75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Musique : Les Quatre fantastiques et le surfeur d'argent (BO-OST)
Les Quatre fantastiques et le surfeur d'argent (BO-OST) >

Critique du Musique : Les Quatre fantastiques et le surfeur d'argent (BO-OST)

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 8 juillet 2007 à 1530

Surf sur la vague du succès

John Ottman a commencé sa carrière de compositeur avec le non moins célèbre Bryan Singer. Son premier score date de 1993 pour Public access puis signe celui de Usual suspect. Tout ira très vite pour cet Américain de 43 ans ensuite puisqu'il composera la BO de the cable guy, urban legends: final cut et Xmen 2 qui le propulse réellement parmi les musiciens de premier plan. S'enchaînent gothika, cellular, fantastic four, superman returns et ce fantastic four and the silver surfer.
A l'instar de superman returns, John Ottman fait dans le classique, l'orchestre symphonique étant son jardin. C'est un admirateur depuis son enfance de John Williams entre autre, ce dont on pourra se rendre en écoutant ce score dont les phases les plus rapides ont une consonance 'Williamsienne': Pursuing doom , chasing the surfer, a little persuasion ont des airs des meilleurs moments de poursuite des Star Wars.
Toujours est-il que, on l'a bien compris, le compositeur tente de donner une identité à sa composition auquel silver surfer theme donne le ton, un morceau où les choeurs et les cordes sont largement prépondérants et lui donnent une coloration chaude et mystérieuse, grâce aux cuivres. Le résultat est comparable à celui produit par le score de batman, par exemple. Ceci étant dit, cette BO alterne les morceaux rapides et d'autres plus lents, dont wedding day jitters, someone I once knew, the future dooms deal, outside help, quelque peu sombres dans l'ensemble, montrant à quel point ce deuxième est beaucoup moins léger que le premier.
Même si ce score est un bel exercice, collant vraisemblablement bien à l'atmosphère du film, on regrettera un léger manque d'originalité sur l'ensemble de la BO. C'est-à-dire que l'on retrouve plus ou moins les mêmes groupes d'instruments et d'arrangements d'un bout à l'autre qui donne d'une part toute sa cohérence à l'ensemble, mais aussi cette impression de musique ininterrompue pendant ces cinquante minutes. C'est mon bémol pour ce score. Le thème est sympathique malgré un air de déjà entendu (The two towers, the black gate is closed ?), ce qui n'empêche pas une écoute appréciable de l'album au complet.

La conclusion de

Les 4 fantastiques et le surfeur d'argent est une bande originale de bon niveau, créant indéniablement une atmosphère assez différente du premier film. A découvrir.

Acheter Les Quatre fantastiques et le surfeur d'argent (BO-OST) en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Quatre fantastiques et le surfeur d'argent (BO-OST) sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de 4 fantastiques

En savoir plus sur l'oeuvre 4 fantastiques