pour l’aborder d’un point de vue différent et voir si tout se tient. En tout cas ça m’a donné envie d’attendre la sortie d’un coffret Blu-Ray ultime contenant les 4 saisons, et les deux téléfilms Razor et The Plan pour revivre l’expérience de BSG comme il se doit.

La conclusion de

Téléfilm bonus donnant le point de vue des Cylons sur les évènements qu’ils ont provoqués, The Plan est dédié à ceux qui ont vu la série jusqu’à la fin et qui ont envie de s’y replonger une dernière fois pour tout bien comprendre. D’un niveau technique légèrement supérieur à la série, The Plan vous fera passer deux bonnes heures mais ne tient pas spécialement toutes ses promesses, tout ayant déjà été dit dans la série, ou presque.

Que faut-il en retenir ?

  • Qualité technique
  • Un nouveau point de vue sur les débuts de la série
  • La prise de conscience Cylon
  • La découverte des colonies

Que faut-il oublier ?

  • Un plan "foireux"

Acheter Battlestar Galactica - The Plan en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Battlestar Galactica - The Plan sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Battlestar Galactica

En savoir plus sur l'oeuvre Battlestar Galactica